L'école maternelle de Tullins-Fures victime d'un incendie le 1er mai 2019. © Jean-Louis Latsague - Placegrenet.fr

Le Département de l’Isère apporte son aide après l’incendie acci­den­tel de l’école mater­nelle de Tullins-Fures

Le Département de l’Isère apporte son aide après l’incendie acci­den­tel de l’école mater­nelle de Tullins-Fures

FIL INFO – Le 1er mai der­nier, un incen­die a ravagé l’é­cole mater­nelle de Tullins, en Isère. Le pré­sident du Conseil dépar­te­men­tal a immé­dia­te­ment assuré la mai­rie de son sou­tien. Une mai­rie qui se démène depuis pour trou­ver des solu­tions et ainsi assu­rer la sco­la­ri­sa­tion des 145 élèves pri­vés de salles de classe. La salle des fêtes a par ailleurs été réqui­si­tion­née pour assu­rer la cantine.

L'école maternelle de Tullins-Fures victime d'un incendie le 1er mai 2019. © Jean-Louis Latsague - Placegrenet.fr

L’école mater­nelle de Tullins-Fures vic­time d’un incen­die le 1er mai 2019. © Jean-Louis Latsague – Placegrenet​.fr

Le 1er mai vers une heure du matin, un auto­mo­bi­liste qui garait sa voi­ture sur le par­king rue Thévenet, face au groupe sco­laire de Fures (ancienne école Fabre d’Églantine) constate que des flammes sortent du toit de l’école maternelle.

Il appelle les sapeurs-pom­piers qui vont lut­ter pen­dant plu­sieurs heures contre le sinistre. Malgré quatre lances, dont une mon­tée sur échelle, pra­ti­que­ment 200 m2 sont détruits sur deux étages. Mais la tren­taine de sol­dats du feu pré­serve le second bâti­ment de l’école maternelle.

145 élèves et le per­son­nel pri­vés d’école : voilà un imprévu de taille pour les édiles et le bud­get. Apprenant le désastre, Jean-Pierre Barbier, pré­sident du conseil dépar­te­men­tal, a très vite réagi. Le ven­dredi 3 mai au matin, il a ainsi annoncé mettre à dis­po­si­tion de la com­mune de Tullins six bâti­ments modu­laires en atten­dant la recons­truc­tion de l’école. Des bâti­ments habi­tuel­le­ment uti­li­sés pour accueillir des élèves lors de tra­vaux dans les collèges.

« La ques­tion des écoles ne dépend pas du Département mais, face à une telle situa­tion, nous avons l’obligation morale de faire ce que nous pou­vons pour pro­po­ser des solu­tions, a‑t-il pré­cisé. En offrant notre aide à la com­mune, nous agis­sons ainsi dans la droite ligne de la soli­da­rité dépar­te­men­tale que nous prô­nons. »

La mai­son des enfants et les sou­ve­nirs par­tis en fumée

« C’est comme une mai­son qui brûle avec tous ses sou­ve­nirs. Tout le tra­vail des enfants est parti en fumée, avec les livres et les archives des années pas­sées. » C’est ainsi qu’une maman d’élève résu­mait la triste nou­velle. Le défilé des parents venant consta­ter les dégâts s’est pour­suivi toute la journée.

Ecole maternelle de Tullins victime d'un incendie le 1er mai 2019. © Jean-Louis Latsague - Placegrenet.fr

L’école mater­nelle de Tullins-Fures vic­time d’un incen­die le 1er mai 2019. © Jean-Louis Latsague – Placegrenet​.fr

La com­mune a pris en charge les enfants et leurs ensei­gnants dans la salle des fêtes dès le 2 mai, avec col­la­tions et accueil. Quant aux petits, à part le pre­mier choc en appre­nant la nou­velle, ils sont reve­nus à leurs jeux.

Une réunion de crise à la mai­rie le même jour devait déter­mi­ner la marche à suivre dans les semaines prochaines.

