Un « arbre de la fraternité » planté symboliquement à Grenoble contre le racisme et l’antisémitisme

sep article



FIL INFO – La Ville de Grenoble a planté un arbre de la fraternité dans l’allée des Justes du parc Paul-Mistral, ce mercredi 20 mars. Un acte qui symbolise son engagement contre l’antisémitisme et toutes les formes de racisme. Et vise à marquer son attachement aux principes de la déclaration des Droits de l’Homme et du citoyen.

 

 

Arbre de la fraternite planté le mercredi 20 mars 2019 au parc Paul-Mistral.

Plantation de l’arbre de la fra­ter­nité, parc Paul-Mistral, le 20 mars 2019. © Thierry Chenu – Ville de Grenoble 2019

La Ville de Grenoble a planté, ce mer­credi 20 mars, un “arbre de la fra­ter­nité” – un poi­rier à fleur – dans l’al­lée des Justes* du parc Paul-Mistral. La muni­ci­pa­lité répon­dait ainsi à l’ap­pel de l’Association des maires de France (AMF), invi­tant chaque com­mune à plan­ter un arbre pour lut­ter contre l’antisémitisme. Appel lancé en février après la pro­fa­na­tion de deux arbres plan­tés en mémoire d’Ilan Halimi à Sainte-Geneviève-des-Bois.

 

Pour cet acte de forte por­tée sym­bo­lique se dérou­lant pen­dant la quin­zaine contre le racisme et les dis­cri­mi­na­tions, Éric Piolle, le maire de Grenoble était accom­pa­gné d’Emmanuel Carroz, l’ad­joint à l’égalité des droits. Mais aussi de repré­sen­tants d’as­so­cia­tions œuvrant au quo­ti­dien contre les dif­fé­rentes formes de dis­cri­mi­na­tions.

 

Notamment Mohamed Djerbi, pré­sident de la Licra Grenoble, Zohreh Baharmast de la Ligue des Droits de l’Homme (LDH) et Yves Ganansia, pré­sident du Crif de Grenoble. Sans oublier la pré­sence de repré­sen­tants des dif­fé­rentes com­mu­nau­tés reli­gieuses de la ville.

 

 

« Face à la haine, humanistes debout ! »

 

« Cet arbre de la fra­ter­nité sym­bo­li­sera l’engagement de la Ville contre l’antisémitisme et toutes les formes de racisme », explique la Ville de Grenoble. Qui sou­haite qu’il puisse éga­le­ment expri­mer « l’attachement de Grenoble aux prin­cipes fon­da­men­taux de la décla­ra­tion des Droits de l’Homme et du citoyen ».

 

© Joël Kermabon - Place Gre'net

Rassemblement contre l’an­ti­sé­mi­tisme à Grenoble. © Joël Kermabon – Place Gre’net

 

Un enga­ge­ment qui prend tout son sens « alors que la vio­lence et les dis­cours de haine se mul­ti­plient en France jus­qu’à l’autre bout de la pla­nète », s’in­surgent plu­sieurs struc­tures signa­taires** d’un com­mu­ni­qué. Dans ce der­nier, des asso­cia­tions, mou­ve­ments de gauche et éco­lo­gistes s’in­quiètent. Attentats, agres­sions, ins­crip­tions, pro­fa­na­tions de tombes, expres­sion de haine sur les réseaux sociaux… Stop ! « Face à la haine, huma­nistes debout ! », clament les dif­fé­rentes orga­ni­sa­tions..

 

 

Grenoble, cible de la “fachosphère”

 

Emmanuel Carroz aux côtés d'Eric Piolle © Place Gre'net

Emmanuel Carroz aux côtés d’Eric Piolle. © Place Gre’net

« Avec la venue de Dieudonné et la venue pro­chaine de Soral, Grenoble, ville pro­gres­siste,
est une cible de la “facho­sphère” », indique le com­mu­ni­qué. Raison de plus pour ces orga­ni­sa­tions de sou­te­nir Emmanuel Carroz, récem­ment visé par des cour­riers de menaces homo­phobes. L’élu avait en effet réaf­firmé publi­que­ment les valeurs de tolé­rance et d’é­ga­lité de la Ville de Grenoble.

 

Les signa­taires sont caté­go­riques. « Nous ne lais­se­rons pas le poi­son de la haine et de la divi­sion por­ter atteinte aux valeurs de pro­grès, d’é­man­ci­pa­tion et de soli­da­rité que porte notre ville. » L’occasion pour eux de lan­cer un vibrant appel. « De l’autre bout de la pla­nète jus­qu’au coin de la rue, nous appe­lons les huma­nistes à se lever pour réaf­fir­mer notre atta­che­ment aux valeurs de liberté, d’égalité et de fra­ter­nité. »

 

JK

 

* Devant le médaillon Paul Mistral, entre le bou­le­vard Jean Pain et la tour Perret

 

** Le refuge Isère, le Planning fami­lial 38, SOS Homophobie, Tempo, FSU 38, SNUipp, Europe éco­lo­gie les Verts, le Parti com­mu­niste fran­çais, Ensemble, la France insou­mise, Génération.s, le Parti socia­liste, le Réseau citoyen, le Parti de gauche et enfin l’Ades

 

 

Immobilier des Alpes - Offres exceptionnelles de séjours aux 2 Alpes
commentez lire les commentaires
2031 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.