UNE Pascal Clouaire et Gwendoline Delbos Corfield candidats isérois sur la liste EELV de Yannick Jadot pour les élections européennes de mai 2019. Ici, les militants s'encordent pour le climat, lors d'une manifestation à la Bastille à Grenoble, le 9 mars 2019. DR

L’écologiste isé­roise Gwendoline Delbos-Corfield en bonne place sur la liste EELV pour les européennes

L’écologiste isé­roise Gwendoline Delbos-Corfield en bonne place sur la liste EELV pour les européennes

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

EN BREF – Deux can­di­dats isé­rois sont pré­sents sur la liste Europe Écologie – Les Verts (EELV) « Pour le cli­mat, tout doit chan­ger » aux élec­tions euro­péennes de mai 2019. En milieu de liste, Pascal Clouaire, adjoint à la démo­cra­tie par­ti­ci­pa­tive à Grenoble, ne s’at­tend pas à être élu. En revanche, Gwendoline Delbos-Corfield se trouve en bonne place. Membre de l’exé­cu­tif du Parti vert euro­péen, elle fut conseillère muni­ci­pale dans l’op­po­si­tion sous le der­nier man­dat du maire PS de Grenoble Michel Destot.

Pascal Clouaire et Gwendoline Delbos Corfield candidats isérois sur la liste EELV de Yannick Jadot pour les élections européennes de mai 2019. Ici, les militants s'encordent pour le climat, lors d'une manifestation à la Bastille à Grenoble, le 9 mars 2019. DR

Pascal Clouaire et Gwendoline Delbos-Corfield, can­di­dats isé­rois sur la liste EELV de Yannick Jadot pour les élec­tions euro­péennes de mai 2019. Ici, les mili­tants encor­dés pour le cli­mat, lors d’une mani­fes­ta­tion à Grenoble, le 9 mars 2019. DR

Le 26 mai pro­chain, les Français éli­ront leurs 79 euro­dé­pu­tés en un seul tour. Plusieurs listes s’af­frontent. Selon les son­dages sor­tis en mars, “remou­li­nés” par le site L’Internaute, la liste Europe Écologie – Les Verts (EELV) conduite par Yannick Jadot, député euro­péen, est accré­di­tée de 8 % des inten­tions de vote.

Un score encore un peu faible pour que la can­di­date isé­roise, Gwendoline Delbos-Corfield, pla­cée en 12e posi­tion sur la liste, puisse décro­cher un siège au Parlement euro­péen. Tous les espoirs sont tou­te­fois per­mis. « Je ne suis pas sûre d’être élue, admet-elle, mais je pense vrai­ment qu’on va dépas­ser les 10 % aux euro­péennes. C’est ce que plu­sieurs sources nous font remon­ter. »

Quant à Pascal Clouaire, l’autre can­di­dat isé­rois de la liste, il occupe la 31e place sur la liste de Yannick Jadot. L’entrée au Parlement euro­péen s’a­vère donc peu pro­bable pour l’ad­joint à la démo­cra­tie locale du maire EELV de Grenoble Eric Piolle. Lui-même en convient. À moins d’un raz de marée élec­to­ral en faveur des écologistes.

Membre de l’exé­cu­tif du Parti vert européen

Diplômée de Sciences Po Grenoble, ex-conseillère régio­nale éco­lo­giste sous la pré­si­dence Queyranne, Gwendoline Delbos-Corfield est une ancienne pro­fes­sion­nelle du théâtre. Mère de quatre enfants, elle réside dans le mas­sif de la Chartreuse, à Saint-Hilaire-du-Touvet. Son élec­tion aux euro­péennes ne paraît pas l’ob­nu­bi­ler plus que cela.

Gwendoline Delbos-Corfield, candidate iséroise sur la liste EELV de Yannick Jadot. DR

Gwendoline Delbos-Corfield, can­di­date isé­roise sur la liste EELV de Yannick Jadot. DR

Sa for­ma­tion mili­tante l’en­joint, explique-t-elle, à pen­ser d’a­bord col­lec­tif : « Mon sou­hait est avant tout que les Verts fassent un bon score en France et par­tout en Europe. » Pour rap­pel, aux der­nières élec­tions euro­péennes de 2014, les Verts ont obtenu 8,95 % des voix et obtenu six sièges.

Gwendoline Delbos-Corfield connaît par­ti­cu­liè­re­ment bien les rouages euro­péens. Membre du comité du Parti vert euro­péen depuis 2012, elle en est à son deuxième man­dat et se rend envi­ron une fois par mois à Bruxelles.

En charge d’un « cer­tain nombre de pays », de « la com­mis­sion fémi­nisme » et du groupe sur « les Institutions et le futur de l’Europe » au sein de l’exé­cu­tif du PVE, la colis­tière de Yannick Jadot voyage éga­le­ment à tra­vers l’Europe. Un peu moins depuis décembre der­nier, recon­naît-elle, depuis qu’elle a repris un poste à temps plein dans une collectivité.

Militante pour les droits des femmes

On la sait proche de per­son­na­li­tés comme Cécile Duflot, et plus loca­le­ment en Isère, Raymond Avriller ou Maryvonne Boileau. Gwendoline Delbos-Corfield a codi­rigé la cam­pagne de Michèle Rivasi aux Européennes de 2009. En 2016, sur France 3, la mili­tante confir­mait les rumeurs qui cir­cu­laient sur le député vert Didier Baupin, accusé d’a­gres­sions et de har­cè­le­ment sexuel.

