Le Grand Son ouvre sa billetterie et présente les premiers artistes de l’édition 2019

sep article

FIL INFO – À l’occasion de l’ouverture de sa billetterie, le festival Le Grand Son présente les premiers artistes programmés du jeudi 18 au dimanche 21 juillet, à l’occasion de son édition 2019. Au menu ? La nouvelle scène française à l’honneur, des rythmes sud-américains teintés d’électro et de véritables vétérans du rock tricolore pour conclure le rendez-vous musical.

 

 

La 32e édition du festival Le Grand Son (anciennement Rencontres Brel) de Saint-Pierre-de-Chartreuse est en bonne voie. À l’occasion de l’ouverture de sa billetterie, précoce puisque l’événement se déroule du jeudi 18 au dimanche 21 juillet, l’association L’Éphémère et Le Périscope peuvent en effet d’ores et déjà présenter les premiers artistes programmés.

 

Visuel Le Grand Son 2019. © Periscope

Visuel Le Grand Son 2019. © Périscope

 

Le Périscope ? Face à des difficultés financières, L’Éphémère, organisatrice historique de l’événement, s’est en effet alliée en 2018 à la société privée, notamment responsable du festival Holocène. Un rapprochement qui n’a pas été du goût de tout le monde et a suscité des tensions au sein de l’association, mais se confirme pour l’édition 2019 du Grand Son.

 

 

La nouvelle scène française à l’honneur

 

Cette édition affiche au programme Jérémy Frerot, le jeudi 18 juillet. Le membre du duo des Frerot Delavega défendra sur scène son premier album solo intitulé Matriochka, déjà marqué par les succès des chansons Revoir ou Tu donnes. « Un show surprenant mêlant acoustique et électro pop », promettent les organisateurs.

 

Le vendredi 19 juillet, c’est « le phénomène musical de l’année » qui viendra donner de la voix à Saint-Pierre-de-Chartreuse. Trois Cafés gourmands, trio corrézien, mélange folk, pop, blues ou jazz manouche pour mieux « renouveler la chanson française », assure Le Grand Son. Leur single phare du moment ? À nos souvenirs, dont le clip officiel dépasse les 4 millions de vues sur YouTube

 

 

Des vétérans de la scène rock française en conclusion

 

Le samedi 20 juillet, après plusieurs tournées couronnées de succès, la chanteuse argentine La Yegros sera de retour en France et en Isère pour sa toute première date de l’année 2019. Celle que l’on surnomme « la Reine de la Nu Cumbia », variation électro de la Cumbia, genre musical sud-américain au rythme festif et enjoué, présentera ainsi son troisième album.

 

 

Enfin, le dimanche 21 juillet, Le Grand Son accueille des vétérans de la scène rock française. Avec, en premier lieu, le groupe No One Is Innocent, sur les routes à l’occasion de son nouvel album Frankenstein. Avec ensuite un “supergroupe”, Le Bal des enragés, regroupant des membres de Tagada Jones, de Lofofora ou encore de Parabellum, pour conclure sur un « show monstrueux » une édition qui se positionne déjà sous le signe de l’éclectisme.

 

FM

 

commentez lire les commentaires
1256 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.