Taxes sur le carburant : la députée iséroise Marie-Noëlle Battistel défend sa position en réponse à Olivier Dodinot

sep article



FIL INFO — Après la publication d’une lettre ouverte signée Olivier Dodinot, adressée au sénateur de l’Isère Guillaume Gontard et à la députée socialiste de la quatrième circonscription de l’Isère Marie-Noëlle Battistel, cette dernière prend la plume à son tour pour répondre. Une réponse sur le fond, aussi courtoise qu’aigre-douce dans la forme.

 

 

Interpellée dans une lettre ouverte par le blo­gueur et occa­sion­nel lan­ceur d’a­lerte Olivier Dodinot, la dépu­tée socia­liste de la qua­trième cir­cons­crip­tion de l’Isère Marie-Noëlle Battistel prend le parti de répondre sur le fond. Alors que son inter­lo­cu­teur lui reproche d’a­voir dénoncé la hausse des taxes sur le car­bu­rant pré­vue par le gou­ver­ne­ment, la par­le­men­taire dit par­ta­ger le diag­nos­tic… mais pas la méthode.

 

Marie-Noëlle Battistel. © Yuliya Ruzhechka - Place Gre'net

Marie-Noëlle Battistel. © Yuliya Ruzhechka – Place Gre’net

 

« Oui, vous avez rai­son, nous devons tout faire pour bais­ser la part des éner­gies fos­siles de notre mix éner­gé­tique. Oui la fis­ca­lité doit être un levier pour per­mettre cette tran­si­tion et oui, enfin, l’i­nac­tion serait cou­pable et même cri­mi­nelle », écrit ainsi la dépu­tée. Avant d’ap­por­ter une nuance : « le com­bat pour la tran­si­tion éner­gé­tique ne pourra être gagné qu’a­vec l’adhé­sion, l’ac­cord et même la par­ti­ci­pa­tion de la popu­la­tion ».

 

 

Des mesures d’accompagnement renforcées ?

 

De fait, cla­mant qu’il n’y aura pas « de tran­si­tion durable sans jus­tice sociale », Marie-Noëlle Battistel dit attendre du gou­ver­ne­ment des enga­ge­ments finan­ciers plus consé­quents dans la tran­si­tion éner­gé­tique. Financiers, mais aussi struc­tu­rels, en regret­tant que les pro­jets fer­ro­viaires de la région Auvergne-Rhône-Alpes soit absents des pré­co­ni­sa­tions du rap­port Duron, ou en dénon­çant la pri­va­ti­sa­tion annon­cée des bar­rages.

 

La privatisation des barrages, un marqueur négatif dans la lutte pour la transition énergétique ? © EDF - C.Huret

La pri­va­ti­sa­tion des bar­rages, un mar­queur néga­tif dans la lutte pour la tran­si­tion éner­gé­tique ? © EDF – C.Huret

 

La dépu­tée attend éga­le­ment plus d’aides pour accom­pa­gner le renou­vel­le­ment des véhi­cules pol­luants, et évoque une aug­men­ta­tion de la prime à la conver­sion, ou encore une baisse de la TVA sur les « véhi­cules propres ». Ainsi que des mesures d’accompagnement pour les per­sonnes qui, en milieu rural, « n’ont pas d’autre choix que de prendre leur voi­ture », en plai­dant par exemple pour la pos­si­bi­lité d’u­ti­li­ser le Chèque éner­gie pour les dépenses de car­bu­rant.

 

« Taper au por­te­feuille, “punir” les auto­mo­bi­listes afin de les contraindre à chan­ger de modes de dépla­ce­ments ou à inves­tir dans des véhi­cules propres n’a pas de sens […] sans un meilleur accom­pa­gne­ment de la tran­si­tion », juge donc la par­le­men­taire. Qui convient volon­tiers ne pas avoir de « baguette magique » : « Les mesures que je pro­pose sont tout aussi cri­ti­quables et contes­tables que celles que vous défen­dez. »

 

 

Une réponse aigre-douce

 

Une réponse emplie de modes­tie et de rete­nue en somme, que la dépu­tée juge au demeu­rant natu­relle. « Rabaisser publi­que­ment les convic­tions ou les ana­lyses des “autres” qui auraient for­cé­ment tort n’est pas ma manière de faire », écrit-elle. Peut-être pour mieux sou­li­gner « les pra­tiques de l’Assemblée natio­nale », où la majo­rité En marche ne lais­se­rait plus de place au débat et à « l’ex­pres­sion des nuances » ?

 

Olivier Dodinot. © Olivier Dodinot

Olivier Dodinot. © Olivier Dodinot

 

Marie-Noëlle Battistel ne manque en tout cas pas de rap­pe­ler à Olivier Dodinot son par­cours poli­tique : « mili­tant de la République En marche » et ancien « mili­tant ou can­di­dat UDI-Modem ou Cap21 ». Si la dépu­tée assure se tenir « loin du “vitriole¨ [sic] évo­qué dans la presse », en l’oc­cur­rence Place Gre’net, et invite le blo­gueur à prendre « contact direct » avec elle, sa réponse n’en est pas moins aigre-douce.

 

FM

 

Pays Voironnais, un jour, une activité
commentez lire les commentaires
1872 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.