Gwendoline Delbos-Corfield, candidate iséroise sur la liste EELV de Yannick Jadot. DR

Gwendoline Delbos-Corfield, can­di­date isé­roise sur la liste EELV de Yannick Jadot. DR

Elle a signé en 2017 une tri­bune « Nous aussi nous vou­lons êtres mis.e.s en exa­men » en réac­tion aux pour­suites pour dif­fa­ma­tion lan­cées par Denis Baupin contre les plaignantes.

Enfin, sur le site de cam­pagne, les quelques lignes qui décrivent la mili­tante éco­lo­giste la qua­li­fie de « 100 % euro­péenne » et pré­cisent qu’elle « n’a de cesse de pro­mou­voir une Europe qui ras­semble, pro­tège, et qui porte l’am­bi­tion des femmes qui se battent pour leurs droits »

Séverine Cattiaux

CHASSE-CROISÉ DE CAMPAGNE : MICHÈLE RIVASI DANS LE TRIEVES LE 29 MARS

Campagne oblige, ce ven­dredi 29 mars, Gwendoline Delbos-Corfield par­ti­ci­pera à 18 heures, à Albertville, en Savoie, à une table ronde sur les enjeux euro­péens, orga­ni­sée par la Maison de l’Europe. Tandis que la numéro 2 inves­tie de la liste, Michèle Rivasi, dépu­tée euro­péenne, vient en Isère, dans le Trièves.

Michèle Rivasi

Michèle Rivasi, dépu­tée euro­péenne. DR

Un temps fort y est orga­nisé à 15 h 30 à Saint-Martin-de-Celles, entre la dépu­tée euro­péenne et Rémy Slama, direc­teur de recherche à l’Inserm.

Ce der­nier s’ap­prête à rendre public, le 2 avril pro­chain, un nou­veau rap­port qui devrait faire grand bruit, por­tant sur les per­tur­ba­teurs endo­cri­niens.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Séverine Cattiaux

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Un lien établi entre exposition prénatale aux perturbateurs endocriniens et troubles du comportement chez l'enfant
Un lien éta­bli entre expo­si­tion pré­na­tale aux per­tur­ba­teurs endo­cri­niens et troubles du com­por­te­ment chez l’enfant

EN BREF - Une étude menée, entre autres, par des chercheurs du CHU Grenoble-Alpes et notamment coordonnée par l'Université Grenoble-Alpes établit un lien entre l'exposition Lire plus

Rue Lafayette. © Véronique Magnin - Place Gre'net
Commerces gre­no­blois : centre-ville “asphyxié”… ou en voie d’être régé­néré après les travaux ?

  DÉCRYPTAGE - Tandis que Grenoble à cœur met en avant les commerçants mécontents de la politique de la Ville de Grenoble et de La Lire plus

Mondane Jactat, conseillère municipale déléguée à la santé et porteuse de la délibération. © Joël Kermabon - Place Gre'net
La Ville de Grenoble s’en­gage à limi­ter l’ex­po­si­tion de la popu­la­tion aux per­tur­ba­teurs endocriniens

FOCUS - La Ville de Grenoble a adopté à l'unanimité, ce lundi 13 mai, une délibération visant à limiter l'exposition de la population aux perturbateurs Lire plus

Exposés aux perturbateurs endocriniens, des crapauds développent un diabète de type 2. Depuis 2010, la réglementation permet une eau cinq fois plus polluée.
Déclin des amphi­biens : des cher­cheurs gre­no­blois mettent en évi­dence le rôle des per­tur­ba­teurs endocriniens

EN BREF - Alors que les populations d'amphibiens déclinent partout dans le monde, des chercheurs français sous la conduite du laboratoire d'écologie alpine de Grenoble Lire plus

La prise en charge de l'autisme en France. Photo © Marina B Photographie
Journée scien­ti­fique de l’autisme : la thèse de l’o­ri­gine neu­ro­dé­ve­lop­pe­men­tale s’impose

DÉCRYPTAGE – Ce vendredi 20 octobre, sur le campus de Saint-Martin-d’Hères, s’est tenue la seconde édition de la journée scientifique de l’autisme. Organisée par l’association Lire plus

Bruxelles n'a pas réussi à faire consensus autour de sa définition des perturbateurs endocriniens, en vue d'une réglementation. La faute aux lobbys ?
Perturbateurs endo­cri­niens : échec de Bruxelles, à Grenoble cher­cheurs et poli­tiques accusent les lobbys

Une nouvelle fois, la Commission européenne a échoué mardi 30 mai à trouver un accord sur les critères scientifiques qui permettraient de définir précisément ce Lire plus

Flash Info

|

17/08

11h57

|

|

17/08

11h17

|

|

16/08

18h38

|

|

16/08

17h06

|

|

16/08

10h10

|

|

13/08

8h35

|

|

13/08

1h08

|

|

12/08

20h21

|

|

12/08

17h28

|

Les plus lus

À voir| Sécheresse en mon­tagne : l’eau, une res­source vitale… de plus en plus rare dans les Alpes

À voir| Incendie de végé­ta­tion à La-Buisse et à Voreppe : pas de répit pour les secours et déjà 80 hec­tares ravagés

Environnement| L’Isère de nou­veau pla­cée en vigi­lance jaune cani­cule à comp­ter du mer­credi 10 août

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin