Bannière NL JEP 2021
Annulé en 2016, remis sur les rails à l'automne dernier, le Center parcs de Roybon (Isère) revient devant la cour administrative d'appel de Lyon le 30 avril

Center parcs de Roybon : retour devant la cour administrative d’appel de Lyon et… à la case départ ?

Center parcs de Roybon : retour devant la cour administrative d’appel de Lyon et… à la case départ ?

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

EN BREF – Le projet de Center parcs de Roybon en Isère revient ce mardi 30 avril devant la cour administrative d’appel de Lyon. Remis sur les rails par le Conseil d’État, le projet porté par Pierre & Vacances va-t-il être relancé ? La question de la destruction des zones humides est au cœur du contentieux. Chacune des parties brandissant ses propres chiffres, le rapporteur public préconise une expertise des surfaces détruites.

 

 

Défrichage sur le chantier du Center Parcs de Roybon dans la forêt des Avenières en Chambaran compensation zones humides © Zad Roybon

Défrichage sur le chan­tier du Center Parcs de Roybon dans la forêt des Avenières en Isère. © Zad Roybon

Combien d’hec­tares de zones humides vont-ils être détruits dans le cadre du pro­jet de Center parcs de Roybon en Isère ? Combien d’hec­tares devront-ils être com­pen­sés ailleurs ?

 

La ques­tion est depuis plu­sieurs années au cœur du feuille­ton judi­ciaire qui oppose le pro­mo­teur du pro­jet, le groupe Pierre & Vacances, à ses détrac­teurs. À savoir la fédé­ra­tion régio­nale des asso­cia­tions de pro­tec­tion de la nature (Frapna), la fédé­ra­tion de pêche de la Drôme et Pour les Chambarans sans Center parcs.

 

Ce mardi 30 avril, le sujet revient devant la cour admi­nis­tra­tive d’ap­pel de Lyon. Et ce n’est pas la pre­mière fois que les magis­trats lyon­nais se penchent sur le dos­sier. Le 16 décembre 2016, la cour admi­nis­tra­tive d’ap­pel avait ainsi annulé l’arrêté pré­fec­to­ral du 3 octobre 2014 auto­ri­sant le Center parcs.

 

 

Un flou total quant au nombre d’hectares de zones humides détruits

 

En cause à l’é­poque notam­ment, l’insuffisance des mesures com­pen­sa­toires pré­vues en contre­par­tie de la des­truc­tion de dizaines d’hectares de zones humides. Quatre-vingt hec­tares, à en croire Pierre & Vacances, mais entre 120 et 130 hec­tares, selon la com­mis­sion d’en­quête et plus de 200 selon les associations.

 

Avocats lisant leurs notes de plaidoirie lors de l'audience au tribunal administratif de Grenoble jugeant les recours des opposants au Center Parcs de Roybon - © Joël Kermabon - placegrenet.fr

Avocats lisant leurs notes de plai­doi­rie lors de l’au­dience au tri­bu­nal admi­nis­tra­tif de Grenoble jugeant les recours des oppo­sants au Center Parcs de Roybon. © Joël Kermabon – pla​ce​gre​net​.fr

 

Depuis, de l’eau a coulé sous les ponts. Le Conseil d’État a revu la défi­ni­tion de la déli­mi­ta­tion des zones humides*. Et Pierre & Vacances a refait ses cal­culs. Ainsi, pour le groupe de loi­sirs, le pro­jet ne détrui­rait plus que 6,3 hec­tares de zones humides. Mais conti­nue­rait d’en com­pen­ser 198, nous avait-il fait savoir en juillet dernier.

 

Depuis aussi, le groupe a dû revoir son sys­tème d’é­va­cua­tion des eaux usées. La cana­li­sa­tion ini­tia­le­ment pré­vue sur 27 kilo­mètres, notam­ment en pleines zones humides, a été reto­quée par la jus­tice pour s’être pas­sée d’é­tude d’impact.

 

Retour à la case départ ? C’est ce qu’a signi­fié le Conseil d’État en novembre der­nier, après le pour­voi en cas­sa­tion de Pierre & Vacances suite à la déci­sion lyon­naise. La plus haute juri­dic­tion admi­nis­tra­tive a en effet annulé la déci­sion de la cour admi­nis­tra­tive d’ap­pel pour ren­voyer le dos­sier à… Lyon.

 

 

Le rapporteur public préconise une expertise

 

Mardi 30 avril, les magis­trats lyon­nais vont donc devoir se repen­cher sur la ques­tion des zones humides. Et mettre un point d’orgue au feuille­ton ? Rien n’est moins sûr. Dans ses conclu­sions ren­dues ven­dredi, le rap­por­teur public ne va pas vrai­ment dans ce sens. Lui pré­co­nise, en pre­mier lieu, une exper­tise afin de déter­mi­ner l’exacte éten­due des zones humides tou­chées, repor­tant le débat de fond à plus tard.

