Nouveaux blocages de lycées et nouvelles tensions le lundi 10 décembre dans Grenoble et son agglomération

sep article
Changeons nos vieux poêles avec la Prime Air Bois Grenoble Alpes Métropole doublée à 1600 euros !

FIL INFO — La reprise du mouvement de blocages de lycées lundi 10 décembre dans l’agglomération grenobloise a été marquée par de nouvelles tensions entre manifestants et forces de l’ordre. L’Union nationale des lycéens (UNL) appelle à la poursuite du mouvement et prévoit une réunion mercredi pour décider de la suite de son organisation.

 

 

L'agglomération grenobloise a connu de nouveaux blocages de lycées, incendies de poubelles et tensions avec les policiers ce lundi 10 décembre.Lycée Les Eaux Claires, Grenoble © Chloé Ponset - Place Gre'net

Lycée des Eaux-Claires à Grenoble avant le mouvement lycéen. © Chloé Ponset – Place Gre’net

Nouvelle journée d’action dans les lycées de l’agglomération grenobloise, et nouvelles tensions avec les forces de l’ordre. Si certains établissements accueillaient normalement les élèves, d’autres subissaient des mouvements de filtrage, comme le lycée des Eaux-Claires, devant lequel une voiture aurait également été vandalisée.

 

Mais c’est le lycée Pablo-Neruda de Saint-Martin-d’Hères qui a connu les heurts les plus vifs dans la matinée, relatent nos confrères du Dauphiné libéré. Suite à des incendies de poubelles à proximité de l’établissement, la police a ainsi eu recours aux gaz lacrymogènes pour disperser les manifestants. Des incendies similaires ont par ailleurs été signalés devant le lycée Mounier, ou encore devant le lycée Marie-Curie d’Échirolles.

 

 

De nouvelles tensions dans la soirée en centre-ville de Grenoble

 

Si la situation est redevenue calme en fin de matinée, la tension est remontée d’un cran à Grenoble au croisement du cours Jean-Jaurès et de l’avenue Alsace-Lorraine. À la tombée de la nuit, entre 17 et 18 heures, une vingtaine de jeunes hilares ont joué au chat et à la souris avec la police en mettant (non sans difficultés) le feu à des poubelles.

 

Déploiement policier au croisement Jaurès-Alsace-Lorraine à Grenoble le lundi 10 décembre après des incendies de poubelles. L'agglomération grenobloise a connu de nouveaux blocages de lycées, incendies de poubelles et tensions avec les policiers. © Florent Mathieu - Place Gre'net

Déploiement policier au croisement Jaurès-Alsace-Lorraine à Grenoble, le lundi 10 décembre après des incendies de poubelles. © Florent Mathieu – Place Gre’net

 

Aux injures et jets sporadiques de projectiles ont succédé quelques contrôles d’identité “virils”, tandis que la circulation des tramways des lignes A et E était de nouveau perturbée. Et que les commerces avoisinants baissaient déjà leurs rideaux. La semaine dernière, ce tronçon du cours Jean-Jaurès s’était en effet transformé en “rendez-vous” récurrent entre manifestants et policiers. Quitte à surcharger l’air du centre-ville en gaz lacrymogène.

 

 

Blocages et manifestation en prévision dès ce mardi 11 décembre

 

Les suites du mouvement ? Elles ne vont pas tarder puisque le syndicat lycéen UNL appelle à la poursuite des blocages d’établissements, dont le lycée des Eaux-Claires dès ce mardi 11 décembre. Des « menaces de répression » de la part de la direction « motivent les lycéens à se mobiliser », nous indique en effet un membre du syndicat.

 

Manifestation des lycéens 3 décembre 2018. L'UNL appelle à une nouvelle manifestation le mardi 11. © Florent Mathieu - Place Gre'net

Manifestation des lycéens, 3 décembre 2018. L’UNL appelle à une nouvelle manifestation le mardi 11 décembre. © Florent Mathieu – Place Gre’net

 

Un syndicat qui annonce également l’organisation d’une manifestation, toujours le mardi 11 décembre, sur Vallier-Libération à Grenoble à partir de 10 h 30. Et organise la tenue d’une « assemblée lycéenne de lutte » à la Bourse du travail de Grenoble le mercredi 12 décembre à 14 heures. L’objectif de la réunion ? « Organiser la mobilisation lycéenne des jours à venir », tout en échangeant sur les revendications portées par le mouvement.

 

FM

 

commentez lire les commentaires
1242 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.