Le nouveau collectif de citoyens « les grenopolitains » va bâtir un projet pour la métropole de Grenoble

sep article



FOCUS – Les “grenopolitains”, un nouveau collectif de citoyens, a lancé un appel aux habitants de la Métropole « pour le bien commun », ce samedi 6 avril. Déçu qu’aucun projet métropolitain ne soit proposé avant les élections, le groupe a activé une plateforme de démocratie participative en ligne. L’objectif ? Bâtir un corpus de propositions dont tout le monde pourra s’emparer pour « construire une métropole en tant que bien public ».

 

Les “grenopolitains”, un nouveau collectif de citoyens, a lancé un appel "pour le bien être commun" aux habitants de la Métropole grenobloise, ce 6 avril© Joël Kermabon - Place Gre'net

© Joël Kermabon – Place Gre’net

« Nous avons fait un constat de la dif­fi­culté pour les habi­tants de l’ag­glo­mé­ra­tion de se sai­sir des enjeux de la métro­pole. Ce alors que, durant ce der­nier man­dat, toutes les grosses com­pé­tences ont été trans­fé­rées des com­munes vers la Métropole », com­mence par expli­quer Anne-Sophie Olmos.

 

L’élue n’est pas venue à l’es­pace Lesdiguières de la Bastille au titre de son man­dat muni­ci­pal, ce samedi 6 avril, mais bien pour pré­sen­ter la démarche ini­tiée par le groupe des “gre­no­po­li­tains”. Un néo­lo­gisme d’o­ri­gine pure­ment ver­na­cu­laire dési­gnant à la fois les habi­tants de la ville-centre et ceux du reste de la métro­pole.

 

L’objectif de ce nou­veau col­lec­tif ouvert à tous ? Développer un pro­jet socle de manière par­ti­ci­pa­tive afin que les habi­tants se sai­sissent des ques­tions métro­po­li­taines et puissent débattre de tous les sujets qui leur sont chers. Le tout pour « construire une métro­pole en tant que bien public ».

 

 

« Aucun projet métropolitain ne sera soumis aux citoyens avant les élections »

[…]
La suite du contenu est réservé aux abon­nés

Connectez vous…

Veuillez vous connec­ter pour accé­der à cette page.
S’inscrire

 

…ou choi­sis­sez votre abon­ne­ment ci-des­sous !

Pays Voironnais, un jour, une activité
commentez lire les commentaires
2567 visites | 5 réactions
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 5
  1. sep article
  2. Et le cout de cela sera reversé bien sûr aux comptes de cam­pagne de Piolle, puisque nous sommes en mesure de prouve l’o­ri­gine de l’initiative de la pizza, là !

    sep article
  3. sep article
  4. Un nou­veau bras de la pieuvre rouge et verte Grenobloise vient de pous­ser, au secours ! Comme si ses repré­sen­tants, ceux de la majo­rité Piolle puis­qu’il s’a­git bien de ces per­sonnes, n’é­taient pas assez nom­breux dans la majo­rité Piolle, à la muni­ci­pa­lité, à la Métropole, au depar­te­ment et dans leurs mul­tiples par­tis, groupes, offi­cines et blogs ou asso­cia­tions qu’on ne comptent plus.

    Que ces élus fassent le tra­vail pour les­quelles il sont rému­né­rés, gras­se­ment pour cer­tains cumu­lards, au lieu de construire de nou­velle machines a gaz et à enfu­mer les Grenoblois et Métropolitains !

    sep article
    • Tremblez mal­heu­reuses et mal­heu­reux ! Car le juge­ment der­nier se pro­file dixit l’i­nef­fable Pierre Misère.
      Merci de nous don­ner notre 5 minutes quo­ti­diennes de rire. Au mini­mum.

      sep article