Cinquante ans d’histoire(s) : la MC2 parée pour célébrer son demi-siècle ce samedi 17 novembre

sep article

EN BREF – La MC2 poursuit la célébration de son cinquantième anniversaire. La journée du samedi 17 novembre sera ainsi entièrement dédiée aux histoires qui l’ont traversée et qui continueront de l’animer. Au programme ? Témoignages en direct, interviews, images d’archives et performances artistiques.

 

 

MC2, Maison de la culture de Grenoble.

MC2, Maison de la culture de Grenoble. DR

La plus impor­tante scène natio­nale de France célèbre son demi-siècle. Après les tem­pêtes essuyées l’an der­nier, le navire MC2 a main­tenu le cap. Il fait escale samedi 17 novembre pour une jour­née anni­ver­saire.

 

L’occasion de retra­cer cin­quante années d’his­toire… voire plus. Car le pro­jet de créa­tion d’un équi­pe­ment cultu­rel d’en­ver­gure à Grenoble a pris racine dans l’im­mé­diat après-guerre.

 

Témoignages en direct, inter­views, images d’époque et per­for­mances artis­tiques ryth­me­ront cette jour­née. Avec « Pages d’archives 1945 – 1968 », trois his­to­riens-cher­cheurs – Michel Bataillon, Alice Folco et Marco Consolini – débat­tront de la période d’a­près-guerre autour de pho­to­gra­phies pro­je­tées sur écran géant. Des cli­chés choi­sies par eux-mêmes, sym­bo­liques de cette époque et consti­tu­tifs de la nais­sance de la Maison de la Culture.

 

 

Souvenirs, souvenirs…

 

Le deuxième temps fort de la jour­née « Souvenirs par­ta­gés 1968 – 2018 » est orga­nisé autour des direc­teurs qui se sont suc­cédé, avec leurs choix et axes de déve­lop­pe­ments artis­tiques enga­gés. Le tout ponc­tué d’in­ter­views enre­gis­trées ou en direct, des direc­teurs, de témoins de l’époque, de spec­ta­teurs. Ou bien encore de lec­tures, d’ex­traits de spec­tacles, de vidéos ou de pho­tos…

 

Jean-Claude Gallotta, directeur du CCN de Grenoble © Guy Delahaye

Jean-Claude Gallotta, direc­teur du CCN de Grenoble… et ancien direc­teur du Cargo de 81 à 86. © Guy Delahaye

Parmi les anciens direc­teurs de la MC2 qui pren­dront la parole : Michel Orier, qui diri­gea la mai­son de 2002 à 2012, aujourd’­hui direc­teur de la musique et de la créa­tion cultu­relle à Radio-France.

 

Mais aussi Catherine Tasca, qui par­raine la jour­née. L’ancienne ministre de la Culture et de la Communication (2000−2002) a quant à elle été direc­trice de la Maison de la culture de Grenoble de 1972 à 1977. On le sait moins mais Jean-Claude Gallotta, le plus fameux des cho­ré­graphes gre­no­blois, s’est lui aussi trouvé, de 1986 à 1989, à la tête du Cargo, pour reprendre le petit nom dont on affu­blait alors l’é­di­fice.

 

Et puis, bien sûr, Georges Lavaudant. L’auteur dra­ma­tique, acteur et met­teur en scène a dirigé la mai­son de 1981 à 1986. Le Grand théâtre a d’ailleurs été récem­ment rebap­tisé salle Georges Lavaudant en son hon­neur.

 

 

Et demain ?

 

Capture d'écran de la vidéo de la campagne : La MC2 s'attaque aux idées reçues"

Capture d’é­cran de la vidéo de la cam­pagne : « La MC2 s’at­taque aux idées reçues »

La troi­sième par­tie « Le temps des rêves et des vœux. Et demain ? » ne regarde pas dans le rétro mais s’in­ter­roge au contraire sur l’a­ve­nir. On devine qu’y seront abor­dées, entre autres, des thé­ma­tiques telles que la ques­tion du public, de son renou­vel­le­ment, de son sup­posé éli­tisme, la démo­cra­ti­sa­tion cultu­relle, deve­nue ou non obso­lète, l’a­ve­nir de la créa­tion et du spec­tacle vivant, etc.

 

Parmi les débat­teurs de cette troi­sième par­tie dédiée au labo­ra­toire que devrait consti­tuer la MC2 – pour reprendre le mot de son actuel direc­teur Jean-Paul Angot –, on trouve l’as­tro­phy­si­cien gre­no­blois Aurélien Barrau. Lequel s’est illus­tré récem­ment en lan­çant un appel signé par plus de 200 per­son­na­li­tés dans Le Monde après la démis­sion de Nicolas Hulot. Un esprit vision­naire de cet aca­bit sera peut-être tout aussi béné­fique dans le champ cultu­rel.

 

Adèle Duminy

 

 

Infos pratiques

 

MC2 : 50 ans d’histoires

 

samedi 17 novembre 2018

Placé sous le Haut par­rai­nage de Catherine Tasca

À par­tir de 10 h 30, entrée libre sur réser­va­tion

 

La jour­née s’or­ga­nise en trois temps :

 

Pages d’archives 1945 – 1968 (de 11 heures à 13 heures)

Souvenirs par­ta­gés 1968 – 2018 (de 14 h 30 à 16 h 30)

Le temps des rêves et des vœux. Et demain ? (de 17 heures à 18 h 30)

 

Ouverture Musée Champollion
commentez lire les commentaires
1752 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.