Bannière NL JEP 2021
© Joël Kermabon - Place Gre'net

Près de 3 000 citoyens “plus chauds que le climat” ont déclaré “l’état d’urgence” climatique à Grenoble

Près de 3 000 citoyens “plus chauds que le climat” ont déclaré “l’état d’urgence” climatique à Grenoble

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

REPORTAGE VIDÉO – Près de 3 000 manifestants pour les organisateurs, 2 000 selon la police, ont marché pour le climat dans les rues de Grenoble, ce dimanche 27 janvier. Une quatrième marche pacifiste et festive à l’initiative du collectif Citoyens pour le climat et d’Alternatiba Grenoble. L’objectif ? Demander aux décideurs politiques de prendre les mesures nécessaires pour préserver le climat, l’environnement et la biodiversité.

 

 

© Joël Kermabon - Place Gre'net

© Joël Kermabon – Place Gre’net

« Plus chauds, plus chauds, plus chauds que le cli­mat ! » Ce slo­gan désor­mais marque de fabrique des marches pour le cli­mat a résonné pour la qua­trième fois dans les rues de Grenoble, ce dimanche 27 janvier.

 

Près de 3 000 per­sonnes selon les orga­ni­sa­teurs, 2 000 pour la police, ont ainsi défilé paci­fi­que­ment depuis la tour Perret du parc du Paul-Mistral jus­qu’à la place de Verdun. Une mobi­li­sa­tion plus faible que celle du 8 décembre der­nier, qui avait quant à elle ras­sem­blé, selon ses ini­tia­teurs, près de 10 000 mani­fes­tants « chauds pour la pla­nète ». Le chiffre a tou­te­fois été contesté, depuis, par les forces de l’ordre qui ont de leur côté dénom­bré seule­ment 3 400 participants.

 

L’objectif de cette nou­velle mobi­li­sa­tion à l’i­ni­tia­tive du col­lec­tif Citoyens pour le cli­mat et d’Alternatiba Grenoble ? Demander aux déci­deurs poli­tiques de prendre les mesures néces­saires pour pré­ser­ver le cli­mat, l’en­vi­ron­ne­ment et la bio­di­ver­sité. Et sur­tout deman­der « au-delà des paroles, des actes ! »

 

 

« La maison brûle et nous sommes dedans ! »

 

Dans les rangs des mani­fes­tants, des citoyens de tous âges, pour beau­coup venus en famille, se mêlent à des membres d’as­so­cia­tions ou de par­tis poli­tiques. Ça et là, éga­le­ment, quelques repré­sen­tants des gilets jaunes.

 

© Joël Kermabon - Place Gre'net

© Joël Kermabon – Place Gre’net

Et puis des pan­cartes, énor­mé­ment de pan­cartes, la plu­part en forme de semonces ou d’a­ver­tis­se­ments. « Stop au géno­cide cli­ma­tique ! », « La mai­son brûle et nous sommes dedans ! » Ou encore, plus syn­thé­tique, avec un simple mot – « Survivre ! » – sur cer­taines d’entre elles. D’autres se réfèrent à des pré­oc­cu­pa­tions plus locales, comme l’élar­gis­se­ment de l’A480 ou le pro­jet Neyrpic à Saint-Martin-d’Hères.

 

Retour en images sur cette mani­fes­ta­tion qui s’est dérou­lée dans une ambiance fes­tive et détendue.

 

« Pour un chercheur, être sceptique est tout à fait normal, mais là on est dans le déni ! »

 

À l’ar­ri­vée, place de Verdun, une lettre ouverte adres­sée au pré­fet a été lue depuis une tri­bune aux mani­fes­tants ras­sem­blés devant la pré­fec­ture de l’Isère. Cette der­nière, qui énu­mère des « mesures à prendre pour une poli­tique cli­ma­tique à la hau­teur de l’urgence », fait injonc­tion au gou­ver­ne­ment de prendre ses res­pon­sa­bi­li­tés en matière climatique. 

 

À la suite de cette inter­ven­tion, le Collectif pour des alter­na­tives à l’é­lar­gis­se­ment de l’A480 a appelé les mani­fes­tants à signer leur récente péti­tion. Celle-ci demande en effet un mora­toire sur le pro­jet d’é­lar­gis­se­ment de l’A480 et « l’ouverture d’une véri­table concer­ta­tion citoyenne autour des scé­na­rios alter­na­tifs ».

