Réchauffement climatique : le parc national des Écrins lance un concours doté de 20 000 euros

sep article
Changeons nos vieux poêles avec la Prime Air Bois Grenoble Alpes Métropole doublée à 1600 euros !

FIL INFO – Alors que les Alpes sont un des territoires parmi les plus touchés par le réchauffement climatique, le parc national des Écrins lance un concours visant à soutenir les initiatives pour valoriser et diffuser les connaissances en la matière. La dotation, d’un montant total de 20 000 euros, vise à récompenser quatre projets.

 

 

Canicule à Grenoble. Ilôts de chaleur urbains et changement climatique. © Patricia Cerinsek - placegrenet.fr

Températures records, sécheresses prolongées, les Alpes sont en première ligne. © Patricia Cerinsek – placegrenet.fr

Le parc national des Écrins lance un concours*, intitulé « Le climat change, changeons nous aussi ! » pour soutenir des actions considérées comme « innovantes » en lien avec le réchauffement climatique.

 

La dotation, d’un montant total de 20 000 euros, vise à récompenser quatre projets dont l’objectif est de valoriser et de diffuser les connaissances en la matière.

 

Le concours est ouvert aux particuliers mais aussi aux sociétés, associations, collectivités locales et territoriales. Condition sine qua non : l’action doit avoir un lien direct avec le territoire du parc national des Écrins et l’une des 49 communes qui ont adhéré à la charte. Elle doit aussi être en cours de réalisation (ou proche de l’être), innovante et transférable, dixit le règlement.

 

 

« Les Alpes ne sont pas les victimes innocentes du changement en cours »

 

Parmi les domaines repérés par le parc, la récupération et la valorisation de déchets, les démarches pour des déplacements coordonnés ou partagés, la valorisation de pratiques vertueuses pour la construction, l’agriculture ou le jardinage, la mobilisation pour réduire l’éclairage public ou les actions et sensibilisation de citoyens souhaitant adopter de nouvelles pratiques énergétiques.

 

Températures record, sécheresse prolongée… Les Alpes sont en première ligne. La consommation énergétique par habitant y est supérieure de 10 % à la moyenne européenne. « Les Alpes ne sont pas les victimes innocentes du changement en cours, souligne le parc national des Écrins. Ce constat met en évidence l’urgence d’une approche différente dans la gestion de notre territoire. »

 

PC

 

 

* La date limite pour déposer les candidatures est fixée au 31 mai 2019.

 

commentez lire les commentaires
900 visites | 1 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 1
  1. sep article