Un espace lecture ouvre au musée de Grenoble, à quelques mètres de l’ancienne bibliothèque Hauquelin

sep article
48 € par an pour louer un vélo : et si c

REPORTAGE – Après l’époque de la fermeture des bibliothèques de quartier Hauquelin et Prémol à Grenoble, vient le temps de l’ouverture des relais lecture supposés les remplacer à moindre frais. Le relais lecture, qui succède à Hauquelin, ouvre ses portes le mercredi 19 décembre prochain. Baptisé « espace lecture, arts et jeunesse », il est hébergé dans la bibliothèque du musée de Grenoble. Visite en avant-première…

 

 

Corinne Bernard, adjointe aux Cultures, lors de la visite du nouveau relais lecture créé à la suite de de la fermeture de la bibliothèque de quartier Hauquelin. Installé à la bibliothèque du musée de Grenoble, le relais lecture a été baptisé "Espace lecture, arts et jeunesse" © Séverine Cattiaux - placegrenet.fr

Corinne Bernard, adjointe aux Cultures, lors de la visite du nouveau relais lecture créé à la suite de la fermeture de la bibliothèque de quartier Hauquelin. Installé à la bibliothèque du musée de Grenoble, le relais lecture a été baptisé « Espace lecture, arts et jeunesse » © Séverine Cattiaux – placegrenet.fr

L’ambiance de la studieuse bibliothèque du musée de Grenoble devrait drôlement changer les mercredis après-midi, à compter du mercredi 19 décembre…

 

De 14 heures à 18 heures, les jeunes enfants seront en effet désormais accueillis dans le nouvel « espace lecture, arts et jeunesse » hébergé dans la bibliothèque.

 

Un endroit dédié aux jeunes, certes, mais qui demeure dans la salle principale de la bibliothèque d’Arts.

 

Promis par la Ville, ce relais lecture est supposé prendre, tout au moins en partie et sous une forme originale, la relève de l’ancienne bibliothèque Hauquelin. L’annonce de fermeture de bibliothèques, puis la fermeture effective d’Hauquelin en juillet 2016, suivie de celle de Prémol avait provoqué l’ire de nombreux Grenoblois.

 

Poussée dans ses retranchements, la Ville de Grenoble a pour ainsi dire concédé la création de deux relais-lecture au collectif Touchez pas à nos bibliothèques, qui était intervenu lors du conseil municipal de mai 2017, fort du soutien de 4 000 pétitionnaires.

 

 

« C’est un premier galop »

 

À l’entrée de la bibliothèque située à l’étage du musée, il faut prendre tout de suite à gauche. Vous arrivez alors au nouveau relais lecture, dénommé « espace lecture, arts et jeunesse ». Mobiles colorés au plafond, tapis, canapé et fauteuils invitant à la lecture, petites étagères de livres à la portée des jeunes enfants…

 

Corinne Bernard et Isabelle Weestel, lors de la visite du nouveau relais lecture créé à la suite de de la fermeture de la bibliothèque de quartier Hauquelin. Installé à la bibliothèque du musée de Grenoble, le relais lecture a été baptisé "Espace lecture, arts et jeunesse" © Séverine Cattiaux - placegrenet.fr

Corinne Bernard et Isabelle Weestel, au relais lecture « Espace lecture, arts et jeunesse » du musée de Grenoble © Séverine Cattiaux – placegrenet.fr

La décoration devrait séduire le public pour lequel l’espace lecture est conçu : les jeunes de 0 à 12 ans.

 

« Des poufs viendront compléter le mobilier », précise Corinne Bernard, adjointe aux Cultures, découvrant, pour la première fois l’aménagement du lieu.

 

Les jeunes lecteurs et leurs parents devraient également apprécier la vue donnant sur l’extérieur.

 

Mais c’est la taille de la pièce qui surprend. On a peine à imaginer comment plus d’une dizaine de jeunes lecteurs et d’accompagnateurs pourront tenir dans cet espace exigu sans se marcher sur les pieds. « C’est un premier galop, tempère Corinne Bernard, nullement inquiète. Si jamais on s’aperçoit que 80 personnes font la queue tous les mercredis, nous réfléchirons à une extension. On va attendre que ça marche. »

 

 

Un investissement de 17 475 euros

 

Les quelque 500 livres jeunesse – des histoires illustrées ou documentaires – disponibles sur place ont été dûment sélectionnés par les bibliothécaires et les conservateurs du Musée. Faisant écho au lieu d’accueil, ces livres éveilleront les plus jeunes aux arts, à la sculpture, au design, à la peinture et aux techniques artistiques.

 

Nouveau relais lecture créé à la suite de de la fermeture de la bibliothèque de quartier Hauquelin. Installé à la bibliothèque du musée de Grenoble, le relais-lecture a été baptisé "Espace lecture, arts et jeunesse" © Séverine Cattiaux - placegrenet.fr

Livres de l' »Espace lecture, arts et jeunesse » du musée de Grenoble © Séverine Cattiaux – placegrenet.fr

Les jeunes lecteurs pourront également emprunter ces livres, munis de la carte du réseau des bibliothèques, gratuite pour les moins de 26 ans.

 

Et si les prêts s’avèrent importants, les bibliothécaires renfloueront le stock de livres.

 

Quant au montant consacré à ce nouvel espace, il s’élève à 17 475 euros, dont 10 000 pour le mobilier et 7 475 euros pour l’achat des livres. Enfin, côté personnel, u(e) bibliothécaire viendra prêter main forte les mercredis après-midi à l’agent sur place.

 

 

« Nous allons voir comment la cohabitation fonctionne »

 

Selon Isabelle Westeel, directrice de la bibliothèque municipale de Grenoble, il y aurait peu d’espaces de ce genre en France. Et pour cause, le pari est osé : il s’agit de faire séjourner dans le même lieu des jeunes enfants plein d’énergie avec des chercheurs et étudiants en histoire de l’Art, aspirant à une certaine tranquillité pour travailler.

 

Isabelle Weestel, et Guy Tosatto, lors de la visite du nouveau relais lecture créé à la suite de de la fermeture de la bibliothèque de quartier Hauquelin. Installé à la bibliothèque du musée de Grenoble, le relais lecture a été baptisé "Espace lecture, arts et jeunesse" © Séverine Cattiaux - placegrenet.fr

Isabelle Weestel, et Guy Tosatto, lors de la visite du nouveau relais lecture créé à la suite de la fermeture de la bibliothèque de quartier Hauquelin. © Séverine Cattiaux – placegrenet.fr

La bibliothèque du musée sera en effet vraisemblablement plus animé les mercredis après-midi, puisqu’il n’y a pas de mur séparant le relais lecture du reste de la bibliothèque.

 

Une simple étagère de livres fait office de cloison. « Nous allons voir comment la cohabitation fonctionne, lance Guy Tosatto presque amusé. C’est une expérience intéressante ».

 

Le conservateur en chef et directeur du Musée de Grenoble semble, du reste, très satisfait de ce partenariat. Avec ce relais-lecture, le musée s’ouvre encore un peu plus aux familles et aux enfants. L’établissement culturel accueille chaque année 50 000 enfants.

 

Séverine Cattiaux

 

commentez lire les commentaires
2022 visites | 1 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.