 

D’ordinaire, les magis­trats suivent les pré­co­ni­sa­tions du rap­por­teur public. Mais, concer­nant le Center parcs de Roybon, cela n’a pas tou­jours été le cas. Le 21 novembre der­nier, le Conseil d’État était ainsi allé à l’en­contre de celui appelé à éclai­rer la for­ma­tion du juge­ment. Le 7 novembre, le rap­por­teur public pré­co­ni­sait en effet de mettre un terme au feuille­ton en concluant au rejet du pour­voi de Pierre & Vacances.

 

En atten­dant, les oppo­sants au Center parcs, regrou­pés au sein de la coor­di­na­tion Center parcs – Ni ici ni ailleurs, appellent à un ras­sem­ble­ment devant la cour admi­nis­tra­tive de Lyon dès 13 heures.

 

Patricia Cerinsek

 

 

* Désormais, pour être consi­déré comme une zone humide, un milieu doit cumu­ler les deux cri­tères, de sol et de végé­ta­tion. Et non pas l’un ou l’autre.

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Patricia Cerinsek

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

L'Agence de l'eau investit 27 millions dans la région, dont un million pour le Grésivaudan
L’Agence de l’eau investit 27 millions dans la région, dont un million pour le Grésivaudan

FLASH INFO - L'Agence de l'eau a investi 27,1 millions d’euros entre avril et juin 2020 sur 357 projets dans la région Auvergne-Rhône-Alpes.   L’agence de Lire plus

Le travail pour la protection des zones humides, amorcé il y a plus de vingt ans en Isère, se poursuit avec la création de nouveaux secteurs protégés
Huit arrêtés préfectoraux signés pour la protection des tourbières en Isère

  FLASH INFO - Amorcé il y a plus de vingt ans, le travail pour la protection des zones humides en Isère se poursuit avec Lire plus

Alors que les recours en justice continuent de tomber sur le projet de Center parcs en Isère, les zones humides sont sous pression.
Center parcs de Roybon : les zones humides, enjeu des nouveaux recours

  DÉCRYPTAGE - Les recours en justice continuent de pleuvoir sur le Center parcs de Roybon, en Isère. Au cœur du dossier : les zones Lire plus

La cour administrative d'appel de Lyon a ordonné une nouvelle expertise afin de réévaluer les zones humides détruites, par le Center parcs de Roybon.
Center parcs de Roybon : la cour administrative d’appel de Lyon ordonne une nouvelle expertise

FIL INFO - La cour administrative d'appel de Lyon a ordonné une nouvelle expertise afin de réévaluer les zones humides détruites par le projet de Lire plus

La cour administrative d'appel de Lyon a ordonné une nouvelle expertise afin de réévaluer les zones humides détruites, par le Center parcs de Roybon.
Une nouvelle expertise pour le Center parcs de Roybon ? Délibéré le 21 mai

FIL INFO - La cour administrative d'appel de Lyon dira le 21 mai si elle ordonne ou non une expertise afin d'y voir plus clair Lire plus

Ultime feu vert au projet d'élargissement de l'A480 à Grenoble et coup d'envoi des travaux dès mars prochain. Et... coup d'envoi des recours en urgence ?
A480-Rondeau : le projet d’élargissement-réaménagement passe l’étape environnementale

FOCUS - Le projet d'élargissement de l'A480 dans sa traversée de Grenoble et d'aménagement de l'échangeur du Rondeau suit son cours. Alors que le préfet Lire plus

Eco'V

Flash Info

|

17/09

12h16

|

|

15/09

16h55

|

|

14/09

18h06

|

|

14/09

17h28

|

|

13/09

19h30

|

|

13/09

15h10

|

|

12/09

12h26

|

|

10/09

19h32

|

|

10/09

10h00

|

|

09/09

11h44

|

L'Oeil de Perotto - Les manifestations antipass sur Place Gre'net, vues par Marc Perotto

Les plus lus

Montagne| Première édition du Raid multisports Grenoble-Alpes le dimanche 19 septembre 2021

Art en ville. © Grenoble-Alpes Métropole

Culture| Des sentiers d’art vont relier une vingtaine d’œuvres sur le territoire métropolitain grenoblois

L’art déconfiné, des confiné(e)s : une expo participative sur la pandémie © Sarah Krakovitch - Place Gre'net

Culture| L’art déconfiné, des confiné(e)s : une exposition participative de réflexion artistique sur la pandémie

Économie| Deux « Petits Magasins » de la marque Kiabi vont voir le jour à Grenoble pour soutenir l’insertion par l’emploi

Tourisme de l'Isère : VAE en montagne

Société| Tourisme : le Département de l’Isère place l’été 2021 sous le signe de la santé et du bien-être

Espace Aragon

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin