La Région Auvergne Rhône-Alpes fait son entrée au capital de la société Alpexpo. Avec 51 % des parts, elle devient l'actionnaire majoritaire.

La Région Auvergne Rhône-Alpes entre au capital d’Alpexpo et devient l’actionnaire majoritaire

La Région Auvergne Rhône-Alpes entre au capital d’Alpexpo et devient l’actionnaire majoritaire

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

FIL INFO – La Région Auvergne Rhône-Alpes fait son entrée au capital de la société Alpexpo. Avec 51 % des parts, elle devient l’actionnaire majoritaire à la place de la Ville de Grenoble. Un plan d’investissement de 20 millions d’euros pour rénover et moderniser l’équipement a dans la foulée été annoncé.

 

 

SEMICON à Alpexpo. Grenoble, 2016. © Yuliya Ruzhechka - Place Gre'Net

Semicon à Alpexpo. Grenoble, 2016. © Yuliya Ruzhechka – Place Gre’net

La Région Auvergne Rhône-Alpes entre au capi­tal d’Alpexpo et devient son action­naire majo­ri­taire avec 51 % des parts. Ce n’est pas une sur­prise. Cette prise de par­ti­ci­pa­tion avait été annon­cée en décembre der­nier. Trois ans après la prise de com­pé­tence éco­no­mique par la Métropole de Grenoble, l’é­qui­pe­ment est sorti du giron de la Ville au 1er jan­vier der­nier. Et ce, après bien des tractations.

 

La Ville de Grenoble, qui déte­nait jusque-là 77 % du capi­tal de la société publique local (SPL), ne garde ainsi que 9 % des parts. La Métropole passe de 23 à 35 %*. Quant au Département de l’Isère, il fait lui aussi son entrée dans la société, à hau­teur de 5 %.

 

 

Le redressement des comptes en ligne de mire

 

Objectif désor­mais pour les quatre par­te­naires publics ? Redresser un équi­pe­ment long­temps laissé à la dérive et dont la ges­tion avait laissé les magis­trats de la chambre régio­nale des comptes par­ti­cu­liè­re­ment perplexes.

 

Car les ren­floue­ments suc­ces­sifs ont jus­qu’en 2017 coûté cher au contri­buable. De 2010 à 2016, Alpexpo a accu­mulé près de 9 mil­lions d’euros de pertes. Pour ten­ter de réta­blir l’équilibre – alors que la société était rede­vable de 3,7 mil­lions d’euros à la com­mune – la Ville de Grenoble avait remis les comptes à zéro. Et exo­néré, de 2014 à 2016, la société de loyers, de rem­bour­se­ment de taxes fon­cières et de pro­vi­sions pour tra­vaux. Soit un total de 4,895 mil­lions d’euros de pertes sèches, ont cal­culé les magis­trats financiers.

 

Salon de l'apprentissage et de l'alternance, à Alpexpo Grenoble le 27 janvier 2018. © Léa Raymond

Salon de l’ap­pren­tis­sage et de l’al­ter­nance, à Alpexpo Grenoble le 27 jan­vier 2018. © Léa Raymond

 

L’objectif est donc désor­mais de don­ner un second souffle à Alpexpo pour en faire un « lieu incon­tour­nable du tou­risme d’af­faires à l’é­chelle régio­nale mais éga­le­ment au-delà, tout en déve­lop­pant notam­ment l’ac­cueil de concerts », pré­cisent les quatre par­te­naires dans un com­mu­ni­qué commun.

 

Un plan d’in­ves­tis­se­ment de 20 mil­lions d’eu­ros a ainsi été annoncé pour réno­ver et moder­ni­ser l’é­qui­pe­ment. La Région appor­tera la plus grande part (15 mil­lions), la Métro abon­dant à hau­teur de 4 mil­lions et la Ville de Grenoble et le Département à hau­teur cha­cun d’un mil­lion d’euros.

 

PC

 

* La Métropole, via son vice-pré­sident Claude Habfast, en conserve la pré­si­dence jus­qu’en 2020.

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Patricia Cerinsek

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

Inauguration de la maternelle Ampère © Laure Gicquel - Place Gre'net
Plan école de la Ville de Grenoble : l’école maternelle Ampère vient d’être inaugurée

FIL INFO - L'inauguration de l'école maternelle Ampère, rénovée dans le cadre du Plan école de la Ville de Grenoble, se tenait ce vendredi 15 octobre. Celle-ci, Lire plus

Grenoble Capitale verte européenne 2022 lance son site Internet et un appel à participation
Grenoble Capitale verte européenne 2022 lance son site Internet et un appel à participation

FOCUS - Grenoble Capitale verte européenne 2022 dispose à présent de son propre site Internet et lance une campagne de communication, à quelques mois du Lire plus

Pour l'Ades, Grenoble ne doit pas 1,5 million à la Métro.
La Ville doit-elle 1,5 million d’euros à la Métro ? L’Ades dénonce une « instrumentalisation politicienne »

FOCUS - La Ville de Grenoble doit-elle 1,5 million d'euros à la Métropole? Alors que des échanges acrimonieux ont eu lieu sur la question au Lire plus

La Ville de Grenoble et AG2R signent une nouvelle convention pour l'accompagnement des aînés
La Ville de Grenoble et AG2R signent une nouvelle convention pour l’accompagnement des aînés

FLASH INFO — La Ville de Grenoble et AG2R La Mondiale se retrouvaient mardi 12 octobre pour signer une nouvelle convention de partenariat 2021-2022, dans Lire plus

Nouvelle collecte de serviettes et protections périodique sur la Métropole jusqu'au 31 octobre
Nouvelle collecte de serviettes et protections périodique sur la Métropole jusqu’au 31 octobre

FLASH INFO — Le Planning familial de l'Isère déploie cinquante points de collecte de serviettes et protections périodiques, jusqu'au 31 octobre. Ceci suite à un Lire plus

Nouvelle édition d'Ouverture exceptionnelle à Grenoble et Fontaine du 8 au 16 octobre
Nouvelle édition d’Ouverture exceptionnelle à Grenoble et Fontaine du 8 au 16 octobre

FIL INFO — Pour sa troisième édition, Ouverture exceptionnelle prend de l'ampleur jusqu'à devenir un véritable festival. Destiné à redonner vie aux commerces fermés du Lire plus

Flash Info

|

18/10

11h04

|

|

17/10

22h06

|

|

16/10

22h21

|

|

16/10

14h42

|

|

16/10

7h48

|

|

15/10

23h27

|

|

15/10

10h12

|

|

15/10

9h14

|

|

14/10

12h03

|

|

13/10

22h57

|

Les plus lus

Environnement| Des loups en plein centre-ville de Grenoble à la faveur du confinement ?

Des contrôles pour le respect des consignes de confinement. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Fil info| Confinement : à Grenoble, la police nationale a verbalisé… des policiers municipaux

Manifestation contre la loi de travail, 26 mai 2016. © Yuliya Ruzhechka - Place Gre'Net

Société| Manifestation contre la loi Travail : des licornes et des heurts à Grenoble

Bois Français. © Isère Tourisme

Société| Des points d’eau pour se rafraîchir !

Témoignage d'une ancienne allocataire du RSA en Isère, aujourd'hui sans aide sociale pour avoir voulu se réinsérer en reprenant une formation.

Société| “J’ai perdu mon droit au RSA pour avoir voulu me réinsérer”

SDH - Le futur compte sur nous

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin