L’UGA partenaire du projet de numérisation de la correspondance de Marcel Proust

sep article



FIL INFO — En partenariat avec l’Université de l’Illinois à Urbana-Champaign (États-Unis) et l’Institut des textes et manuscrits modernes, le laboratoire Litt&Arts de l’Université Grenoble-Alpes participe au projet « Corr-Proust ». Objectif ? Numériser l’intégralité des 6 000 lettres que comporte la correspondance de l’auteur de À la recherche du temps perdu.

 

 

Ce sont plus de 6 000 lettres qui sont en cours de numé­ri­sa­tion, rédi­gées par un auteur dont cha­cun connaît la faconde. Des uni­ver­si­taires ont en effet relevé le défi de numé­ri­ser l’in­té­gra­lité de la cor­res­pon­dance de Marcel Proust. Une opé­ra­tion menée conjoin­te­ment par l’Université de l’Illinois à Urbana-Champaign (États-Unis), l’Institut des textes et manus­crits modernes et le labo­ra­toire Litt&Arts de l’Université Grenoble Alpes.

 

L'UGA est associée au projet Corr-Proust © Florent Mathieu - Place Gre'net

L’UGA est asso­ciée au pro­jet Corr-Proust © Florent Mathieu – Place Gre’net

 

Le tra­vail mené par les uni­ver­si­taires est pour le moins tita­nesque. La cor­res­pon­dance de Marcel Proust est en effet actuel­le­ment regrou­pée dans une édi­tion de 1970 comp­tant pas moins de 21 tomes, épui­sée à ce jour. Autant dire que, contrai­re­ment à l’au­teur, les per­sonnes enga­gées dans le pro­jet bap­tisé « Corr-Proust » n’ont pas dû sou­vent « se cou­cher de bonne heure ».

 

 

Proust et la Première guerre mondiale

 

Lancé voici près d’un an, Corr-Proust trou­vera son pre­mier abou­tis­se­ment à l’oc­ca­sion d’une jour­née d’é­tude inti­tu­lée « Proust e‑pistolier » orga­ni­sée à la Maison des langues et de la culture, sur le cam­pus de Saint-Martin-d’Hères, le mardi 20 novembre. Les par­ti­ci­pant pour­ront ainsi décou­vrir un pre­mier « cor­pus expé­ri­men­tal de lettres de la Première guerre mon­diale ».

 

Marcel Proust (1871-1922).

Marcel Proust (1871−1922).

 

Le choix de la période n’a rien d’in­no­cent : outre qu’elle s’ins­crit dans le cadre du cen­te­naire de la signa­ture de l’ar­mis­tice met­tant fin au conflit de 14 – 18, cette pre­mière phase de numé­ri­sa­tion a éga­le­ment per­mis de béné­fi­cier d’un finan­ce­ment spé­cial en pro­ve­nance des ser­vices cultu­rels de l’Ambassade de France aux États-Unis. Et ceci dans le cadre de la Mission du cen­te­naire de la Grande guerre.

 

 

La recherche littéraire à l’ère du numérique

 

Mais la Journée d’é­tudes sera éga­le­ment l’oc­ca­sion pour les cher­cheurs de se pen­cher sur les enjeux du pas­sage de l’im­primé au numé­rique. Ainsi, dans le cadre du pro­jet Corr-Proust, la numé­ri­sa­tion ren­dra acces­sible libre­ment l’in­té­gra­lité de la cor­res­pon­dance de l’au­teur de À la recherche du temps perdu, tout en per­met­tant « leur exploi­ta­tion numé­rique selon des cri­tères de recherche variés ».

 

La maison des Langues et de la Culture accueille la journée d'étude sur la numérisation de la correspondance de Marcel Proust © Léa Raymond - Place Gre'net

La mai­son des Langues et de la Culture accueille la jour­née d’é­tude sur la numé­ri­sa­tion de la cor­res­pon­dance de Marcel Proust. © Léa Raymond – Place Gre’net

 

Un chan­ge­ment de mode de consul­ta­tion des docu­ments qui amè­nera les uni­ver­si­taires à s’in­ter­ro­ger sur la plus-value du numé­rique dans une for­ma­tion lit­té­raire ou sur le chan­ge­ment des pra­tiques qu’il induit. Mais aussi, de manière plus géné­rale, sur la « phi­lo­lo­gie à l’ère du clic », ou quand le Web bou­le­verse la façon d’ap­pré­hen­der l’é­tude d’une langue et des textes, entre décou­vertes… et dérives.

 

FM

 

MC2 - Saison 2020-21
commentez lire les commentaires
917 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.