Gorgy Timing, nouveau mécène du centre spatial universitaire de Grenoble

sep article

FIL INFO – Le centre spatial universitaire de Grenoble (CSUG) peut compter sur un nouveau mécène. Le spécialiste international de la diffusion de l’heure Gorgy Timing, participe désormais au financement de la formation des étudiants du centre. Un partenariat loin d’être illogique, d’autant que le siège de l’entreprise est installé à La Mure.

 

 

La fondation UGA, l'université, le CSUG et l'entreprise Gorgy Timing. Tous les acteurs de ce nouveau partenariat étaient présents pour la soirée. © Université Grenoble Alpes

La fondation UGA, l’université, le CSUG et l’entreprise Gorgy Timing. Tous les acteurs de ce nouveau partenariat étaient présents pour la soirée organisée le 13 décembre dernier. © Université Grenoble-Alpes

 

L’heure était à la fête le 13 décembre dernier pour célébrer le partenariat noué avec le centre spatial universitaire de Grenoble (CSUG), dans les locaux de Gorgy Timing. L’entreprise muroise fondée en 1974 est spécialisée dans la commercialisation de produits et services de diffusion de l’heure. Et célèbre pour ses horloges de gare SNCF noires et jaunes.

 

Maurice Gorgy, président de l’entreprise, a salué à cette occasion un mécénat qui « s’inscrit dans une volonté de développer des collaborations entre académiques et industriels pour innover dans la miniaturisation et la construction de nano-satellites ».

 

Les nano-satellites, c’est le cheval de bataille du centre spatial grenoblois. Le CSUG réunit chaque année une centaine d’étudiants issus de l’Université Grenoble-Alpes (UGA) et de Grenoble INP pour participer à la construction de ces objets spatiaux. En mars 2019, AmicalSat sera leur premier nano-satellite envoyé dans l’espace.

 

 

Les spécialistes du temps se tournent vers l’espace

 

Le partenariat financier entre une entreprise spécialiste du temps et un centre spatial ? Une évidence pour Mathieu Barthélémy, directeur du CSUG. « Le temps et l’espace sont intrinsèquement liés », rappelle-t-il.

 

Avant la soirée, des salariés de Gorgy Timing ont assisté à une conférence de présentation des missions du Centre Spatial Universitaire de Grenoble. © Université Grenoble Alpes

Avant la soirée, des salariés de Gorgy Timing ont assisté à une conférence de présentation des missions du Centre spatial universitaire de Grenoble. © Université Grenoble-Alpes

Et de rappeler avec fierté dans son discours, le « dynamisme [du] territoire et le développement de l’écosystème spatial à Grenoble et en Isère ».

 

Pas moins fier, Nicolas Gorgy, directeur général de Gorgy Timing, a exprimé sa joie « d’apporter [son] expertise en temps/fréquence dans la formation spécifique des étudiants ».

 

 

Les acteurs privés plus que jamais indispensables à la recherche universitaire en France

 

Avant son expertise, c’est d’abord de l’argent que l’entreprise familiale va apporter au centre spatial grenoblois. Elle rejoint ainsi les sociétés Air Liquide, Nicomatic, Teledyne E2v ou encore Sofradir dans la liste des mécènes du centre.

 

Soirée électorale à la Préfecture de Grenoble. 23 avril 2017. © Yuliya Ruzhechka - Place Gre'net

Geneviève Fioraso, ancienne ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche. © Yuliya Ruzhechka – Place Gre’net

Des partenariats en développement avant tout grâce à la fondation université Grenoble Alpes qui soutient des projets universitaires via ces mécènes.

 

Présente à la cérémonie en tant qu’administratrice de la fondation, Geneviève Fioraso, ancienne ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, a couvert d’éloges l’entreprise Gorgy Timing. Une intervention qui n’a pas détonné au milieu de ce concert de louanges. Ni questionné le poids des acteurs privés dans le financement de la recherche universitaire en France.

 

JP

 

commentez lire les commentaires
910 visites | 1 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 1
  1. très bien de leur part.
    Ce n’est pas leur concurrent BODET qui ferait ceci.
    Merci à eux?

    sep article