La can­tine des enfants se trou­vant au sous-sol du bâti­ment sinis­tré, la salle des fêtes en tien­dra lieu en atten­dant les véri­fi­ca­tions et les déci­sions néces­saires. L’école élé­men­taire, contigüe au sinistre, pour­sui­vra quant à elle ses acti­vi­tés normalement.

Pour l’heure, l’enquête confiée à la gen­dar­me­rie se pour­suit. Des tech­ni­ciens de l’identité judi­ciaire sont inter­ve­nus mer­credi après-midi, pro­cé­dant aux inves­ti­ga­tions in situ. Bilan : aucune traces d’effraction et un foyer ori­gi­nel qui se situe­rait au second étage. De quoi sen­si­ble­ment orien­ter l’en­quête vers l’o­ri­gine accidentelle.

Jean-Louis Latsague, cor­res­pon­dant à Tullins-Fures

Place Gre'net

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Dieudonné à Grenoble : un col­lec­tif anti­fas­ciste et anti­ra­ciste s’in­surge contre « ses idées com­plo­tistes et antisémites »

FLASH INFO - Le très controversé humoriste Dieudonné s'arrête à Grenoble, dimanche 27 novembre 2022, dans le cadre de la tournée de son spectacle « Lire plus

Contrôles des établissements touristiques en Isère sur l'été 2020: beaucoup d'anomalies, peu de fermetures
Saint-Laurent-du-Pont : un homme retrouvé mort à son domi­cile, un sus­pect en garde à vue

FLASH INFO - Un homme de 37 ans a été retrouvé mort à son domicile, ce vendredi 25 novembre 2022, à Saint-Laurent-du-Pont (Isère). La piste Lire plus

Rassemblement d'agents des Ehpad du CCAS André Léo et Lucie Pellat, devant la mairie de Grenoble, mardi 22 novembre 2022, à l'appel de la CFDT et la CGT. © Manuel Pavard - Place Gre'net
CCAS de Grenoble : le cri de détresse des agents des Ehpad Lucie-Pellat et André-Léo

ENQUÊTE - En grève du 17 au 24 novembre 2022, des agents des Ehpad du CCAS de Grenoble André-Léo et Lucie-Pellat1à Montbonnot-Saint-Martin se sont rassemblés Lire plus

Journée contre les vio­lences faites aux femmes : une cam­pagne de la Métro signée Petite Poissone

EN BREF - Alors que le vendredi 25 novembre 2022 marque une nouvelle Journée de lutte contre les violences faites aux femmes, la Métropole de Lire plus

De gauche à droite : Sarah Marcato, déléguée départementale aux droits des femmes et à l'égalité, Laurent Prévost, préfet de l'Isère et Éric Vaillant, procureur de la République de Grenoble. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Lutte contre les vio­lences faites aux femmes : un bilan « encou­ra­geant » mal­gré la hausse du phé­no­mène en Isère

FOCUS - En amont de la Journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes qui se tient ce vendredi 25 novembre 2022, Laurent Lire plus

Novembre 2022, les jeunes plants sur le talus du quartier Mistral n'ont pas survécu, à quelques individus près. Ils ont souffert de la sécheresse du printemps et de l'été 2022 © Jean-Paul Merlo
Quartier Mistral à Grenoble : les trois quarts de la jeune « forêt urbaine » n’ont pas survécu

FOCUS - Faux départ pour la forêt urbaine de Mistral, qui devra être en très grande partie replantée cet hiver. Sur les 5 500 jeunes Lire plus

Flash Info

|

26/11

9h37

|

|

25/11

19h40

|

|

24/11

14h16

|

|

24/11

10h16

|

|

23/11

10h07

|

|

22/11

19h39

|

|

22/11

19h30

|

|

22/11

15h46

|

|

22/11

10h23

|

|

21/11

11h31

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 47 : « La mise en place de la ZFE en question »

Culture| Art contem­po­rain : le Magasin rouvre (enfin) ses portes au public à Grenoble

Environnement| Le Smmag, la Métropole et le Grésivaudan annoncent la mise en place de primes (cumu­lables) pour l’a­chat d’un vélo neuf ou d’occasion

Agenda

Je partage !