carré musulman cimetière Grand Sablon

Le pre­mier carré musul­man de Grenoble inau­guré au cime­tière du Grand Sablon

Le pre­mier carré musul­man de Grenoble inau­guré au cime­tière du Grand Sablon

FOCUS – Le maire de Grenoble, Eric Piolle, a inau­guré le pre­mier carré musul­man de la ville au cime­tière du Grand Sablon, samedi 4 avril. En tra­vaux depuis 2014, ce carré a vu le jour à la demande du conseil des imams de l’Isère. Coût des tra­vaux : 18 000 euros. Ce carré peut, dès à pré­sent, faire l’ob­jet de demandes de conces­sions auprès de la mairie.

Eric Piolle au cimetière de Grenoble

Eric Piolle inau­gure le pre­mier carré musul­man de la ville de Grenoble. © MBe

Au Carré 10, cime­tière des Grands Sablons, il n’y a pas (encore) de pierre tom­bale. Et pour cause, ce pre­mier carré musul­man vient tout juste d’être inau­guré à Grenoble. Il contient pour l’heure 52 emplacements.

« La République ne trie pas les spi­ri­tua­li­tés », a affirmé le maire Eric Piolle, lors d’un dis­cours tenu pour l’oc­ca­sion. « Au contraire, elle les accueille et les recon­naît. Choisir d’être enterré ici est une mani­fes­ta­tion de son atta­che­ment au ter­ri­toire, à Grenoble. »

Pour la créa­tion de ce carré, la mai­rie a pris un arrêté qui pré­cise que :

- Des empla­ce­ments au carré 10 du cime­tière du Grand Sablon sont réser­vés à la créa­tion d’un carré musulman

- Les per­sonnes inhu­mées doivent être soit domi­ci­liées, soit décé­dées à Grenoble, soit béné­fi­cier d’un droit d’inhumation dans une sépul­ture familiale

- L’achat et le paie­ment des conces­sions se font direc­te­ment à la Ville par la famille du défunt.

Un carré qui res­pecte les rites musulmans

« On a tra­vaillé lon­gue­ment avec la mai­rie et les col­lec­ti­vi­tés locales, pour la créa­tion de ce carré, témoigne Riadh Azouni, secré­taire géné­ral du conseil des imams de l’Isère (CII). Désormais, on peut dire aux citoyens que, oui, aujourd’­hui on peut être inhumé à Grenoble dans le res­pect des rites musul­mans. »

56 emplacements supplémentaires seront disponibles en 2021.

Riadh Azouni, secré­taire géné­ral du CII, aux côté d’Eric Piolle. © MBe

Ce tout nou­veau carré répond en effet à cer­taines carac­té­ris­tiques res­pec­tant les rites liés à l’in­hu­ma­tion dans l’Islam.

Le Coran pré­voit notam­ment que le corps du défunt doit être légè­re­ment cou­ché sur le côté droit lors de la mise en bière. Son visage (et non l’axe de son corps) doit, quant à lui, être placé en face de l’axe de La Mecque. Ce que per­met aujourd’­hui le carré musul­man du Grand Sablons, grâce à un amé­na­ge­ment spécial.

Il est d’ores et déjà pos­sible de faire une demande de conces­sion dans ce carré. Les tarifs sont de 306 euros pour une conces­sion de quinze ans et 672 euros pour trente ans. La demande doit se faire auprès de la mairie.

Au départ, ce ter­rain était réservé à une éven­tuelle exten­sion. La mai­rie a décidé de créer ce carré suite à une demande du Conseil des imam de l’Isère.

