Élections municipales 2020 : Luc Ferry apporte son soutien à Alain Carignon

sep article
Hero Festival à Alpexpo Grenoble les 6 et 7 avril 2019 avec Chantal Goya, Siphano, expo Star Wars... et plus de 80 invités

FIL INFO – Alain Carignon prend encore un peu d’avance sur ses concurrents en prévision des municipales de 2020 à Grenoble. L’ex-ministre vient de recevoir le soutien de Luc Ferry en vue des prochaines élections. Le philosophe a salué la candidature de son « ami » par le biais d’une courte vidéo mise en ligne ce mercredi 12 décembre.

 

 

Luc ferry a été ministre de la jeunesse, de l'éducation nationale et de la recherche sous Jacques Chirac. © Jules Peyron - placegrenet.fr

Luc Ferry a été ministre de la Jeunesse, de l’Éducation nationale et de la Recherche sous Jacques Chirac. DR

Malgré ses condamnations pour corruption en 1996, Alain Carignon peut encore compter sur des alliés de taille. C’est le cas de Luc Ferry, philosophe qui fut ministre de la Jeunesse, de l’Éducation nationale et de la Recherche entre 2002 et 2004. Le chercheur au CNRS vient de publier une vidéo dans laquelle il résume en une minute vingt les raisons de son soutien à celui qu’il appelle « mon ami Alain Carignon ».

 

C’est le développement de la recherche scientifique à Grenoble qui intéresse Luc Ferry. Un domaine pour lequel Alain Carignon nourrit « une vraie passion », explique l’ex-ministre. Il tient pour preuve l’implication de l’ancien maire de Grenoble dans l’implantation du Synchrotron en 1994. « Nous avons eu de longues conversations sur la question de l’impact que peut avoir le développement de la recherche scientifique dans une ville », raconte le philosophe.

 

 

Grenoble, ville de l’intelligence artificielle ?

 

Mais surtout, l’investissement dans l’intelligence artificielle est un sujet « extrêmement important » selon Luc Ferry. Or Alain Carignon avait annoncé dans une tribune en avril dernier vouloir faire de Grenoble la « capitale intellectuelle de l’intelligence artificielle ».

 

Alain Carignon © Patricia Cerinsek

Bien que sa candidature ne soit pas encore officialisée, la campagne d’Alain Carignon pour les municipales 2020 bat déjà son plein. © Patricia Cerinsek – placegrenet.fr

Une ambition qui semble avoir séduit Luc Ferry, à en croire sa déclaration : « Ceux qui maîtriseront l’intelligence artificielle et les biotechnologies dans le monde qui vient domineront ce monde. » Et l’ex-ministre d’ajouter : « Grenoble a tous les atouts pour le faire. »

 

Après l’ouverture du site internet « La société civile avec les citoyens », groupe de soutien à Alain Carignon, l’ancien maire continue donc dans sa dynamique.

 

« Il a une stratégie, une tactique de développement. Il sait où il veut aller », complimente Luc Ferry. Pour ce qui est de sa stratégie de campagne pour les municipales, cela ne fait aucun doute.

 

Jules Peyron

 

commentez lire les commentaires
1230 visites | 3 réactions
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 3
  1. sep article
  2. M. Carignon connait-il la fable « le lièvre et la tortue » ? à vouloir partir plus vite que les autres …
    Que vient donc faire Luc Ferry ici ? Grenoble a besoin de lui pour développer « l’intelligence artificielle », modèle Carignon ? Il dû s’arrêter au siècle où il était ministre sous Raffarin !
    Grenoble, ne l’a pas attendu, ni lui, ni Carignon
    https://alumni.grenoble-inp.fr/actualites/grenoble-pr%C3%A9s%C3%A9lectionn%C3%A9e-pour-les-instituts-interdisciplinaires-dintelligence

    sep article
    • Luc Ferry est peut-être devenu doyen d’une faculté façon Coluche 😀

      sep article