« Squat anarchiste » ou « centre social autogéré » : la pression monte autour du 38 rue d’Alembert à Grenoble

« Squat anarchiste » ou « centre social autogéré » : la pression monte autour du 38 rue d’Alembert à Grenoble

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

REPORTAGE – Forte tension autour du 38 rue d’Alembert à Grenoble. Le squat, baptisé Centre social Tchoukar par le collectif qui l’occupe depuis trois ans, accueille en son sein de nombreuses activités. Des ateliers de bricolage, des projections, des concerts, des repas gratuits et une laverie solidaire… au détriment des voisins ? Un certain nombre d’entre eux dénoncent des nuisances à répétition et n’ont de cesse de solliciter les forces de l’ordre et de fustiger la municipalité grenobloise.

 

 

Samedi 10 novembre à 21 heures devant le squat du 38 rue d’Alembert de Grenoble, la ten­sion est retom­bée d’un cran. Un peu plus tôt dans l’a­près-midi, les forces de l’ordre ont pro­cédé à de nom­breux contrôles d’i­den­tité, dans la rue même ainsi que dans les ruelles adja­centes. Motif ? Une nou­velle soi­rée « Contre les fron­tières », orga­ni­sée dans le local avec, au pro­gramme, des concerts et une “boom” pré­vue à 23 heures.

 

Un samedi soir devant le 38 rue d'Alembert © Florent Mathieu - Place Gre'net

Un samedi soir devant le 38 rue d’Alembert. © Florent Mathieu – Place Gre’net

 

À 21 heures, seuls res­tent deux poli­ciers devant les grilles du squat, où se sont ras­sem­blées près d’une cen­taine de per­sonnes, aver­ties via SMS. Elles pour­ront péné­trer dans le 38 et assis­ter nor­ma­le­ment au concert. À 21 h 30 un calme rela­tif règne ainsi dans la rue. Puis à 23 heures, décrit Christine, une voi­sine immé­diate du squat, « mes murs se sont mis à trem­bler jus­qu’à 3 heures du matin ». « Une sono de 30 Watts », conteste le col­lec­tif du 38.

 

 

De nombreuses plaintes pour nuisances

 

Une scène en passe de deve­nir clas­sique devant le 38 rue d’Alembert, rebap­tisé Centre social Tchoukar ? Le samedi 3 novembre, c’est une Fête des morts à la mexi­caine qui était inter­rom­pue par la police, cette fois de manière net­te­ment plus mus­clée, avec usage de gaz lacry­mo­gène pour per­mettre la mise en garde à vue d’une per­sonne. « Sans aucune jus­ti­fi­ca­tion », clame le col­lec­tif dans un com­mu­ni­qué publié le lendemain.

 

la Fête des morts à la mexicaine a été interrompue par une opération de police.

la Fête des morts à la mexi­caine a été inter­rom­pue par une opé­ra­tion de police.

La ten­sion ne date pas d’hier. Depuis trois ans que les squat­teurs ont pris pos­ses­sion des lieux, des voi­sins disent subir des nui­sances sonores d’im­por­tance. Concerts, réunions poli­tiques, cris d’en­fants, ate­liers bruyants de répa­ra­tion de vélos ou d’au­to­mo­biles… Les ren­dez-vous orga­ni­sés dans le local peuvent atti­rer plus d’une cen­taine de per­sonnes, devant ses grilles ou sur son par­king, géné­rant par­fois un volume sonore élevé.

 

« Avant le squat, c’é­tait un quar­tier pai­sible et tran­quille. Je pen­sais que la Ville de Grenoble allait faire son job et inter­ve­nir, mais je n’ai jamais eu de réponse », explique Madame D., qui sou­haite gar­der l’a­no­ny­mat, quand bien même les occu­pants du 38 la connaissent fort bien. Des plaintes dépo­sées par d’autres rive­rains vont dans le même sens. Et un comité anti-squat, créé pour l’oc­ca­sion, comp­te­rait une cin­quan­taine de personnes.