« Les nou­velles géné­ra­tions de citoyens de confes­sions musul­manes pré­fèrent être enter­rées en France plu­tôt que dans le pays d’o­ri­gine des parents »

Pendant très long­temps, beau­coup de per­sonnes de confes­sion musul­mane sou­hai­taient être inhu­mées dans leur pays d’o­ri­gine ou celui de leurs parents. Aujourd’hui, Riadh Azouni secré­taire géné­ral du CII, fait état d’un chan­ge­ment dans les men­ta­li­tés : « Les nou­velles géné­ra­tions de citoyens de confes­sions musul­manes pré­fèrent être enter­rées en France plu­tôt que dans le pays d’o­ri­gine des parents. »

carré musulman cimetière Grand Sablon

carré musul­man cime­tière Grand Sablon

« La demande va être en constante aug­men­ta­tion », assure ainsi Riadh Azouni. Une deuxième tranche du carré sera, elle, ouverte cou­rant 2021 et contien­dra 56 empla­ce­ments de plus. Par ailleurs, d’autres car­rés confes­sion­nels viennent d’être attri­bués aux cime­tières d’Échirolles, de Pont-de-Claix et de Voiron. 

Mohamed Benmaazouz

Place Gre'net

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

L'entrée principale de Sciences PO Grenoble bloquée par des étudiants pour dénoncer le projet de réforme des retraites. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Réforme des retraites : qua­trième jour de blo­cage à Sciences Po Grenoble, le syn­di­cat étu­diant de droite Uni réagit

EN BREF - Depuis le mardi 31 janvier 2023, des étudiants de Sciences Po Grenoble appuyés par plusieurs syndicats bloquent l'entrée de leur établissement pour Lire plus

Quelles réalités derrière la tentative de squat avortée à Grenoble dimanche 22 août?
Grenoble : une jeune femme griè­ve­ment bles­sée de 19 coups de cou­teau, son com­pa­gnon mis en exa­men et écroué

EN BREF - Une jeune femme de 22 ans a été découverte gravement blessée après avoir reçu 19 coups de couteau, mercredi 1er février 2023, Lire plus

Bilan de la concer­ta­tion volon­taire ZFE : des habi­tants sou­vent mal infor­més, scep­tiques et peu convaincus

FOCUS - À cinq mois de la mise en place, le 1er juillet 2023, de la Zone à faibles émissions (ZFE) pour les voitures de Lire plus

Incendie d'Échirolles: après l'accueil au gymnase La Butte, les résidents évacués sont relogés à l'auberge de jeunesse
Incendie à Échirolles : après l’ac­cueil en gym­nase, les rési­dents éva­cués sont relo­gés à l’au­berge de jeunesse

FLASH INFO - Quelles suites de l'incendie à Échirolles, survenu dans un parking souterrain  jeudi 2 février 2023? Le sinistre a entraîné l'évacuation de plus Lire plus

Important incendie dans un parking souterrain à Échirolles jeudi 2 février, avec 150 résidents évacués
Important incen­die dans un par­king sou­ter­rain à Échirolles, avec 150 rési­dents évacués

FOCUS - Un important incendie s'est déclaré à Échirolles au matin du jeudi 2 février, dans un parking souterrain en-dessous d'un restaurant Quick et d'une Lire plus

La Métropole de Grenoble pré­sente un bud­get 2023 record pour « la trans­for­ma­tion du ter­ri­toire », mais sans hausse d’impôts

FOCUS - La Métropole de Grenoble a présenté, mardi 31 janvier 2023, le budget prévisionnel 2023 qui sera soumis au vote du conseil métropolitain ce Lire plus

Flash Info

|

03/02

17h13

|

|

03/02

13h12

|

|

03/02

9h45

|

|

02/02

17h00

|

|

02/02

15h51

|

|

02/02

10h16

|

|

01/02

12h49

|

|

01/02

11h34

|

|

01/02

10h32

|

|

30/01

19h26

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 54 : « Une confé­rence reli­gieuse avec deux imams inter­dite à Echirolles »

Abonnement| Tollé à Grenoble contre la venue de deux imams confé­ren­ciers consi­dé­rés comme radicaux

Abonnement| Musées gra­tuits, can­tine moins chère… Grenoble finance son « bou­clier social et cli­ma­tique » avec la hausse de la taxe foncière

Agenda

Je partage !