FIL INFO Hôtel de Ville de Grenoble Crédit Joël Kermabon

Grand débat natio­nal : Grenoble fait le ser­vice minimum

Grand débat natio­nal : Grenoble fait le ser­vice minimum

FIL INFO – La Ville de Grenoble contri­buera, a minima, au grand débat natio­nal voulu par Emmanuel Macron. Mise à dis­po­si­tion jusqu’au 15 mars de « cahiers de doléances et de solu­tions » et de salles muni­ci­pales pour les orga­ni­sa­teurs de débat… Inutile de s’impliquer davan­tage dans cette aven­ture vouée à l’échec. Telle semble être l’a­na­lyse des élus de la majo­rité Rassemblement citoyen soli­daire éco­lo­giste (RCSE).

© Jérémie Le Colleter - Place Gre'net

© Jérémie Le Colleter – Place Gre’net

En réponse à la crise des gilets jaunes, le grand débat natio­nal à l’i­ni­tia­tive de l’État vient de démarrer.

Son objec­tif ? Permettre aux citoyens de s’exprimer durant trois mois sur la tran­si­tion éco­lo­gique, la fis­ca­lité et les ser­vices publics, l’évolution du débat démo­cra­tique ou encore l’immigration. Tous les acteurs locaux, en par­ti­cu­lier les maires des com­munes, sont invi­tés à y participer.

La mai­rie de Grenoble a, de son côté, fait savoir dans un com­mu­ni­qué qu’elle enten­dait faci­li­ter les débats mais qu’elle n’en orga­ni­se­rait pas de son propre chef. Par contre, les col­lec­tifs et asso­cia­tions pour­ront s’adresser à la Ville pour béné­fi­cier de salles muni­ci­pales prê­tées gra­cieu­se­ment, « dans le res­pect de leur dis­po­ni­bi­lité ».

Les Grenoblois pour­ront éga­le­ment s’emparer des « cahiers de doléance et de solu­tion » que la mai­rie met à leur dis­po­si­tion à l’hôtel de ville et dans les mai­sons des habi­tants. Les citoyens ont par ailleurs la pos­si­bi­lité de dépo­ser leurs contri­bu­tions en ligne, sur la pla­te­forme numé­rique dédiée, à comp­ter du 21 janvier.

La neu­tra­lité du débat en question

Pour Pascal Clouaire, adjoint à la démocratie locale de Grenoble, le grand débat national ne respecte pas les principes fondamentaux du débat public.Lancement de la semaine de vote pour le budget participatif 2017 du 10 au 14 octobre en présence du maire Eric Piolle, de Pascal Clouaire, de Thierry Chastagner et de Sonia Yassia © Séverine Cattiaux - Place Gre'net

Pascal Clouaire, adjoint à la démo­cra­tie locale, et Eric Piolle, maire de Grenoble. © Séverine Cattiaux – Place Gre’net

Destiné à renouer la confiance avec une large part de la popu­la­tion, notam­ment consti­tuée des gilets jaunes, très à cran et remon­tée contre les injus­tices sociales et fis­cales, ce grand débat va-t-il seule­ment faire bou­ger les lignes ?

Rien n’est moins sûr, redoute Pascal Clouaire, adjoint à la démo­cra­tie locale. L’élu dénonce en effet l’organisation ban­cale de ce grand débat, dont la neu­tra­lité est sujette à caution.

« Le retrait de la CNDP [com­mis­sion natio­nale du débat public, ndlr] n’est pas un bon signe : il inter­roge la neu­tra­lité du débat », com­mente l’adjoint, qui plus est membre du CNDP. 

Leçon de démo­cra­tie par­ti­ci­pa­tive de Pascal Clouaire… à Emmanuel Macron

Par ailleurs, alors que la grande concer­ta­tion est lan­cée, les « prin­cipes fon­da­men­taux » aux­quels doit se confor­mer tout débat public ne sont pas réunis, pointe l’adjoint. Manquent ainsi à l’appel les garan­ties de « trans­pa­rence » d’ « accès aux infor­ma­tions », d’ « éga­lité de trai­te­ment » et d’ « éga­lité d’accès au débat ».

Pascal Clouaire reçoit le Trophée Participation © Ville de Grenoble

Pascal Clouaire a reçu le Trophée par­ti­ci­pa­tion en 2018. © Ville de Grenoble

Le gou­ver­ne­ment n’a, selon Pascal Clouaire, même pas pris soin de cla­ri­fier, dès le lan­ce­ment du débat, com­ment seront trai­tées les contri­bu­tions et ce qu’il fera des conclu­sions. Grossière erreur, juge-t-il.

