La Métro expérimente Cliiink, une application pour inciter au recyclage du verre

sep article



FIL INFO – Grenoble-Alpes Métropole expérimente la solution Cliiink, dispositif de colonnes à verre connectées incitant les usagers à recycler bouteilles et bocaux. Chaque dépôt est récompensé par des points, convertibles en promotion dans les magasins partenaires. Actuellement, environ 10 kilos de verre par habitant et par an échappent au recyclage.

 

 

Recycler ses bou­teilles en verre en les jetant dans les colonnes pré­vues à cet effet, un geste banal du quo­ti­dien ? Pas pour tout le monde, visi­ble­ment… La Métro constate ainsi que, chaque année, envi­ron 10 kilo­grammes de verre par habi­tant ne sont pas recy­clés. C’est pour­quoi la col­lec­ti­vité expé­ri­mente un nou­veau dis­po­si­tif bap­tisé Cliiink, afin d’in­ci­ter cha­cun à trier son verre et à le dépo­ser au bon endroit.

 

Le recyclage du verre n'est pas encore un geste du quotidien pour tout le monde © Grenoble Alpes Métropole

Le recy­clage du verre n’est pas encore un geste du quo­ti­dien pour tout le monde. © Grenoble-Alpes Métropole

 

Cliiink ? « Une solu­tion inno­vante consti­tuée de boî­tiers connec­tés et inter­ac­tifs ins­tal­lés sur des colonnes à verre », explique la Métro. Après avoir créé un compte Cliiink et télé­chargé l’ap­pli­ca­tion sur son smart­phone, l’u­sa­ger l’ac­tive à proxi­mité d’une colonne connec­tée et dépose ses bou­teilles et bocaux en verre. Tout cela pour per­ce­voir des points en fonc­tion du nombre de déchets recy­clés.

 

 

Des points convertibles en promotions

 

« Grâce aux points ainsi cumu­lés au fur et à mesure de vos dépôts de verre, vous pou­vez béné­fi­cier de réduc­tions et d’offres pro­mo­tion­nelles auprès d’en­seignes et com­mer­çants par­te­naires », pour­suit Grenoble-Alpes Métropole. Les points peuvent éga­le­ment être trans­for­més en dons pour des asso­cia­tions. Et même être conver­tis en Cairn, la mon­naie locale isé­roise.

 

Visuel Cliiink © Grenoble Alpes Métropole

Visuel Cliiink © Grenoble-Alpes Métropole

 

Cliiink ne sonne pas par hasard comme une ono­ma­to­pée : les cap­teurs ins­tal­lés sur la colonne à verre sont en mesure de véri­fier la nature des déchets dépo­sés par l’u­sa­ger. Tout est ainsi fait, assurent les ser­vices de la Métro, pour qu’il ne soit pas pos­sible de tri­cher en dépo­sant des bou­teilles en plas­tique ou des canettes métal­liques.

 

 

150 colonnes à verre connectées sur sept communes

 

Les com­merces par­te­naires sont à retrou­ver sur la pla­te­forme Cliiink, à tra­vers un moteur de recherche. L’agglomération de Grenoble en compte à l’heure actuelle une qua­ran­taine, allant des grandes chaînes jus­qu’aux bou­tiques indé­pen­dantes.

 

 

Un total de 80 points per­met de béné­fi­cier de 10 euros de remise dans les maga­sins Decathlon de Grenoble ou La Tronche, tan­dis que 25 points donnent accès à 20 % de remise chez le bijou­tier gre­no­blois Sesam Bijoux. Lancée en décembre 2018 sur Grenoble, Échirolles, Fontaine et Varces, l’o­pé­ra­tion a été éten­due en jan­vier à Pont-de-Claix, Saint-Martin-le-Vinoux et Saint-Martin-d’Hères.

 

Comment savoir s’il existe une colonne connec­tée à proxi­mité de chez soi ? L’application Cliiink per­met de toutes les loca­li­ser, de même qu’une carte mise en ligne par la Métro. Cependant, sur les 1 130 colonnes du ter­ri­toire métro­po­li­tain, seules 150 sont pour le moment concer­nées. Gare aux embou­teillages !

 

FM

 

Grenoble Finaliste pour le concours de Capitale Verte
commentez lire les commentaires
4044 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.