Chronovélo : un mauvais plan pour le collectif Le Vélo qui marche, la solution pour EELV Grenoble

sep article



DÉCRYPTAGE – La Métropole de Grenoble se fourvoie-t-elle avec son schéma Chronovélo, qui fait passer des axes structurants vélos en centre-ville ? C’est ce que soutient le collectif Le Vélo qui marche, en faveur d’un réseau primaire structurant circulaire et périphérique. Volant au secours des élus de la Métropole et de la ville centre, le groupe Europe Écologie – Les Verts Grenoble accuse le collectif de « répandre des contre-vérités » sur son site Internet.

 

 

Réseau Chronovélo, 28 novembre 2018 © Séverine Cattiaux - Place Gre'net

Réseau Chronovélo, novembre 2018. © Séverine Cattiaux – Place Gre’net

Rejoindre à bonne allure et en toute sécu­rité Eybens depuis Fontaine, Saint-Égrève depuis Saint-Martin-d’Hères, Fontaine depuis Meylan… Voilà ce que doivent per­mettre les pistes cyclables Chronovélo en cours d’a­mé­na­ge­ment dans l’agglomération gre­no­bloise.

 

Sur ce point, le tout récent col­lec­tif Le Vélo qui marche ne voit rien à redire. Ce qui le chif­fonne en revanche, c’est que les pistes Chronovélo tra­versent le centre-ville gre­no­blois. En par­ti­cu­lier, cer­tains axes entre­cou­pés de car­re­fours, de pas­sages pié­tons, des­ser­vant écoles et com­merces.

 

Pistes Chronovélo en jaune. DR

Pistes Chronovélo en jaune. DR

 

« Faire pas­ser une piste Chronovélo sur le cours Lafontaine, c’est comme si on avait une suc­ces­sion de pas­sages à niveau sur une ligne TGV », com­pare en rous­pé­tant Frédéric Champagnier, membre du col­lec­tif Le vélo en marche et de l’Union de quar­tier Championnet-Bonne-Condorcet-Hoche.

 

Le col­lec­tif demande donc à la Métropole et à la Ville de Grenoble de revoir leur copie. D’autant que le plan n’a jamais été concerté dans sa glo­ba­lité et qu’il n’est pas trop tard pour redres­ser le tir, estiment-ils.

[…]
La suite du contenu est réservé aux abon­nés

Connectez vous…

Veuillez vous connec­ter pour accé­der à cette page.
S’inscrire

 

…ou choi­sis­sez votre abon­ne­ment ci-des­sous !

Paysage>Paysages saison 04 été 2020 : spectacles expositions expériences en plein air en Isère
commentez lire les commentaires
6109 visites | 18 réactions
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 18
  1. Ping : Le Vélo Qui Marche a tenu sa première conférence de presse - 🚴ki🚶 ~ LE VÉLO QUI MARCHE ~ 🚴ki👍

  2. (Post pré­cé­dent tron­qué invo­lon­tai­re­ment et modi­fié)
    #EELV Grenoble, ce sont bien ceux qui ont com­man­dité , avec l”#Ades à n’en point dou­ter, une charge par leurs amis du #Reseau Citoyen , à l’en­contre des unions de quar­tiers tra­vaillant béné­vo­le­ment sur le sujet ?

    sep article
  3. #EELV Grenoble, ce sont bien ceux qui ont com­man­dité , avec la”#Ades à n’en point dou­ter, charge par leurs amis du #Reseau Citoyen , des unions de quar­tiers tra­vaillant béné­vo­le­ment sur le sujet ?

    sep article
  4. Super le mes­sage d’an­nonce de l’ar­ticle sur Twitter avec la photo du col­lec­tif :
    https://twitter.com/placegrenet/status/1069460184223936512
    Mais où sont pas­sées les femmes de ce col­lec­tif ? Aucune sen­si­bi­lité fémi­nine pour appor­ter un peu de clair­voyance ?

    Rhooo et com­pa­rer une ligne TGV avec une piste cyclable, faut oser hein, faut pas avoir peur du ridi­cule ! Audiard, au secours !

