Le média Acteurs de l’économie disparaît au profit de La Tribune Auvergne-Rhône-Alpes

sep article



FIL INFO – Le magazine lyonnais Acteurs de l’économie édité par RH Éditions a disparu. La Tribune nouvelle, éditeur du journal économique La Tribune a en effet absorbé la société lyonnaise. Le deuxième leader français de la presse économique conforte ainsi son ancrage en région, avec une nouvelle formule de son hebdomadaire davantage orienté sur l’actualité économique régionale.

 

 

Le bimestriel Acteurs de l'économie a tiré sa révérence. Son dernier numéro est sorti en novembre 2018. DR

Le bimes­triel Acteurs de l’é­co­no­mie a tiré sa révé­rence. Son der­nier numéro est sorti en novembre 2018. DR

RH Éditions, édi­teur du maga­zine Acteurs de l’é­co­no­mie, a tiré sa révé­rence. Le bimes­triel est ainsi sorti pour la der­nière fois en novembre 2018.

 

Basée à Lyon depuis 1997, l’en­tre­prise était confron­tée depuis plu­sieurs mois à d’im­por­tantes dif­fi­cul­tés finan­cières, après plu­sieurs tours de table auprès d’in­dus­triels locaux ayant chaque fois ren­floué les caisses ces der­nières années.

 

RH Éditions édi­tait à la fois un bimes­triel d’enquêtes, un site web, des ouvrages et orga­ni­sait des confé­rences-débats. Selon son fon­da­teur Denis Lafay, La Tribune nou­velle a repris l’en­semble des acti­vi­tés ainsi que son équipe d’une dizaine de sala­riés. Les jour­na­listes écri­ront désor­mais pour le site web La Tribune Auvergne-Rhône-Alpes et l’heb­do­ma­daire du même nom. 

 

Dans les der­nières lignes d’un édi­to­rial reve­nant sur l’his­toire d’Acteurs de l’é­co­no­mie et ce chan­ge­ment de pro­prié­taire, Denis Lafay s’ef­force de croire à la conti­nuité, mal­gré la dis­pa­ri­tion de son jour­nal : « En résumé, l’é­quipe de feu Acteurs de l’é­co­no­mie va œuvrer encore plus et encore mieux à mettre en lumière au niveau natio­nal les par­ti­cu­la­ri­tés du tissu socio-éco­no­mique de la région .»

 

 

Un nouvel hebdo économique « glocal » en Auvergne-Rhône-Alpes

 

Ce rachat n’est pas le pre­mier. Le groupe La Tribune, numéro 2 de la presse éco­no­mique en France der­rière le quo­ti­dien Les Échos, acquiert depuis quelque temps des maga­zines éco­no­miques locaux, en vue de consti­tuer un réseau de jour­na­listes basés en région.

 

Acteurs de l’é­co­no­mie  mais aussi Objectif Languedoc-Roussillon sont ainsi pas­sés sous son pavillon en 2018. En octobre der­nier, le pré­sident de La Tribune Jean-Christophe Tortora annon­çait que l’heb­do­ma­daire éco­no­mique, qua­li­fié de “glo­cal” (glo­bal et local), serait implanté dans treize régions avant 2019.

 

La Tribune Auvergne-Rhône-Alpes, un site web et un hebdomadaire papier. DR

La Tribune Auvergne-Rhône-Alpes, un site web et un heb­do­ma­daire papier. DR

L’ambition de La Tribune ? Proposer aux lec­teurs une nou­velle for­mule enri­chie d’ar­ticles por­tant sur l’ac­tua­lité éco­no­mique de sa région. L’aspect de la publi­ca­tion a, lui aussi, changé : l’heb­do­ma­daire éco­no­mique papier se pré­sente désor­mais sous un for­mat dit « ber­li­nois ».

 

Le 15 février, le pre­mier numéro de la nou­velle for­mule est sorti dans les kiosques. Sous-titré « Partageons l’é­co­no­mie », l’heb­do­ma­daire contient davan­tage de pages consa­crées à l’ac­tua­lité éco­no­mique locale. En outre, chaque mois, un focus por­tera sur une région en par­ti­cu­lier.

 

Depuis 2012, le ver­sion papier du quo­ti­dien éco­no­mique La Tribune a dis­paru au pro­fit du web. Le groupe a cepen­dant main­tenu une publi­ca­tion heb­do­ma­daire papier et web mul­ti­ré­gio­nale. 

 

SC

 

commentez lire les commentaires
1823 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.