Pont de Claix : deux personnes mises en examen après l’incendie des locaux de la police municipale

sep article

Notre indépendance c

FIL INFO – Deux jeunes de 22 et 25 ans, soupçonnés d’avoir participé à l’incendie des locaux de la police municipale de Pont-de-Claix en novembre dernier, ont été mis en examen. Placés sous contrôle judiciaire, ils risquent vingt ans de réclusion criminelle.

 

 

Incendie des locaux de la police municipale de Pont-de-Claix © Anne Hédiard / France 3 Alpes

Incendie des locaux de la police muni­ci­pale de Pont-de-Claix © Anne Hédiard / France 3 Alpes

Deux indi­vi­dus âgés de 22 et 25 ans soup­çon­nés d’a­voir par­ti­cipé à l’incen­die des locaux de la police muni­ci­pale de Pont-de-Claix en novembre der­nier, ont été mis en exa­men par un juge d’ins­truc­tion jeudi 14 février, a fait avoir le pro­cu­reur de la République de Grenoble Eric Vaillant.

 

Dans la nuit du 5 au 6 novembre der­nier, un incen­die, dont l’o­ri­gine cri­mi­nelle ne fai­sait pas de doutes après les traces d’ef­frac­tion lais­sées sur place, avait détruit les bureaux des fonc­tion­naires muni­ci­paux. Cent mètres car­rés de locaux situés au rez-de-chaus­sée de l’ancien col­lège des Iles de Mars étaient ainsi par­tis en fumée, sans tou­te­fois faire de vic­times.

 

Après enquête de la bri­gade de gen­dar­me­rie de Grenoble, les deux indi­vi­dus appré­hen­dés ont été mis en exa­men pour des­truc­tion volon­taire de biens par incen­die sur per­sonne dépo­si­taire de l’au­to­rité publique. Placés sous contrôle judi­ciaire, ils risquent vingt ans de réclu­sion cri­mi­nelle.

 

 

PC

 

 

commentez lire les commentaires
1282 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.