    Bon, Pompidou et le tout-bagnole, ça date des années 70 au plus tard, le pre­mier choc pétro­lier de 1973 (le 2ème en 1979), et ce col­lec­tif en est encore à se deman­der s’il est légi­time de faire des pistes cyclables sépa­rées du tra­fic moto­risé sur des axes comme les cours Lafontaine et Berriat… Quarante ans de retard en matière d’a­mé­na­ge­ments urbains au bas mot. Ca com­mence à dater…

    Le pire est lorsque ces gus nous montrent Copenhague comme exemple. Mais c’est une évi­dence qu’ils n’y sont *jamais* allés puis­qu’ils auraient vu que les axes cyclables lourds sont bien pré­sents (Andersen Boulevard, Gothersgade qui débouche direc­te­ment sur le lieu le plus tou­ris­tique de Copenhague : Nyhavn, Toldbodgade pour ne citer que les prin­ci­paux). A moins que ces axes aient dis­paru depuis ma visite début Août 2018…

    sep article
    • sep article
      • Comme déjà expli­qué sous un autre article consa­cré à Chronovélo, le pro­jet de Strasbourg c’est 9 à 12 iti­né­raires Réseau Express Vélo (1), contre seule­ment 4 à Grenoble. Le col­lec­tif « Leveloquimarche » fait par ailleurs de la dés­in­for­ma­tion en affir­mant que le réseau de Strasbourg évite le centre-ville, alors que dans les deux cas, à Strasbourg comme à Grenoble, le réseau express vélo par­court le centre-ville, et notam­ment ses grands axes, tout en évi­tant le centre pié­ton. Personnellement dans une ville où la part modale du vélo est à minima à 15% et celle de la voi­ture à seule­ment 25% (donc 75% des usa­gers de la route NE sont PAS en voi­ture), et alors que les voi­tures par­fois béné­fi­cient de 2, 3 ou 4 voies, il va fal­loir com­men­cer à com­prendre que les vélos méritent mieux qu’une bande non sécu­ri­sée de 75cm de large ! Je passe sur toutes les sta­tis­tiques qui éta­blissent qu’en géné­ral, ce sont des pié­tons et des cyclistes qui sont per­cu­tés et bles­sés ou tués par des auto­mo­biles, et non l’in­verse (sans nier que comme tous les usa­gers de la route, des cyclistes com­mettent des infrac­tions), et qu’en matière de vie com­mer­ciale, un cycliste urbain consomme davan­tage qu’un auto­mo­bi­liste. Donc lorsque un « Unveloquimarche » pose la ques­tion : « une auto­route à vélos a‑t-elle sa place dans une rue com­mer­çante du centre-ville?« Je réponds mille fois : OUI !

        sep article
      • Décidément, vous êtes un adepte de la méthode Coué avec trois com­men­taires simi­laires !!!

        Et bien perdu éga­le­ment pour vous ! Je ne fais pas erreur puisque cet article https://leveloquimarche.fr/index.php/2018/11/19/copenhague-la-ville-la-plus-cyclable-au-monde/ fait bien réfé­rence à Copenhague, cité dans cet article comme « la ville la plus cyclable du monde » (selon le clas­se­ment effec­tué par la société de conseils en dépla­ce­ments cyclables « Copenhagenize Design Co », juge et par­tie dans ce clas­se­ment puisque pres­ta­taire de bon nombres des villes clas­sées, hum hum).

        Concernant Strasbourg, j’ai déjà fait une réponse plus bas : le réseau express VéloStras s’ar­rête en bor­dure du centre-ville (La Petite France + le quar­tier de la cathé­drale) sans le fran­chir :nor­mal, c’est une zone pié­tonne pour l’es­sen­tiel avec des petites rues étroites. Je n’in­vente rien, tout est mar­qué ici : http://blog.vialsace.eu/velostras-reve/ (ce qui est bien, c’est que la carte est télé­char­geable et peut-être visua­lisé en grand). C’est la rocade appe­lée « Ellipse ». De même qu’à Grenoble, le réseau Chronovélo ne passe pas à tra­vers la place Grenette ou ne coupe pas la rue Lafayette mais tan­gente le centre-ville au sud via le cours Lafontaine et le cours Berriat qui sont aujourd’­hui des axes de tran­sit pour les moto­ri­sés comme pour les vélos d’où l’in­té­rêt d’y mettre un réseau express, la coha­bi­ta­tion entre moto­ri­sés et cyclistes, ces der­niers se dépla­çant le long de voi­tures en sta­tion­ne­ment n’é­tant pas hyper sécu­ri­sée (et impra­ti­cables pour des enfants en auto­no­mie sur leur vélo).
        Donc pas fous ces Alsaciens, oui. Donc, pas fous, ces Grenoblois(e)s aussi.

        Un exer­cice sympa serait de mettre à l’é­chelle la carte du réseau Strasbourgeois et de l’ap­pli­quer sur une carte à la même échelle de Grenoble pour avoir une idée sur la mise en pra­tique de vos affir­ma­tions. M’étant déjà pro­mené à Strasbourg, j’ai ma petite idée sur le résul­tat mais je vous laisse faire l’ex­pé­rience dans votre coin et vous vien­drez nous faire part de votre constat de façon hon­nête si c’est pos­sible.

        sep article
        • Oui faites moi part de votre petite idée vous qui vous êtes pro­mené à Strasbourg que vous connais­sez mani­fes­te­ment très mal. Parce moi j’y ai vécu plu­sieurs années.

          sep article
          • Bon, je vous avais demandé un petit tra­vail pra­tique à faire sur les cartes de Strasbourg et de Grenoble et le réseau express VéloStras. Apparemment, vous noyez le pois­son. Voici donc la réponse qui me semble être hon­nête :
            https://twitter.com/rom1gre/status/1069650666153480192
            Surtout ne me remer­ciez pas.

            Et si vous faites par­tie du col­lec­tif, je pense que la soi­rée d’hier à la mai­son du tou­risme devrait suf­fire à mon­trer que le réseau Chronovélo, concept comme tra­cés, n’a nul besoin d’être défendu tel­le­ment les argu­ments avan­cés par ce col­lec­tif ont été ridi­cules et moqués (je suis gen­til) par la salle.

            sep article
            • Pourquoi vous remer­cier puisque votre copain a tout faux et ne connait pas Strasbourg non plus. Les pistes autour de l’el­lipse de Strasbourg ne sont pas des pistes express, ou chrono comme on dit ici, ce sont des pistes nor­males. Pas fous les alsa­ciens. Et puisque vous aimez faire des plans, par­tez des bonnes don­nées, c’est mieux, les voilà.
              https://www.rue89strasbourg.com/wp-content/uploads/2018/11/velostras.jpg

              sep article
              • Allez, je vous donne la source de la carte uti­li­sée par la per­sonne qui n’est pas mon copain d’ailleurs :
                https://www.strasbourg.eu/documents/976405/1084289/0/3fc48297-3b9b-8953 – 0e45-1e3493811e96
                obte­nue à par­tir d’ici :
                https://www.strasbourg.eu/velostras-le-reseau-cyclable-a-haut-niveau-de-service

                L’ellipse fait par­tie du réseau vélo express Strasbourgeois, c’est bien mar­qué noir sur blanc, ne vous en déplaise.

                Continuez à vous enfon­cez comme ça tout seul : vous êtes tel­le­ment dans la contra­dic­tion de pure forme, non construc­tive et en dehors de la réa­lité que vous vous décré­di­bi­li­sez tota­le­ment. L’art de se tirer une balle dans le pied : la démons­tra­tion de ce mardi a été fan­tas­tique. Merci pour ces moments magiques !

                sep article
                • Quand vous don­nez des sources, don­nez des sources à jour. Evitez les don­nées obso­lètes, c’est mieux. Prenez le plan que je vous ai donné, il est tout frais sorti. Savez vous faire autre chose que géné­rer du dis­cré­dit ?

                  sep article
  5. Chers lec­teurs, n’é­cou­tez pas les men­songes de ceux qui veulent vous mani­pu­ler en vous fai­sant croire que Grenoble à Coeur est un col­lec­tif poli­tique, ils vous mentent hon­teu­se­ment.

    sep article
    • Tiens, voilà l’hô­pi­tal se fout de la cha­rité…

      sep article
  6. Article à peine publié, et déjà en lec­ture pour les abon­nés uni­que­ment, c’est fort dom­mage pour les Grenoblois que le dos­sier touche et qui n’ont pas les moyens de s’a­bon­ner.

    sep article
    • MB

      03/12/2018
      15:14

      Bonjour,
      C’est le prin­cipe même de l’a­bon­ne­ment que d’être réservé… aux abon­nés. Nous pro­po­sons en outre un tarif soli­daire pour les per­sonnes en situa­tion de pré­ca­rité. Pour finir, les articles sont en libre accès dans les biblio­thèques muni­ci­pales de Grenoble pour ceux qui ne pour­raient pas accé­der à ce tarif très pré­fé­ren­tiel. Le jour­nal ne s’é­crit pas tout seul. Ce sont des jour­na­listes qui le font. Et der­rière un média, il y a une entre­prise de presse indé­pen­dante qui, sans res­sources, n’a plus qu’à mette la clé sous la porte.

      sep article
  7. je vou­drais poser une ques­tion de béo­tienne (je me déplace en trans­ports en com­mun, ni en voi­ture, ni en vélo) : com­ment rejoindre Meylan ou Eybens à Fontaine sans pas­ser par le centre ville ? emprun­ter la voie express 😉 ? Les Grands Boulevards re 😉 ?

    sep article
  8. Toujours les mêmes noms, ou com­ment retrou­ver Grenoble à Coeur dans son tra­vail d’op­po­si­tion et en train de pré­pa­rer 2020 ! Franchement ridi­cule

    sep article