Cuvée grenobloise 2019 : douze artistes isérois émergents sur le devant de la scène

sep article

FIL INFO – Pour la 18e année consécutive, l’association Retour de Scène-Dynamusic a dévoilé la compilation des artistes locaux de la Cuvée grenobloise 2019. Douze projets émergents sélectionnés par un jury de programmateurs, de passionnés, d’artistes et « d’activistes des musiques actuelles », parmi 95 candidatures qui ont fait suite à un appel à candidatures.

 

 

L'association Retour de Scène-Dynamusic a dévoilé, ce mardi 22 janvier, la compilation des artistes locaux de la Cuvée grenobloise 2019.La Cuvée grenobloise, compilation de titres d’artistes issus de la scène locale iséroise portée par l’association Retour de scène Dynamusic, atteint cette année sa majorité. Après dix-huit années de découvertes et d’accompagnement, l’association vient de dévoiler la composition du bouquet musical de son millésime 2019.

 

Le jury, composé de programmateurs, de passionnés, d’artistes et « d’activistes des musiques actuelles », a arrêté son choix. Ses membres ont sélectionné douze projets d’artistes et de groupes isérois prometteurs parmi les 95 en lice. Et l’aventure ne s’arrête pas là pour les lauréats de ce nouveau cru. Retour de scène Dynamusic se propose en effet de les promouvoir au niveau local et régional auprès des médias et des professionnels du disque. Mais aussi de les accompagner tout au long de l’année dans leur démarche de professionnalisation.

 

 

Un large spectre d’esthétiques musicales

 

Sur le plan musical, c’est un large spectre d’esthétiques que balaie cette nouvelle Cuvée grenobloise. Que l’on en juge : musiques électroniques, chanson, soul, funk, rap, jazz et musiques du mondes ou improvisées, folk, hip-hop, punk rock… Le tout en groupe ou en solo. Un choix résolument éclectique tenant compte de la diversité des courants qui animent les scènes locale et régionale.

 

Cuvée grenobloise 2019.© Retour de scène - Dynamusic

© Retour de scène – Dynamusic

 

Des noms, des noms ! Quid des heureux bénéficiaires de ce dispositif d’accompagnement made in Grenoble ? Pour n’en citer que quelques-uns, évoquons Aora Paradox. « Un laboratoire d’expérimentations sonores », selon Retour de scène Dynamusic, qui propose différents univers musicaux allant du rock progressif au trip-hop obscur, en passant par les musiques du monde. Pour les “métalleux”, le jury de la Cuvée grenobloise a sélectionné le groupe grenoblois Titans Fall Harder. Ce dernier combine « une musique agressive à des ambiances futuristes » en mêlant savamment metal moderne et d’orchestrations électroniques.

 

 

Une compilation à découvrir au cours d’une soirée de lancement

 

Dans un registre plus calme, on trouve d’autres Grenoblois : le groupe de folk song  Picky Banshees. De la musique électronique de Melatonin faite de « mélodies qui se croisent et se métamorphosent pour laisser place à une transe symbiotique », décrit l’association. Au nombre des artistes “solo”, on retiendra la guitariste auteure et compositrice Leila Huissoud bercée par Brassens, Moustaki et Barbara, « émerveillée par la langue française et amoureuse des mots ». Mais aussi Thems, le projet solo de musique électronique alternative porté par le compositeur Félix Muhlenbach.

 

Il vous sera possible de les découvrir ainsi que tous les autres artistes au cours d’une “release party”. Entendez une soirée de lancement qui se déroulera ce mercredi 30 janvier, 40 rue de Turenne au restaurant bistrot le Coq-tail dès 19 heures.

 

JK

 

commentez lire les commentaires
742 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.