Le Département de l’Isère lance un appel à projets dédié aux aires de covoiturage

sep article

FIL INFO – Le Conseil départemental de l’Isère lance un appel à projets pour la création ou l’extension d’aires de covoiturage sur son territoire. Opérateurs publics comme privés sont invités à déposer leurs propositions, et cela que le projet soit déjà en cours de réalisation ou à l’état d’avant-projet voire de simple idée.

 

 

Accompagner le développement de la pratique du covoiturage sur le territoire isérois, telle est l’intention affichée par le Conseil départemental de l’Isère. Le Département a ainsi lancé à la fin du mois de février un appel à projets pour la création ou l’extension d’aires dédiées à cette pratique. Un appel à projet qui se veut ouvert, comme le précisent ses services, aux structures privées comme publiques.

 

Un arrêt de la plateforme de covoiturage Illicov © Illicov

Un arrêt de la plateforme de covoiturage Illicov. © Illicov

 

Objectif ? « Recenser tout projet d’aires de covoiturage (création ou extension) susceptible de bénéficier d’une aide départementale », indique la notice explicative de la démarche départementale. Et ceci, ajoute le Conseil départemental, quelle que soit l’avancée réelle du projet en question. Seront ainsi acceptés aussi bien les projets en cours de réalisation que les avants-projets, voire les projets qui n’en sont qu’au stade de l’idée.

 

 

Soutien affiché aux plateformes de covoiturage

 

Pour autant, l’appel à projets s’accompagne de conditions d’éligibilité. Ainsi, le projet déposé doit concerner un emplacement « en amont de zones de congestion à proximité d’un axe ou d’une voirie structurante ». Il doit également entrer en « adéquation avec les enjeux locaux » et représenter un coût acceptable. Le Département se dit en outre attentif « à l’intégration de l’intermodalité, de l’autopartage et des véhicules propres » au sein des projets présentés.

 

Jean-Pierre Barbier et Jean-Claude Peyrin. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Jean-Pierre Barbier et Jean-Claude Peyrin. © Joël Kermabon – Place Gre’net

 

En septembre 2018, le président du Département Jean-Pierre Barbier et son vice-président aux Transports Jean-Claude Peyrin affichaient leurs ambitions en matière environnementale. Le développement du covoiturage y figurait en bonne place, via notamment son soutien à deux plateformes différentes. D’une part, Mov’ici, initiée par la Région Auvergne-Rhône-Alpes. Et d’autre part, Illicov, actuellement déployée sur la ligne Grenoble-Vercors.

 

FM

 

commentez lire les commentaires
673 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.