La Ville de Grenoble en sait quelque chose pour s’en être mordu les doigts, déclare, entre les lignes, Pascal Clouaire. 

« C’est d’ailleurs dans le res­pect de ces valeurs que la Ville a construit son guide de la par­ti­ci­pa­tion citoyenne », lance l’ad­joint, don­nant ainsi au pas­sage une leçon de démo­cra­tie par­ti­ci­pa­tive à Emmanuel Macron.

« L’acte 1 d’un pro­ces­sus constituant » ?

En revanche, les élus de la majo­rité de la Ville de Grenoble sont per­sua­dés d’une chose. Ce grand débat natio­nal très mal engagé ne pour­rait être au mieux que « l’acte 1 d’un pro­ces­sus consti­tuant ». Mais pas sûr que le gou­ver­ne­ment l’ait, lui, envi­sagé de la sorte… Car l’ad­joint à la démo­cra­tie locale pré­vient : « Au-delà de la crise sociale en cours, notre pays fait face à une vraie crise de régime. »

SC

Séverine Cattiaux

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

L'entrée principale de Sciences PO Grenoble bloquée par des étudiants pour dénoncer le projet de réforme des retraites. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Réforme des retraites : qua­trième jour de blo­cage à Sciences Po Grenoble, le syn­di­cat étu­diant de droite Uni réagit

EN BREF - Depuis le mardi 31 janvier 2023, des étudiants de Sciences Po Grenoble appuyés par plusieurs syndicats bloquent l'entrée de leur établissement pour Lire plus

Quelles réalités derrière la tentative de squat avortée à Grenoble dimanche 22 août?
Grenoble : une jeune femme griè­ve­ment bles­sée de 19 coups de cou­teau, son com­pa­gnon mis en exa­men et écroué

EN BREF - Une jeune femme de 22 ans a été découverte gravement blessée après avoir reçu 19 coups de couteau, mercredi 1er février 2023, Lire plus

Bilan de la concer­ta­tion volon­taire ZFE : des habi­tants sou­vent mal infor­més, scep­tiques et peu convaincus

FOCUS - À cinq mois de la mise en place, le 1er juillet 2023, de la Zone à faibles émissions (ZFE) pour les voitures de Lire plus

Incendie d'Échirolles: après l'accueil au gymnase La Butte, les résidents évacués sont relogés à l'auberge de jeunesse
Incendie à Échirolles : après l’ac­cueil en gym­nase, les rési­dents éva­cués sont relo­gés à l’au­berge de jeunesse

FLASH INFO - Quelles suites de l'incendie à Échirolles, survenu dans un parking souterrain  jeudi 2 février 2023? Le sinistre a entraîné l'évacuation de plus Lire plus

Important incendie dans un parking souterrain à Échirolles jeudi 2 février, avec 150 résidents évacués
Important incen­die dans un par­king sou­ter­rain à Échirolles jeudi 2 février, avec 150 rési­dents évacués

FOCUS - Un important incendie s'est déclaré à Échirolles au matin du jeudi 2 février, dans un parking souterrain en-dessous d'un restaurant Quick et d'une Lire plus

La Métropole de Grenoble pré­sente un bud­get 2023 record pour « la trans­for­ma­tion du ter­ri­toire », mais sans hausse d’impôts

FOCUS - La Métropole de Grenoble a présenté, mardi 31 janvier 2023, le budget prévisionnel 2023 qui sera soumis au vote du conseil métropolitain ce Lire plus

Flash Info

|

03/02

17h13

|

|

03/02

13h12

|

|

03/02

9h45

|

|

02/02

17h00

|

|

02/02

15h51

|

|

02/02

10h16

|

|

01/02

12h49

|

|

01/02

11h34

|

|

01/02

10h32

|

|

30/01

19h26

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 54 : « Une confé­rence reli­gieuse avec deux imams inter­dite à Echirolles »

Abonnement| Tollé à Grenoble contre la venue de deux imams confé­ren­ciers consi­dé­rés comme radicaux

Flash info| Victime d’une « ten­ta­tive d’en­lè­ve­ment » à Grenoble, un jeune homme a été ren­voyé à la pri­son de Varces

Agenda

Je partage !