Agression d’un professeur du lycée Mounier : deux nouveaux mineurs placés sous contrôle judiciaire

sep article

FIL INFO — Après l’interpellation de trois jeunes le jeudi 14 février, les forces de l’ordre ont placé sous contrôle judiciaire deux autres mineurs, dans l’affaire de l’agression d’un professeur du lycée Mounier de Grenoble. Au total, ce sont cinq personnes, âgées de 15 à 18 ans, qui sont soupçonnées d’avoir participé au déchaînement de violence.

 

 

Deux nouvelles interpellations ont eu lieu dans l’affaire du professeur du lycée Mounier agressé au sortir de l’établissement, le vendredi 8 février. Deux jeunes se sont en effet présentés volontairement au commissariat de police, ce lundi 18 février, et ont été placés sous contrôle judiciaire, après leur mise en examen pour violence en réunion. Les deux individus sont âgés de 15 et 16 ans.

 

Lycée Mounier de Grenoble © Jules Peyron - Place Gre'net

Lycée Mounier de Grenoble. © Jules Peyron – Place Gre’net

 

Jeudi 14 février, trois adolescents avaient déjà été interpellés par les forces de l’ordre : deux mineurs de 15 ans et un jeune homme de 18 ans, mais qui en avait 17 au moment des faits. Ce dernier est soupçonné d’être l’instigateur de “l’expédition” violente menée contre le professeur. Ceci pour se venger d’une exclusion et de deux rapports rédigés par l’enseignant à son encontre.

 

 

Les cinq mineurs tous interpellés

 

L’agression du professeur de Lettres a suscité émoi et indignation, au sein de l’établissement grenoblois et bien au-delà, avec de nombreux témoignages de soutien. Après avoir exercé leur droit de retrait durant deux jours, les enseignants du lycée Mounier ont quant à eux repris les cours mercredi 13 février, non sans organiser un rassemblement contre la violence devant ses portes.

 

Rassemblement contre la violence mercredi 13 février devant le lycée Mounier de Grenoble © Joël Kermabon - Place Gre'net

Rassemblement contre la violence mercredi 13 février devant le lycée Mounier de Grenoble. © Joël Kermabon – Place Gre’net

 

L’interpellation des deux jeunes marque-t-elle la fin de l’enquête sur ce déchaînement de violence ? Les sources policières indiquent en tout cas que l’ensemble des mineurs soupçonnés d’avoir participé à l’agression ont été interpellés. Reste désormais à connaître les suites judiciaires. Le jeune homme, qui se dit responsable de l’agression, a fait part de ses regrets et présenté ses excuses à la victime.

 

FM

 

commentez lire les commentaires
982 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.