 

« C’est une suc­ces­sion de tapages […], je veux par­ler de réunions poli­tiques, de réunions mas­sives, de concerts musi­caux, d’a­te­liers de toutes sortes qui génèrent des nui­sances telles que cela nous empêche dans tout le quar­tier de vivre nor­ma­le­ment », décrit ainsi le pro­cès-ver­bal d’un dépôt de plainte. « Ces agres­sions sonores noc­turnes et diurnes empêchent tout le quar­tier de dor­mir et de vivre serei­ne­ment », en men­tionne un autre. Depuis trois ans, les démé­na­ge­ments se mul­ti­plie­raient ainsi dans le voi­si­nage, sans que les appar­te­ments libé­rés trouvent preneurs.

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 80 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Florent Mathieu

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site est protégé par reCAPTCHA et le GooglePolitique de confidentialité etConditions d'utilisation appliquer.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

La Ville de Grenoble et les associations accusent le FDPTIMA de financer le trafic routier dans la vallée de la Maurienne avec les bénéfices du trafic routier de la vallée de l’Arve. © evoPix.evolo / Shutterstock
Pollution de l’air des vallées alpines : la Ville de Grenoble relance la bataille judiciaire

FOCUS - La Ville de Grenoble a annoncé, ce mardi 18 janvier 2022, qu'elle faisait appel du non-lieu prononcé pour sa plainte de 2018 concernant Lire plus

Les paysages depuis la Tour Perret de Grenoble s'exposent... en attendant les travaux de restauration fin 2022?
Les paysages depuis la Tour Perret de Grenoble s’exposent… en attendant les travaux de restauration fin 2022 ?

FLASH INFO — "Cent ans de paysages depuis la Tour Perret". Telle est la promesse de l'exposition organisée par la Ville de Grenoble à l'Ancien Lire plus

L'hôtel d'activités Artis du quartier Mistral à Grenoble doit rouvrir ses portes au mois de mars 2022
L’hôtel d’activités Artis du quartier Mistral à Grenoble doit rouvrir ses portes en mars 2022

EN BREF - Endommagé par deux incendies successifs en mars puis juin 2019, l'hôtel d'activités Artis de Grenoble est en fin de rénovation. Réouverture prévue Lire plus

La Ville de Grenoble vante une saison de plantations 2021-2022 record avec plus de 1500 arbres prévus
La Ville de Grenoble vante une saison de plantations 2021 – 2022 record avec plus de 1500 arbres prévus

FIL INFO - La Ville de Grenoble annonce des plantations d'arbres records pour 2021-2022, saison marquée par le titre de Capitale verte européenne. Ce sont Lire plus

Charte de l'habitat: la Ville de Grenoble demande aux Grenoblois leurs idées "pour mieux habiter la ville"
Charte de l’habitat : la Ville de Grenoble demande aux Grenoblois leurs idées « pour mieux habiter la ville »

FLASH INFO — Recueillir les attentes et les idées des Grenoblois "pour mieux habiter la ville". Tel est l'objectif d'un questionnaire lancé par la Ville Lire plus

Les capteurs de CO2 fonctionnent avec un système de voyants lumineux vert, orange et rouge indiquant à quel moment il convient d'aérer la pièce. © Girts Ragelis / Shutterstock
Covid-19 : capteurs de CO2 et purificateurs d’air arrivent en ordre dispersé dans les établissements scolaires isérois

DÉCRYPTAGE - Jean-Michel Blanquer a de nouveau appelé, dimanche 2 janvier 2022, à accélérer le déploiement des capteurs de CO2 dans les établissements scolaires, pour Lire plus

Flash Info

|

22/01

16h03

|

|

22/01

15h43

|

|

21/01

12h23

|

|

21/01

9h48

|

|

20/01

11h24

|

|

20/01

10h02

|

|

19/01

13h19

|

|

19/01

11h57

|

|

19/01

11h18

|

|

19/01

0h33

|

Les plus lus

Éric Piolle présentait ses voeux à la presse ce 13 janvier 2022. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Abonnement| Éric Piolle envisage un stationnement plus cher pour les SUV et de la vidéo-verbalisation en centre-ville

Politique| Forte affluence à Grenoble pour la journée de grève dans l’Éducation nationale du jeudi 13 janvier

Chloé LE BRET

Politique| Grenoble : Chloé Le Bret, conseillère municipale à l’égalité des droits, démissionne suite à « une rupture de confiance »

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin