Après la polémique, Saint-Ismier inaugure sa nouvelle aire de Gens du voyage

sep article



FIL INFO – La nouvelle aire d’accueil de Gens du voyage de Saint-Ismier a été officiellement inaugurée le 24 novembre dernier, en présence d’une représentante de la préfecture de l’Isère. Le projet de mise en place du terrain, destiné à héberger dix familles sédentaires, avait suscité un certain nombre de remous au sein du conseil municipal de la commune.

 

 

Fin défi­ni­tive de la polé­mique ? La nou­velle aire d’ac­cueil des Gens du voyage de Saint-Ismier a été très offi­ciel­le­ment inau­gu­rée le samedi 24 novembre, en pré­sence de la secré­taire géné­rale adjointe de la pré­fec­ture de l’Isère Chloé Lombard. Situé Chemin de Vergibillon, le « ter­rain fami­lial » a pour objec­tif d’hé­ber­ger dix ménages séden­taires. Des ménages qui occu­paient aupa­ra­vant un espace voi­sin de la déchè­te­rie de la com­mune, occa­sion­nant nombre de désa­gré­ments.

 

La nouvelle aire de Gens du voyage de Saint-Ismier a été officiellement inaugurée, après avoir suscité la polémique au sein du conseil municipal.Vue générale de Saint-Ismier. DR

Vue géné­rale de Saint-Ismier. DR

 

D’une super­fi­cie de 5 000 mètres car­rés, cette nou­velle aire est adap­tée à l’ac­cueil de familles. Des sani­taires sont à dis­po­si­tion des rési­dents, qui béné­fi­cient éga­le­ment d’es­paces verts et même de pan­neaux solaires pour pro­duire de l’eau chaude. Enfin, un pro­to­cole de voi­si­nage a été signé entre les Gens du voyage et les voi­sins de l’aire d’ac­cueil, parmi les­quels la caserne de pom­piers de la com­mune.

 

 

Une aire d’accueil sur fond de polémique

 

La mise en place de cette nou­velle aire des Gens du voyage ne s’est cepen­dant pas faite sans heurts poli­tiques au sein de Saint-Ismier. Rappel aux règles d’ur­ba­nisme, coûts d’a­chat et de revente de par­celles sou­le­vant nombre de ques­tions… L’opposition n’a­vait pas man­qué d’ex­pri­mer des doutes sur le pro­jet, de même qu’une élue (ini­tia­le­ment) de la majo­rité, la conseillère muni­ci­pale cen­triste Geneviève Picard.

 

Mairie de Saint-Ismier. DR

Mairie de Saint-Ismier. DR

 

« Après un dia­logue construc­tif avec toutes les par­ties pre­nantes, nous avons pu abou­tir à ce qui res­semble à une inté­gra­tion réus­sie », se réjouit à pré­sent le maire de Saint-Ismier, cité par nos confrères du Dauphiné libéré. Dialogue construc­tif… sauf avec l’op­po­si­tion ? Accusé de d’a­voir décidé et négo­cié « tout seul » et « en cati­mini » cette opé­ra­tion fon­cière contes­tée, Henri Baile n’a jamais donné suite aux demandes d’en­tre­tien de Place Gre’net.

 

FM

 

Pays Voironnais, un jour, une activité
commentez lire les commentaires
1965 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.