Appel Forêt -

En attente de travaux, le restaurant le Téléférique reste fermé au détriment de ses salariés

En attente de travaux, le restaurant le Téléférique reste fermé au détriment de ses salariés

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

FIL INFO – Le restaurant Le Téléférique est resté portes closes au sortir de sa fermeture annuelle. La raison ? Le nouveau gestionnaire, désigné par la régie du Téléphérique, juge l’établissement trop dégradé et refuse d’engager des travaux. La régie se dit quant à elle prête à faire un effort, tandis que l’affaire prend une tournure politique.

 

 

Le res­tau­rant le Téléférique de Grenoble reste portes closes mal­gré la fin de sa fer­me­ture annuelle. L’établissement situé juste à côté de la sta­tion d’ar­ri­vée des “bulles” de Grenoble devait en effet rou­vrir le 2 février. Mais son nou­vel exploi­tant, la société O2, en a décidé autre­ment. En cause ? L’état du res­tau­rant trop dégradé à ses yeux, ce qu’elle n’é­tait pas en mesure de véri­fier durant la pro­cé­dure de mise en concurrence.

 

La terrasse du Restaurant le Téléférique offre une vue imprenable sur la ville de Grenoble. DR

La ter­rasse du res­tau­rant le Téléférique offre une vue impre­nable sur la ville de Grenoble. DR

 

Le res­tau­rant le Téléférique appar­tient en effet à la régie du Téléphérique Grenoble-Bastille, pré­si­dée par Pierre Mériaux, conseiller muni­ci­pal de Grenoble délé­gué au Tourisme et à la Montagne. L’exploitation du res­tau­rant dépend ainsi d’une conven­tion d’oc­cu­pa­tion du domaine public, renou­ve­lée en décembre 2018. Mais après un état des lieux effec­tué en jan­vier 2019, la société O2, rete­nue par la régie, renâcle fina­le­ment à signer le pré­cieux document.

 

Conséquence : le res­tau­rant reste fermé, et ses huit sala­riés font face à un ave­nir incer­tain. Auprès du Dauphiné Libéré, Pierre Mériaux veut faire preuve de bonne volonté : la régie finan­ce­rait des tra­vaux à hau­teur de 100 000 euros et ferait cadeau à la société des trois pre­miers mois de loyers de l’an­née 2019.  Pas ques­tion en revanche de prendre en charge la rému­né­ra­tion des sala­riés… ce que réclame pour­tant la société O2.

 

 

Matthieu Chamussy en appelle à Éric Piolle

 

Il n’en fal­lait pas plus pour que l’af­faire prenne une tour­nure poli­tique. Dans un com­mu­ni­qué, Matthieu Chamussy n’a pas man­quer de sou­li­gner « l’incapacité de la Ville à assu­rer l’ouverture du res­tau­rant de la Bastille », jugée « incom­pré­hen­sible et scan­da­leuse ». Pour le conseiller muni­ci­pal d’op­po­si­tion de Grenoble, son homo­logue de la majo­rité Pierre Mériaux est direc­te­ment impli­qué, et c’est au maire Éric Piolle de four­nir « des expli­ca­tions cir­cons­tan­ciées sur cette situa­tion ubuesque ».

 

Matthieu Chamussy interpelle directement le maire de Grenoble Éric Piolle sur la question du Restaurant Le Téléférique. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Matthieu Chamussy inter­pelle direc­te­ment le maire de Grenoble Éric Piolle sur la ques­tion du Restaurant Le Téléférique. © Joël Kermabon – Place Gre’net

 

Enfin, Matthieu Chamussy s’in­ter­roge sur les tra­vaux et les efforts pro­mis par la régie du Téléphérique. « Je demande toute la lumière sur leur nature, leur coût et qu’il soit clai­re­ment indi­qué si ce sont les contri­buables qui vont devoir en sup­por­ter la charge », écrit-il. Tout en appe­lant à ce que les tra­vaux soient « lan­cés sans délai » pour venir en aide à un éta­blis­se­ment « dont le rayon­ne­ment métro­po­li­tain est indé­niable ».

 

FM

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Florent Mathieu

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

Le monde de la montagne et ses stations ne décolèrent pas face aux décisions gouvernementales
Le monde de la montagne et ses stations ne décolèrent pas face aux décisions gouvernementales

  FOCUS – Le monde de la montagne semble en ébullition après la décision de ne pas autoriser l'ouverture des remontées mécaniques. Tandis que des Lire plus

La Ville de Grenoble annonce des mesures de "déprécarisation" pour ses agents éducation et jeunesse
Emploi et dialogue social à la Ville de Grenoble : les syndicats Sud et la CNT répondent à la municipalité

  DROIT DE SUITE – Les syndicats Sud et CNT de la Ville de Grenoble répondent aux déclarations de Pierre Mériaux. L'adjoint au maire en Lire plus

Journée de grève dans les écoles de Grenoble, restées ouvertes sans protocoles sanitaires

  FOCUS – La journée de grève des personnels municipaux dans les écoles de Grenoble s'est accompagnée d'un rassemblement devant l'Hôtel de Ville. L'occasion pour Lire plus

Personnels de la Ville, Retraités, Gilets Jaunes... un mardi 17 novembre riche en rassemblements à Grenoble
Personnels de la Ville, retraités, Gilets jaunes… un mardi 17 novembre riche en rassemblements à Grenoble

FOCUS – Le confinement n'empêche (visiblement) pas les mouvements sociaux. Pas moins de quatre rassemblements sont ainsi organisés à Grenoble ce mardi 17 novembre. Depuis Lire plus

© Thierry Chenu
Grève du personnel des écoles de Grenoble mardi 17 novembre : la Ville répond aux syndicats Sud et CNT

  FOCUS - Les organisations syndicales Sud et CNT ont déposé un préavis de grève pour les écoles de Grenoble le mardi 17 novembre. En Lire plus

Bulles Téléphérique Grenoble
Le Secours Populaire emmène quarante personnes à la Bastille pour une journée de vacances et de détente

  FLASH INFO – Quarante personnes vont pouvoir profiter d'une excursion à la Bastille vendredi 21 août 2020 grâce au Secours populaire de l'Isère. Un Lire plus

Flash Info

|

02/08

11h42

|

|

02/08

10h23

|

|

31/07

20h28

|

|

30/07

12h07

|

|

29/07

19h56

|

|

28/07

16h27

|

|

28/07

12h09

|

|

28/07

9h40

|

|

27/07

20h21

|

|

27/07

12h00

|

Les plus lus

Économie| Deux « Petits Magasins » de la marque Kiabi vont voir le jour à Grenoble pour soutenir l’insertion par l’emploi

Tourisme de l'Isère : VAE en montagne

Société| Tourisme : le Département de l’Isère place l’été 2021 sous le signe de la santé et du bien-être

Flash info| Grenoble accueille les championnats de France individuels de tennis-fauteuil, du 24 au 27 juin 2021

Émilie Gindre et Joséfa Gallardo de La Rampe - la Ponatière. © Tim Buisson – Place Gre’net

Culture| Échirolles : La Rampe – La Ponatière lance sa saison 2021 – 2022 après plusieurs mois sans spectacles

Abonnement| Le magasin en ligne de produits bio et locaux Oclico​.com fête ses dix ans

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin