Indemnités des élus grenoblois : Matthieu Chamussy demande une mise à jour à la Ville, qui l’annonce imminente

sep article



FIL INFO – Le conseiller municipal d’opposition de Grenoble Matthieu Chamussy s’agace : le tableau des indemnités des élus mis en ligne sur le site de la Ville de Grenoble n’a pas été actualisé depuis 2015. Coté municipalité, on s’en étonne, et l’on annonce une mise à jour d’ici quelques jours. Tout en soulignant que les différences seront minimes.

 

 

Un “coup de gueule” pour mieux se mettre dans l’am­biance des muni­ci­pales à venir ? Dans un cour­rier en date du 5 avril, le conseiller muni­ci­pal d’op­po­si­tion de Grenoble Matthieu Chamussy trempe sa plume dans le vitriol : le site de la Ville de Grenoble n’a pas mis à jour le tableau des indem­ni­tés des élus depuis 2015. Ce alors que la muni­ci­pa­lité s’é­tait enga­gée a rendre publiques les indem­ni­tés per­çues « au cours de l’an­née écou­lée », sou­ligne Matthieu Chamussy.

 

Matthieu Chamussy réclame une mise à jour du tableau des indemnités des élus de la Ville de Grenoble. « D'ici la fin de semaine », répond la municipalité.Matthieu Chamussy lors du conseil municipal du 17 décembre 2018. © Place Gre'net

Matthieu Chamussy lors du conseil muni­ci­pal du 17 décembre 2018. © Place Gre’net

 

« À l’heure où nos conci­toyens demandent légi­ti­me­ment davan­tage de trans­pa­rence et alors que vous n’hésitez pas à com­mu­ni­quer lar­ge­ment sur la démarche d’open data de la col­lec­ti­vité, je regrette que cette déci­sion ne soit pas res­pec­tée », écrit l’élu d’op­po­si­tion. Avant de deman­der au maire de Grenoble Éric Piolle de « veiller à cor­ri­ger cette situa­tion dans les meilleurs délais ».

 

 

Une mise à jour « d’ici la fin de la semaine », répond la Ville

 

Sollicitée par Place Gre’net, la Ville de Grenoble dédra­ma­tise et fait savoir qu’un tableau actua­lisé des indem­ni­tés des élus sera mis en ligne « d’ici la fin de la semaine ». Et les ser­vices de la muni­ci­pa­lité de recon­naître, en s’en éton­nant, qu’il est étrange que les chiffres pro­po­sés au public datent déjà de quatre ans. Quand bien même, affirment-ils, les dif­fé­rences entre 2015 et aujourd’­hui devraient être minimes (voir enca­dré).

 

Changement d'organigramme : Jacques Wiart n'est plus adjoint mais conseiller municipal. © Place Gre'net

Changement d’or­ga­ni­gramme : Jacques Wiart n’est plus adjoint mais conseiller muni­ci­pal. © Place Gre’net

 

Quels chan­ge­ments d’or­ga­ni­gramme depuis 2015 ? Jacques Wiart, alors adjoint, est aujourd’­hui conseiller muni­ci­pal. Tandis que, côté oppo­si­tion, Jérôme Safar a rendu son tablier pour être rem­placé par Laure Masson. Pour rap­pel, les indem­ni­tés des élus se situent dans une (large) four­chette, allant de 50 276,19 euros annuels bruts pour le maire de Grenoble à 3 649,44 euros annuels bruts pour un conseiller muni­ci­pal.

 

Des chiffres qui ne concernent que l’ac­ti­vité muni­ci­pale, cer­tains élus tou­chant éga­le­ment des indem­ni­tés pour d’autres man­dats, par exemple au sein de la Métro ou de la Région. Voire de l’Union euro­péenne pour ce qui concerne l’ex-FN et aujourd’­hui Patriote Mireille d’Ornano. Sans oublier des indem­ni­tés en lien avec un poste dans un « satel­lite » de la Ville ou de la Métro, tel la Compagnie de chauf­fage (CCIAG) pour Hakim Sabri ou Eaux de Grenoble pour Olivier Bertrand.

 

FM

 

Suite à la paru­tion de notre article, Matthieu Chamussy pré­cise auprès de Place Gre’net qu’il attend de la Ville un tableau fai­sant figu­rer « l’en­semble les indem­ni­tés per­çues par les élus tous man­dats confon­dus ». Et d’a­jou­ter que les don­nées devraient dès lors com­por­ter des « modi­fi­ca­tions sub­stan­tielles », puisque « les élec­tions régio­nales de 2015 sont pas­sées par là ».

 

Aides aux commerçants
commentez lire les commentaires
3432 visites | 3 réactions
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 3
  1. amu­sant,
    bonne ini­tia­tive.
    Reste à creu­ser si le manque d’in­for­ma­tions tient à un sou­hait de main­te­nir du flou (ne pas défi­nir per­met une ges­tion moins for­melle), une volonté de dis­si­mu­ler ou un manque de temps.
    A suivre si il y a quelque chose qui en sort. ou pas.

    sep article
  2. sep article
    • FM

      09/04/2019
      0:02

      Bonsoir, merci, le lien était déjà inclus à deux reprises dans l’ar­ticle.

      sep article