Après la polémique, Saint-Ismier inaugure sa nouvelle aire de Gens du voyage

sep article

FIL INFO – La nouvelle aire d’accueil de Gens du voyage de Saint-Ismier a été officiellement inaugurée le 24 novembre dernier, en présence d’une représentante de la préfecture de l’Isère. Le projet de mise en place du terrain, destiné à héberger dix familles sédentaires, avait suscité un certain nombre de remous au sein du conseil municipal de la commune.

 

 

Fin définitive de la polémique ? La nouvelle aire d’accueil des Gens du voyage de Saint-Ismier a été très officiellement inaugurée le samedi 24 novembre, en présence de la secrétaire générale adjointe de la préfecture de l’Isère Chloé Lombard. Situé Chemin de Vergibillon, le « terrain familial » a pour objectif d’héberger dix ménages sédentaires. Des ménages qui occupaient auparavant un espace voisin de la déchèterie de la commune, occasionnant nombre de désagréments.

 

La nouvelle aire de Gens du voyage de Saint-Ismier a été officiellement inaugurée, après avoir suscité la polémique au sein du conseil municipal.Vue générale de Saint-Ismier. DR

Vue générale de Saint-Ismier. DR

 

D’une superficie de 5 000 mètres carrés, cette nouvelle aire est adaptée à l’accueil de familles. Des sanitaires sont à disposition des résidents, qui bénéficient également d’espaces verts et même de panneaux solaires pour produire de l’eau chaude. Enfin, un protocole de voisinage a été signé entre les Gens du voyage et les voisins de l’aire d’accueil, parmi lesquels la caserne de pompiers de la commune.

 

 

Une aire d’accueil sur fond de polémique

 

La mise en place de cette nouvelle aire des Gens du voyage ne s’est cependant pas faite sans heurts politiques au sein de Saint-Ismier. Rappel aux règles d’urbanisme, coûts d’achat et de revente de parcelles soulevant nombre de questions… L’opposition n’avait pas manqué d’exprimer des doutes sur le projet, de même qu’une élue (initialement) de la majorité, la conseillère municipale centriste Geneviève Picard.

 

Mairie de Saint-Ismier. DR

Mairie de Saint-Ismier. DR

 

« Après un dialogue constructif avec toutes les parties prenantes, nous avons pu aboutir à ce qui ressemble à une intégration réussie », se réjouit à présent le maire de Saint-Ismier, cité par nos confrères du Dauphiné libéré. Dialogue constructif… sauf avec l’opposition ? Accusé de d’avoir décidé et négocié « tout seul » et « en catimini » cette opération foncière contestée, Henri Baile n’a jamais donné suite aux demandes d’entretien de Place Gre’net.

 

FM

 

commentez lire les commentaires
601 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.