Laurent Wauquiez annonce un plan d’aide de la Région pour les commerçants « impactés » par les manifestations

sep article
Vercors Music Festival du 4 au 7 juillet 2019 à Autrans

FIL INFO – Face à des commerçants « fortement impactés » par les manifestations de ces derniers mois, la Région annonce un plan de soutien d’un montant de 8 millions d’euros. Divisé en réalité en deux parties : 2 millions d’euros d’aides aux travaux en cas de dégradations et 6 millions investis dans des prêts à taux zéro.

 

 

Le Conseil régional Auvergne-Rhône-Alpes l’assure : les manifestations des derniers mois ont « fortement impacté » l’activité des commerçants de la Région. Son président Laurent Wauquiez annonce ainsi un plan de soutien « inédit » à hauteur de 8 millions d’euros, conçu avec les chambres de commerce et d’industrie (CCI), les chambres d’artisanat et l’Union des entreprises de proximité (U2P).

 

Commerçants "impactés" par les manifestations : la Région Auvergne-Rhône-Alpes annonce un plan d'aide de 8 millions d'euros. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Les manifestations des Gilets jaunes ont eu un impact négatif sur les affaires des commerçants, affirme la Région. © Joël Kermabon – Place Gre’net

 

Quel impact économique ont précisément eu les mouvements sociaux ? « En Auvergne-Rhône-Alpes, les chiffres de l’Union des entreprises de proximité montrent une baisse de la croissance au 4e trimestre de 2018 », écrit la Région. Et de citer les « grandes villes » impactées : Saint-Étienne, Lyon, Bourg-en-Bresse, Oyonnax, Villefranche ou Aubenas. Sans oublier Le Puy-en-Velay, chère à Laurent Wauquiez. Grenoble, ni aucune autre ville de l’Isère, ne figure dans la liste.

 

 

Des aides aux travaux et des prêts à taux zéro

 

Le plan de soutien doit se répartir en deux parties. Tout d’abord, « une aide directe pour le financement des travaux pour les locaux vandalisés », avec un accompagnement de 50 % des travaux pour des réparations de dégradations survenues durant une journée de manifestation. Le montant de cette aide est fixé à 2 millions d’euros.

 

Plan régional d'aide de 8 millions d'euros pour les commerçants "impactés" par les manifestations.La Chambre de commerce et d'industrie de Grenoble © Séverine Cattiaux - Place Gre'net

La Chambre de commerce et d’industrie de Grenoble. © Séverine Cattiaux – Place Gre’net

 

Ensuite, un « prêt à taux zéro pour les besoins de trésorerie et la caution de la Région », pour les commerçants dont le chiffre d’affaires a baissé d’au moins 20 % entre novembre 2018 et janvier 2019. Ce second volet du plan de soutien, en cours de négociation avec les banques, devrait s’élever à 6 millions d’euros et être adopté en mars 2019.

 

 

Une Région clientéliste ?

 

« Je tends la main aux maires pour qu’ils soient à nos côtés et que nous puissions travailler ensemble à ce plan pour lui donner plus de force », déclare Laurent Wauquiez. Tout en appelant l’État à « prendre enfin la mesure de l’enjeu ». De quelle manière ? Via des suppressions de charges sociales et fiscales « pour redonner de l’oxygène à nos commerces ».

 

Less conseillers régionaux du groupe Socialiste et démocrate alertent sur une « Région qui coule » © Joël Kermabon - Place Gre'net

Les conseillers régionaux du groupe Socialiste et démocrate alertent sur une « Région qui coule ». © Joël Kermabon – Place Gre’net

 

Une annonce qui tombe au moment où l’opposition Socialiste et démocrate du conseil régional alerte sur une « Région qui coule ». Et accuse Laurent Wauquiez et sa majorité de manquer de perspectives, tout en jouant la carte de l’austérité. Et, in fine, de sombrer dans une « tendance au clientélisme ». Voire de la « surenchère populiste ».

 

FM

 

commentez lire les commentaires
855 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.