Grève des facteurs de Claix, Pont-de-Claix et Champagnier ce jeudi 9 mai contre un projet de restructuration

sep article

FIL INFO — En marge du mouvement de défense du service public du jeudi 9 mai, et contre la fermeture de bureaux de poste sur Grenoble, les facteurs de Claix, Pont-de-Claix et Champagnier annoncent un mouvement de grève. En cause ? Un projet de restructuration du centre courrier de Pont-de-Claix qui supprimerait des emplois et des tournées.

 

 

Journée de revendications au sein du service public, et particulièrement pour les employés ou usagers de La Poste en Isère, le jeudi 9 mai. Tandis qu’à l’appel des syndicats et du collectif J’aime ma poste à Grenoble, un rassemblement est prévu contre des fermetures de bureaux à Grenoble, les facteurs des communes de Pont-de-Claix, de Claix et de Champagnier annoncent se mettre en grève.

 

Les facteurs de Pont-de-Claix, Claix et Champagnier sont en grève le jeudi 9 mai contre la réorganisation annoncée de leur centre courrier.Camionnette de la Poste. DR

Camionnette de La Poste. DR

 

Motif du mouvement ? « La Poste veut une nouvelle fois restructurer le centre courrier de Pont-de-Claix et supprimer encore des emplois et des tournées », écrit Sud-PTT Isère-Savoie dans un communiqué. Les réorganisations de fonctionnement des bureaux de poste font ainsi fréquemment l’objet de réactions syndicales en Isère. Ce fut notamment le cas à Saint-Égrève en janvier 2019, dans les secteurs de Tullins et Voiron en 2018 ou au centre courrier de La Mure en 2017.

 

 

Des « réorganisations successives »

 

« La Poste a tellement supprimé de tournées que [les facteurs] dépassent quotidiennement leur temps de travail pour pouvoir écouler le courrier », décrit Sud-PTT en dénonçant une « dégradation catastrophique » des conditions de travail. Ceci sur fond de « désorganisation provoquée par les réorganisations successives » survenant tous les deux ans, au détriment de « la santé physique et psychique [des] agents ».

 

Logo de la Poste © Joël Kermabon - Place Gre'net

Logo de La Poste. © Joël Kermabon – Place Gre’net

 

Pour le syndicat, aucun doute : La Poste veut « en finir avec le métier de facteur et externaliser la distribution du courrier en le sous-traitant à des privés ou aux communes ». Sud-PTT revendique ainsi l’arrêt de la réorganisation sur les communes concernées, tout en exigeant de meilleures conditions de travail et « un service public postal de qualité », ainsi que l’embauche en CDI des contrats en CDD et en intérim.

 

FM

 

commentez lire les commentaires
737 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.