“Mode responsable” : Les Galeries Lafayette refont la garde robe du magasin d’occasions La Remise à Grenoble

“Mode responsable” : Les Galeries Lafayette refont la garde robe du magasin d’occasions La Remise à Grenoble

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

FOCUS – Les Galeries Lafayette mettent l’accent sur l’opération Go for Good, qui vise à sensibiliser les consommateurs aux actions éthiques et écologiques. À Grenoble, l’enseigne développe depuis 2014 un partenariat avec le magasin associatif La Remise . Elle vient ainsi de donner 1 800 vêtements neufs – d’une valeur de 80 000 euros – à cette petite boutique d’occasion. La Remise a également reçu un chèque de 1 830 euros, suite à la vente du mobilier du grand magasin, le 9 novembre dernier.

 

 

« Dans une logique éco-citoyenne, l’idée est de ne plus rien jeter dans nos bou­tiques », assure René Degardin, le direc­teur des Galeries Lafayette Grenoble. La grande enseigne met en effet l’ac­cent sur le recy­clage et la réuti­li­sa­tion des pro­duits, dans le cadre de l’o­pé­ra­tion Go for Good. Plusieurs ini­tia­tives éthiques et envi­ron­ne­men­tales sont ainsi mises en place au sein du magasin.

 

Galeries Lafayette

Les Galeries Lafayette mettent l’ac­cent sur leurs ini­tia­tives « éco-citoyennes » dans le cadre de l’o­pé­ra­tion « Go for Good » © Anaïs Mariotti – pla​ce​gre​net​.fr

 

L’enseigne a, par exemple, choisi de déma­té­ria­li­ser ses tickets de caisse, en pro­po­sant aux clients de les rece­voir direc­te­ment par cour­rier élec­tro­nique. Pour limi­ter l’u­sage de la voi­ture per­son­nelle, les Galeries Lafayette prennent aussi en charge 70 % des frais de trans­ports publics des employés. Autres exemples ? L’utilisation de papier recy­clé, de sacs éco-res­pon­sables ou de lampes Led qui limitent la consom­ma­tion éner­gé­tique. Ou com­ment conci­lier éco­no­mies et écologie.

 

 

80 000 euros de vêtements et un chèque pour l’association La Remise

 

Des actions sont aussi mon­tées avec des asso­cia­tions locales pour don­ner une « seconde vie aux vête­ments ». Depuis 2014, les Galeries Lafayette sont ainsi par­te­naires du maga­sin asso­cia­tif La Remise. Située à Grenoble, cette bou­tique qui col­lecte, valo­rise et vend des vête­ments d’occasion a aussi pour par­ti­cu­la­rité d’employer des per­sonnes orien­tées par Pôle Emploi, dans le cadre d’une réin­ser­tion professionnelle.

 

À tra­vers ce par­te­na­riat, « les Galeries nous four­nissent de la matière pour faire fonc­tion­ner la bou­tique », explique François-Xavier Lapierre, direc­teur de La Remise. Pour ce faire, la grande enseigne a ins­tallé des bacs de récu­pé­ra­tion de vête­ments, à des­ti­na­tion des clients et du per­son­nel. Les habits récol­tés sont ensuite légués à La Remise.

 

Galeries Lafayette

Le direc­teur des Galeries Lafayette Grenoble a remis un chèque de 1 830 euros au direc­teur de l’as­so­cia­tion La Remise, le 9 novembre der­nier. © Anaïs Mariotti – pla​ce​gre​net​.fr

 

À Grenoble, les Galeries ont aussi vendu leur ancien mobi­lier (éta­lages, déco­ra­tions etc.) au pro­fit du maga­sin La Remise, qui a reçu un chèque de 1 830 euros le 9 novembre dernier.

 

Cette année, le grand maga­sin a éga­le­ment offert à l’as­so­cia­tion plus de 1 800 pièces neuves (anciennes col­lec­tions, sur­stock etc.) d’une valeur mar­chande esti­mée à envi­ron 80 000 euros. Une « véri­table oppor­tu­nité » pour La Remise. « Nous avions aussi besoin de pro­duits neufs pour faire vivre la bou­tique. Ce don per­met d’alimenter la col­lec­tion été-hiver », explique François Xavier Lapierre. Au fil des années, « cette coopé­ra­tion prend de plus en plus d’ampleur », se réjouit-il.

 

 

Go for Good, le slogan pour une « mode plus responsable »

 

Les Galeries Lafayette natio­nales ont lancé le mou­ve­ment Go for Good en 2018. Une sélec­tion de pro­duits éti­que­tés avec comme pro­messe un com­merce plus durable et plus res­pon­sable. Comment ? En col­lec­tant le tex­tile à tra­vers des relais, en favo­ri­sant l’in­ser­tion sociale avec Emmaüs Défi, ou bien encore en uti­li­sant du gaz naturel.

 

Le mou­ve­ment « Go for Good » vise à garan­tir aux clients une méthode de fabri­ca­tion éthique des pro­duits, indique René Degardin, le direc­teur des Galeries Lafayette Grenoble. © Anaïs Mariotti – pla​ce​gre​net​.fr

Les Galeries Lafayette invitent par ailleurs les marques par­te­naires à « s’en­ga­ger pour offrir des garan­ties éthiques sur les méthodes de pro­duc­tion », pré­cise René Degardin, le direc­teur du maga­sin de Grenoble.

 

Autrement dit, la men­tion Go for Good assure que « le pro­duit répond bien aux exi­gences du droit inter­na­tio­nal, au res­pect des droits de l’Homme et aux normes envi­ron­ne­men­tales, expliquent les Galeries. Il s’a­git d’en­clen­cher un déve­lop­pe­ment durable dans la mode pour les pro­chaines géné­ra­tions. »

 

 

Garantir la traçabilité des produits textiles

 

Les Galeries Lafayette pro­mettent aussi de la « trans­pa­rence » quant à la pro­ve­nance des pro­duits tex­tiles. À tra­vers l’é­ti­que­tage Go for Good, les consom­ma­teurs peuvent ainsi obte­nir des infor­ma­tions sur les méthodes de fabrication.

 

Pour la marque de vête­ments Galeries Lafayette, « des équipes de contrôle spé­cia­li­sées se déplacent en Asie, en Europe de l’Est etc. pour s’as­su­rer du res­pect de la régle­men­ta­tion », explique le direc­teur René Degardin. De la matière pre­mière jus­qu’aux pro­duits finis, elles veille­raient donc au res­pect des normes huma­ni­taires et sani­taires. Quant aux autres marques, elles « s’en­gagent sur une charte pré­cise », pour­suit-il. 

 

Galeries Lafayette

À tra­vers « Go for Good », les Galeries Lafayette veulent garan­tir une meilleure trans­pa­rence quant à la tra­ça­bi­lité  des pro­duits. © Anaïs Mariotti – pla​ce​gre​net​.fr

 

Ce mou­ve­ment, lancé par le siège à Paris, vise aussi à réduire les dis­tances d’a­che­mi­ne­ment. « Si on peut cher­cher le pro­duit en France ou en Europe, on ira au plus près », expliquent Les Galeries.

 

Mais bien que l’en­seigne assure vou­loir se rap­pro­cher au maxi­mum des pro­duc­tions fran­çaises, « nous ne pou­vons pas encore faire du 100 % fran­çais, déplore le direc­teur du maga­sin. Sinon, on se ferait écra­ser par la concur­rence ». Autant d’i­ni­tia­tives pri­vées qui consti­tuent des pre­miers pas. L’univers de la mode demeure en effet, après l’ex­ploi­ta­tion pétro­lière, l’in­dus­trie la plus pol­luante au monde.

 

Anaïs Mariotti

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

AMa

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site est protégé par reCAPTCHA et le GooglePolitique de confidentialité etConditions d'utilisation appliquer.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

De gauche à droite, Fabienne Grébert, Sandrine Rousseau et Myriam Laïdouni-Denis. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Laurent Wauquiez, « un machiste » selon Fabienne Grébert, candidate écologiste aux régionales

EN BREF – Fabienne Grébert, candidate écologiste aux régionales, était de passage à Grenoble ce jeudi 10 juin 2021. Un déplacement sur la thématique de Lire plus

Micro-algues des neiges. Prélèvement dans des neiges couvertes de « sang des glaciers » © Jean-Gabriel VALAY/JARDIN DU LAUTARET/UGA/CNRS
Des chercheurs grenoblois se lancent à la découverte des micro-algues des neiges en montagne

  FLASH INFO - En montagne, la neige abrite des espèces de micro-algues encore inconnues. En établissant la première carte de leur distribution en fonction Lire plus

Biennale des villes en transition 2021. © Tim Buisson – Place Gre’net
Biennale des villes en transition : pour sa troisième édition, Grenoble se tourne vers l’essentiel

  FOCUS - La biennale des villes en transition se déroule, pour cette troisième édition, du jeudi 1er avril au dimanche 4 avril 2021. Un Lire plus

Affiche du festival Game O'vert ? organisé par l'association Together For Earth
Nouvelle édition du festival Game O’vert jusqu’au 26 mars avec Together for earth Grenoble

  FLASH INFO - Le festival Game O’vert a lieu du 17 au 26 mars 2021, à l'initiative de la fédération d’associations étudiantes écologiques Together Lire plus

Le chantier à l'école Racine pour l'installation des panneaux @Antonin Aubry - Place Gre'Net
Energ’Y citoyenne installe des panneaux solaires photovoltaïques sur le toit de l’école Racine à Grenoble

  EN BREF - Energ’Y citoyenne, structure participative œuvrant pour la transition énergétique, installe de nouveaux panneaux solaires sur le toit de l’école Racine à Lire plus

Fabienne Grébert a été désignée chef de file des écologistes pour tenter de succéder à Laurent Wauquiez à la tête de la région Auvergne Rhône-Alpes - DR
Régionales : l’écologiste Fabienne Grébert mise sur un plan d’investissement massif et la participation citoyenne

  FOCUS – Fabienne Grébert, candidate des Écologistes aux élections régionales en Auvergne Rhône-Alpes, a présenté les grandes lignes de son programme, samedi 12 décembre. Lire plus

Flash Info

|

19/01

13h19

|

|

19/01

11h57

|

|

19/01

11h18

|

|

19/01

0h33

|

|

18/01

15h20

|

|

18/01

11h19

|

|

18/01

10h31

|

|

17/01

19h34

|

|

17/01

12h10

|

|

17/01

10h52

|

Les plus lus

Éric Piolle présentait ses voeux à la presse ce 13 janvier 2022. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Abonnement| Éric Piolle envisage un stationnement plus cher pour les SUV et de la vidéo-verbalisation en centre-ville

Le groupe d'opposition Société Civile veut rendre publiques les données sur la sécurité du réseau Tag

Flash info| Le groupe d’opposition Société Civile veut rendre publiques les données sur la sécurité du réseau Tag

Politique| Forte affluence à Grenoble pour la journée de grève dans l’Éducation nationale du jeudi 13 janvier

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin