Le syndicat Alliance appelle les policiers à se mobiliser dès ce mercredi 19 décembre en Isère

sep article



FIL INFO – Les syndicats de police appellent à la mobilisation dès mercredi 19 décembre en Isère et dans toute la France. Alliance a ainsi décrété ce mercredi « journée noire », appelant les policiers à n’assurer que les urgences. En question, le manque de moyens alors que le budget 2019 consacré aux forces de l’ordre doit être amputé de plus de 60 millions d’euros.

 

 

Manifestation de poli­ciers gre­no­blois, le 26 octobre 2016. © Yuliya Ruzhechka – Place Gre’net

Le syn­di­cat de police Alliance appelle à la mobi­li­sa­tion, ce mer­credi 19 décembre. En Isère comme par­tout en France, ce syn­di­cat mar­qué bien à droite entend pro­tes­ter contre le pro­jet de loi de finances 2019 qui doit être voté ce jeudi à l’Assemblée natio­nale.

 

Un bud­get consa­cré aux forces de l’ordre très insuf­fi­sant, amputé de 62 mil­lions d’eu­ros d’a­près la secré­taire dépar­te­men­tale du syn­di­cat en Isère, Valérie Mourier.

 

« On nous annonce une police du quo­ti­dien, des effec­tifs en plus et, au final, on nous baisse le bud­get ? C’est contra­dic­toire ! », s’in­surge la repré­sen­tante d’Alliance dans le dépar­te­ment. Le syn­di­cat n’in­cite tou­te­fois pas les poli­ciers à des­cendre dans la rue pour se faire entendre. Il faut dire que la période n’est pas vrai­ment pro­pice…

 

 

Première journée de mobilisation le 19 décembre

 

Le syn­di­cat Alliance appelle au contraire les poli­ciers au tra­vers d’une jour­née de mobi­li­sa­tion à « ne pas sor­tir des com­mis­sa­riats sauf pour les urgences abso­lues ». Le gou­ver­ne­ment a beau pro­po­ser une prime de 300 euros – dans un amen­de­ment qui devrait être voté ce soir – à tous les poli­ciers mobi­li­sés face aux gilets jaunes, pour le syn­di­cat le compte n’y est pas.

 

« Cette prime n’est pas suf­fi­sante. Les effec­tifs ont été mobi­li­sés tous les week-ends depuis un mois. On accu­mule les heures sup­plé­men­taires que l’on n’ar­rive pas à récu­pé­rer et que l’on ne peut pas se faire payer ! Résultat : les fonc­tion­naires attendent de par­tir à la retraite pour pou­voir les prendre ! »

 

Manifestation de policiers grenoblois. 26 Octobre 2016. © Yuliya Ruzhechka - Place Gre'Net

Manifestation de poli­ciers gre­no­blois, le 26 octobre 2016. © Yuliya Ruzhechka – Place Gre’net

À Grenoble, il manque tou­jours qua­torze poli­ciers pour que l’ef­fec­tif soit au com­plet. Dix-neuf fonc­tion­naires ont, depuis sep­tembre, rejoint la capi­tale du Dauphiné. Pas assez pour les syn­di­cats, qui réclament plus de moyens humains et maté­riels. Mais aussi, donc, la prise en compte des heures sup­plé­men­taires. Dont le cumul – plus de 22 mil­lions d’heures – a été éva­lué à plus de 272 mil­lions d’eu­ros.

 

Le syn­di­cat SGP-FO, mar­qué à gauche et majo­ri­taire sur Grenoble, ne s’as­so­cie pas à cette mobi­li­sa­tion. Lundi, il a adressé un cour­rier à Emmanuel Macron et doit ren­con­trer le ministre de l’Intérieur ce mardi soir, comme l’ex­plique sur France 3 Alpes Yannick Bianchéri, son repré­sen­tant en Isère

 

Parmi les reven­di­ca­tions du syn­di­cat, figurent l’aug­men­ta­tion de 50 % de l’al­lo­ca­tion de maî­trise ver­sée pour le ser­vice continu, la par­ti­ci­pa­tion de l’État à la prise en charge de la mutuelle des poli­ciers, ou encore le paie­ment du reli­quat des 23 à 25 mil­lions d’heures sup­plé­men­taires.

 

SGP-FO pré­vient. Sans réponse avant le 11 jan­vier, l’or­ga­ni­sa­tion syn­di­cale envi­sage une jour­née d’ac­tion le 26 jan­vier. Le mou­ve­ment des gilets jaunes va-t-il faire tâche d’huile jusque parmi les forces de l’ordre ? Si Alliance a décrété ce mer­credi « jour­née com­mis­sa­riat mort », l’Unsa-Police appelle à un ser­vice mini­mum-pré­ven­tion, quand Unité SGP Police y voit « l’acte 1 de la colère des forces de l’ordre ».

 

PC

 

commentez lire les commentaires
1464 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.