Dans un référé adressé aux ministres de l'Écologie et des Transports, la Cour des comptes dénonce les cadeaux faits par l'État aux sociétés autoroutières.

A480 : l’ar­rêté pré­fec­to­ral limi­tant la vitesse à 70 km/h sur 3,5 kilo­mètres signé

A480 : l’ar­rêté pré­fec­to­ral limi­tant la vitesse à 70 km/h sur 3,5 kilo­mètres signé

FIL INFO – Comme le récla­mait le maire de Grenoble, l’ar­rêté pré­fec­to­ral limi­tant la vitesse sur l’A480 à 70 km/h sur 3,5 kilo­mètres a été signé. Alors que pro­mo­teurs et détrac­teurs du pro­jet d’é­lar­gis­se­ment de l’A480 s’arc-boutent sur la ques­tion de la vitesse maxi­male à res­pec­ter, la jus­tice doit se pro­non­cer le 26 février sur la pour­suite ou l’ar­rêt des travaux.

A480 : l'arrêté préfectoral limitant la vitesse à 70 km/h sur 3,5 kilomètres a été signé.L’arrêté pré­fec­to­ral limi­tant la vitesse à 70 km/h sur l’A480 entre les échan­geurs du Vercors et Louise Michel a été signé le 21 février.

La vitesse maxi­male est donc réduite de 20 kilomètres/heure, non sur la tota­lité de la tra­ver­sée de Grenoble qui fait l’ob­jet des tra­vaux d’é­lar­gis­se­ment, mais sur 3,5 kilo­mètres. Soit un peu moins de la moi­tié du tron­çon concerné.

Avec la mise en œuvre des tra­vaux, l’ar­rêté rentre de facto en vigueur. La vitesse est donc d’ores et déjà limi­tée sur cette por­tion et elle le res­tera après les tra­vaux, comme le récla­mait le maire de Grenoble Eric Piolle, le 15 février dernier.

Cet objec­tif de limi­ter la vitesse était un des points ins­crits dans le pro­to­cole d’in­ten­tion signé en novembre 2016 entre les dif­fé­rentes par­ties. « Du fait du rap­pro­che­ment des échan­geurs sur la sec­tion cen­trale com­prise entre le dif­fu­seur du Vercors et le dif­fu­seur Louise Michel, des condi­tions de flui­dité de jour et de bruit de jour comme de nuit, dans les zones d’ur­ba­ni­sa­tion plus dense aux abords de l’au­to­route sur cette même séquence, les par­ties pre­nantes conviennent de l’in­té­rêt d’une vitesse limi­tée à 70 km/h », sou­li­gnait le document.

Saisie, la jus­tice doit se pro­non­cer le 26 février sur la pour­suite ou l’ar­rêt des travaux

Volonté d’ap­por­ter des gages et d’a­pai­ser le débat ? Dans la fou­lée de l’an­nonce de l’ar­rêté fixant à 70 km/h la vitesse maxi­male auto­ri­sée, le pré­fet de l’Isère Lionel Beffre rap­pelle son enga­ge­ment à expé­ri­men­ter sur huit kilo­mètres au nord de Grenoble une voie réser­vée au covoiturage.

La jus­tice, elle, doit se pro­non­cer le 26 février. En décembre der­nier, quatre citoyens gre­no­blois avaient saisi en urgence le juge des réfé­rés pour deman­der l’an­nu­la­tion de l’ar­rêté d’au­to­ri­sa­tion envi­ron­ne­men­tale signé par le pré­fet et l’ar­rêt des travaux.

PC

Patricia Cerinsek

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Précarité étu­diante : la « tour­née des facs » des dépu­tés Nupes a fait étape sur le cam­pus de l’Université Grenoble Alpes

REPORTAGE - Les députées de l'Isère Cyrielle Chatelain et Élisa Martin étaient de passage sur le campus de l'Université Grenoble Alpes, ce jeudi 1er décembre Lire plus

Sérigraphie sur un véhicule de la police nationale. © Joël Kermabon - Plac e Gre'net
Grenoble : un homme accusé d’a­voir uti­lisé la carte essence de La Poste à des fins per­son­nelles pour plus de 23 000 euros

FLASH INFO - Un homme de 22 ans a été placé en garde à vue, ce jeudi 1er décembre 2022, pour avoir utilisé plus de Lire plus

Les Nebraska Jones, déjà applaudies sur plusieurs scènes de la région, défendront bientôt leur tout premier album lors de concerts prévus fin décembre et début janvier. © Vincent Assié Photographe
Les Nebraska Jones pré­sentent leur tout pre­mier album et annoncent quelques dates de concert en Isère

EN BREF - Le duo grenoblois Les Nebraska Jones sort un premier opus, disponible sur toutes les plateformes d'écoute à compter du 2 décembre 2022. Lire plus

Le Big Ukulélé Syndicate est l'invité du Théâtre en Rond le soir du 31 décembre. La promesse d'un début de réveillon endiablé auprès d'une formation qui fête son dixième anniversaire. © Nadine Barbançon
Le Théâtre en Rond de Sassenage compte bien ter­mi­ner l’an­née dans la joie et en musique

FOCUS - Une comédie musicale, un faux orchestre mais un vrai violoncelliste et un grand concert de spécialistes du ukulélé : à partir du vendredi Lire plus

Un "plaidoyer" en faveur du RER grenoblois signé par plus de 150 acteurs du territoire isérois
Un « plai­doyer » en faveur du RER gre­no­blois signé par plus de 150 acteurs du ter­ri­toire isérois

FOCUS - Plus de 150 acteurs du territoire isérois ont signé un "plaidoyer" en faveur du projet de RER grenoblois. Un document grâce auquel les Lire plus

Réunion de coordination d'enseignants en lycées professionnels opposés à la réforme de Carole Grandjean. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Réforme de l’en­sei­gne­ment pro­fes­sion­nel : ensei­gnants et syn­di­cats comptent ampli­fier la mobi­li­sa­tion à Grenoble

FOCUS - Toujours mobilisés contre le projet de réforme des lycées professionnels de Carole Grandjean, une trentaine d'enseignants et syndicalistes se sont réunis ce jeudi Lire plus

Flash Info

|

03/12

12h09

|

|

02/12

9h15

|

|

02/12

8h06

|

|

01/12

18h57

|

|

01/12

17h21

|

|

30/11

12h11

|

|

30/11

9h58

|

|

30/11

0h38

|

|

29/11

17h12

|

|

29/11

12h00

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 48 : « Le chauf­fage au cœur des débats à Grenoble »

Flash info| Des « coups de pouce mobi­lité » en décembre sur Grenoble, avec gra­tuité des trans­ports en com­mun deux samedis

Société| Affaire Marie-Thérèse Bonfanti : le crâne décou­vert à La Buissière, sur les lieux indi­qués par le sus­pect du meurtre, est bien celui de la mère de famille disparue

Agenda

Je partage !