 

© Joël Kermabon - Place Gre'net

© Joël Kermabon – Place Gre’net

Dans la fou­lée, la courte allo­cu­tion de Samuel Morin, cher­cheur au Centre natio­nal de recherche météo­ro­lo­gique (CNRM) de Grenoble. Ce der­nier, signa­taire avec 135 autres scien­ti­fiques d’une tri­bune contre l’é­lar­gis­se­ment de l’A480, a une nou­velle fois dénoncé l’at­ti­tude des climato-sceptiques. 

 

Notamment celle de cer­tains de ses confrères scien­ti­fiques. « Quand on est cher­cheur être scep­tique, c’est tout à fait nor­mal. Mais là, on est dans le déni, le néga­tion­nisme face à la réa­lité du chan­ge­ment cli­ma­tique en cours depuis plu­sieurs décen­nies », a‑t-il ainsi réaf­firmé au porte-voix. 

 

Après le dis­cours d’un repré­sen­tant des gilets jaunes à l’in­vi­ta­tion des orga­ni­sa­teurs, les mani­fes­tants se sont dis­per­sés. Juste à temps puisque c’est sous une pluie bat­tante que s’est ache­vée cette qua­trième marche pour le cli­mat depuis la démis­sion de Nicolas Hulot.

 

Les pro­chaines mobi­li­sa­tions, lycéennes, pour la pré­ser­va­tion du cli­mat auront lieu les 15 et 16 mars prochains.

 

Joël Kermabon

 

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Joël Kermabon

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

Test du prototype de la sonde expérimentale Mini-Subglacior. © Thibaut VERGOZ/IPEV/LGGE/CNRS Photothèque
Des variations inédites des températures en Antarctique mesurées par des chercheurs grenoblois

  FLASH INFO - Une collaboration internationale impliquant des scientifiques grenoblois[mfn]Ces travaux ont impliqué en France des chercheurs de l’Institut des géosciences de l'environnement (Osug, Lire plus

Affiche du festival Game O'vert ? organisé par l'association Together For Earth
Nouvelle édition du festival Game O’vert jusqu’au 26 mars avec Together for earth Grenoble

  FLASH INFO - Le festival Game O’vert a lieu du 17 au 26 mars 2021, à l'initiative de la fédération d’associations étudiantes écologiques Together Lire plus

Le sénateur Guillaume Gontard appelle à un plan pour la Transition des territoires de montagne

  FLASH INFO — Le sénateur de l'Isère Guillaume Gontard appelle à un "grand plan pour la Transition des territoires de montagne". Objectif? Faire face Lire plus

Réchauffement climatique : la part des activités humaines « très sous-estimée » selon des chercheurs grenoblois

  FOCUS – Grâce aux glaces du Groenland, des chercheurs de l’Institut des géosciences de l’environnement ont contribué à déterminer avec précision la part des Lire plus

Transition écologique : cinq « candidats-maires » dont Éric Piolle signent un engagement commun

  FIL INFO — Cinq « candidats-maires » écrivent engager leurs villes, en réalité leur campagne, autour de dix engagements sur la transition écologique et « l'urgence climatique ». Lire plus

Marche pour le climat du 1er février 2020 à Grenoble. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Deux nouvelles marches pour le climat à Grenoble les vendredi 13 et samedi 14 mars

  FIL INFO — Avec ou sans Greta Thunberg, la marche pour le climat des lycéens est toujours d'actualité à Grenoble, vendredi 13 mars. Rendez-vous Lire plus

Flash Info

|

17/09

12h16

|

|

15/09

16h55

|

|

14/09

18h06

|

|

14/09

17h28

|

|

13/09

19h30

|

|

13/09

15h10

|

|

12/09

12h26

|

|

10/09

19h32

|

|

10/09

10h00

|

|

09/09

11h44

|

L'Oeil de Perotto - Les manifestations antipass sur Place Gre'net, vues par Marc Perotto

Les plus lus

Montagne| Première édition du Raid multisports Grenoble-Alpes le dimanche 19 septembre 2021

Art en ville. © Grenoble-Alpes Métropole

Culture| Des sentiers d’art vont relier une vingtaine d’œuvres sur le territoire métropolitain grenoblois

L’art déconfiné, des confiné(e)s : une expo participative sur la pandémie © Sarah Krakovitch - Place Gre'net

Culture| L’art déconfiné, des confiné(e)s : une exposition participative de réflexion artistique sur la pandémie

Économie| Deux « Petits Magasins » de la marque Kiabi vont voir le jour à Grenoble pour soutenir l’insertion par l’emploi

Tourisme de l'Isère : VAE en montagne

Société| Tourisme : le Département de l’Isère place l’été 2021 sous le signe de la santé et du bien-être

Espace Aragon

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin