Les 9 et 10 novembre au palais des sports de Grenoble, les rencontres Montagnes & Sciences proposent onze films de défis scientifiques en montagne.

Rencontres Montagnes & Sciences à Grenoble : onze films et une aurore boréale

Rencontres Montagnes & Sciences à Grenoble : onze films et une aurore boréale

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

EN BREF – Les 9 et 10 novembre au Palais des sports de Grenoble, au cœur de la semaine Ciné Montagne, les Rencontres Montagnes & Sciences présentent onze films d’aventures et de défis scientifiques. L’objectif de cette manifestation mêlant aussi l’art et la technologie ? Faire découvrir dans l’émerveillement, notamment aux jeunes générations, les travaux des chercheurs qui révèlent la beauté, la fragilité mais aussi l’évolution des montagnes sous l’effet des activités humaines et du réchauffement climatique.

 

 

« Personne ne quitte ces soi­rées sans four­mis dans les jambes, sans rêve de grand air, sans une furieuse envie d’aller grim­per, voler, cou­rir le monde, cha­cun à sa mesure. » C’est ainsi que l’auteur et alpi­niste Cédric Sapin-Defour com­mente les Rencontres Ciné Montagne dont la 20édi­tion bat son plein jusqu’au 10 novembre au palais des sports de Grenoble.

 

Découvrir la mon­tagne « dans toute sa richesse, qu’elle soit belle, sur­pre­nante, accueillante, mena­çante ou mena­cée » au tra­vers des récits d’aventures et d’exploits spor­tifs ne doit pour autant pas occul­ter leur explo­ra­tion scien­ti­fique. Une autre facette mise à jour dans le cadre des ren­contres Montagnes & Sciences, aux­quelles sont entiè­re­ment dédiées les après-midi des 9 et 10 novembre.

 

Sur l'île mystérieuse de Patagonie. © Rencontres Montagnes & Sciences

Sur l’île mys­té­rieuse de Patagonie. © Rencontres Montagnes & Sciences

 

L’occasion peut-être de faire naître des voca­tions scien­ti­fiques auprès du jeune public, la cible pri­vi­lé­giée de cet évé­ne­ment néan­moins ouvert à tous, orga­nisé par l’association épo­nyme Rencontres Montagnes & Sciences.

 

 

« Des Alpes à la Patagonie, des glaciers aux volcans, du free ride à la spéléo »

 

Pour cette 5e édi­tion éla­bo­rée en col­la­bo­ra­tion avec le centre natio­nal de la recherche scien­ti­fique (CNRS), l’université Grenoble-Alpes (UGA) et la Ville de Grenoble, l’association a sélec­tionné onze films lais­sant la part belle à l’aventure. Lesquels che­minent allè­gre­ment « des Alpes à la Patagonie, des gla­ciers aux vol­cans, du free ride à la spé­léo ». Leur déno­mi­na­teur com­mun ? Le défi scientifique.

 

 

Au nombre des pro­jec­tions, le 9 novembre, un film ani­ma­lier. Après des heures d’observation, des scien­ti­fiques racontent la vie intime d’un lièvre variable dans une nature faite de neige et de rocs. Alors qu’avec la fonte des glaces, les parois rocheuses menacent de s’écrouler, d’autres scien­ti­fiques s’activent à les surveiller.

 

 

Savez-vous que les glaciers bruissent sous le réchauffement climatique ?

 

Vous décou­vri­rez aussi « le bofé­dale », une extra­or­di­naire for­ma­tion végé­tale que des cher­cheurs ont obser­vée sur l’alti­plano, situé à 4 000 m d’altitude en Amérique du sud. Et le 9 novembre encore, vous pour­rez assis­ter au récit de la ren­contre entre des spor­tifs de haut-niveau et des scien­ti­fiques météo­ro­logues des montagnes.

 

À la découverte du bofédale en Bolivie. © Rencontres Montagnes & Sciences

À la décou­verte du bofé­dale en Bolivie. © Rencontres Montagnes & Sciences

 

L’ivresse poé­tique des hautes alti­tudes et du cos­mos est éga­le­ment évo­quée. Ne serait-ce qu’avec un film sur le grand téles­cope Sphère qui recherche des pla­nètes habi­tables à l’aide de la lumière qu’elles réflé­chissent sous la pureté du ciel des mon­tagnes chiliennes.

 

Le 10 novembre, c’est aussi vers d’autres confins, sur l’archipel de Patagonie, que des spé­léo­logues et géo­logues de l’expédition Centre Terre nous entraînent à la décou­verte de pro­fonds entre­lacs, vierges de toute exploration.

 

L'observatoire européen austral, au Chili. © Rencontres Montagnes & Sciences

L’observatoire euro­péen aus­tral, au Chili. © Rencontres Montagnes & Sciences

 

Les Rencontres s’in­té­res­se­ront éga­le­ment aux refuges de mon­tagnes. Ces lieux de repos pour les alpi­nistes ne sont-ils pas deve­nus, pour cer­tains, des obser­va­toires pri­vi­lé­giés du milieu mon­ta­gnard ? Enfin, des scien­ti­fiques du monde entier s’emploieront à retrou­ver l’immense vol­can cou­pable d’un bou­le­ver­se­ment cli­ma­tique pla­né­taire ayant eu lieu au XIIIsiècle.

 

 

Une aurore boréale sous la voûte du palais des sports

 

Qui n’a jamais rêvé d’observer une aurore boréale ? Pour cela, ras­su­rez-vous, nul besoin de rejoindre les pôles. Lors de ces ren­contres Montagne & Sciences, c’est un autre temps fort excep­tion­nel que nous invite à vivre Mathieu Barthélémy, cher­cheur à l’Institut de pla­né­to­lo­gie et d’astrophysique de Grenoble (Ipag), spé­cia­liste des aurores boréales et direc­teur du Centre spa­tial uni­ver­si­taire de Grenoble (CSUG). Ce der­nier géné­rera une aurore polaire en direct sous la voûte du palais des sports. Le tout accom­pa­gné d’extraits de films.

 

Aurores boréales à Skibotn en Norvège – Hiver 2014 – 2015. © Anne Vialatte

 

Le fes­ti­val de l’aventure scien­ti­fique en mon­tagne est aussi l’occasion de mul­tiples temps d’échange avec les réa­li­sa­teurs et les scien­ti­fiques aven­tu­riers. Au terme de ces deux jours de sen­si­bi­li­sa­tion par la science au milieu mon­ta­gnard, le public choi­sira les deux meilleurs films méri­tant les prix* du public et du jeune public.

 

 

Véronique Magnin

 

 

* Les prix du public sont dotés par Millet, Katadyn et Némo.

 

 

INFOS PRATIQUES SUR LES RENCONTRES MONTAGNES ET SCIENCES

 

Initiées à Grenoble en 2014, les Rencontres Montagnes & sciences confirment cette année encore leur suc­cès auprès des sco­laires, avec plus de 3 000 réser­va­tions. L’entrée est gra­tuite pour les étu­diants, les mineurs et les scolaires.

 

En revanche, elle est doré­na­vant payante pour le reste du public, à un tarif libre com­pris entre 3 et 12 euros. Ce, pour com­plé­ter l’apport finan­cier des par­te­naires de l’é­vé­ne­ment** afin de le péren­ni­ser et d’innover lors de la pro­chaine édition.

 

Vous ne pou­vez assis­ter à cette 5édi­tion gre­no­bloise ? Rien n’est perdu, les Rencontres mon­tagnes & sciences essaiment dans d’autres villes de la région Auvergne Rhône-Alpes.

 

Les prochaines dates ?

 

Bourg d’Oisans, le 20 novembre ; Valence, le 22 novembre ; Villard-de-Lans, le 6 décembre ; Clermont-Ferrand, le 18 jan­vier ; Chambéry, les 23 et 24 jan­vier ; enfin

Lyon, fin jan­vier (date à venir)

 

** Principaux par­te­naires finan­ciers : Grenoble Alpes Métropole, Fondation Petzl, Fondation Suez – Terre d’initiative soli­daire, Trophée des asso­cia­tions EDF.

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Véronique Magnin

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

UGA : les syndicats protestent contre un plan d'austérité
UGA : les syndicats étudiants et de personnels protestent contre un plan d’austérité prévoyant le gel de 256 postes d’ici 2028

FOCUS - Des étudiants et personnels de l'Université Grenoble Alpes (UGA) se sont rassemblés devant le conseil d'administration de l'Université, ce lundi 11 octobre 2021, Lire plus

Une Chronovélo n°2 "en bonne voie" pour relier Saint-Égrève au campus, annonce la Métropole
Une Chronovélo n°2 « en bonne voie » pour relier Saint-Égrève au campus, annonce la Métropole

FLASH INFO — Une nouvelle piste Chronovélo "en bonne voie". Jeudi 30 septembre, le président de la Métro Christophe Ferrari, le président du Smmag Sylvain Lire plus

Micro-algues des neiges. Prélèvement dans des neiges couvertes de « sang des glaciers » © Jean-Gabriel VALAY/JARDIN DU LAUTARET/UGA/CNRS
Des chercheurs grenoblois se lancent à la découverte des micro-algues des neiges en montagne

  FLASH INFO - En montagne, la neige abrite des espèces de micro-algues encore inconnues. En établissant la première carte de leur distribution en fonction Lire plus

Nouvelles jauges pour les amphis face au Covid: quel impact pour l'UGA?
Après l’Idex 1, l’Idex 2 ? À l’Université Grenoble Alpes, la course aux financements se poursuit

  FOCUS - En 2016, l'Université Grenoble Alpes décrochait l'Idex. À la clé, 100 millions d'euros sur quatre ans pour financer la recherche, la formation Lire plus

Un nouveau mode de transmission de la Covid-19 découvert à Grenoble

  EN BREF – Des scientifiques grenoblois ont découvert un nouveau mode de transmission de la Covid-19 qui implique les cellules immunitaires. Leur article scientifique, Lire plus

Admission Parcoursup : début le 19 mai
Sur fond de conflit d’intérêts, la justice annule la sélection de l’appel à projets Idex de l’Université de Grenoble

  DÉCRYPTAGE - L'ex-président de l'Université Grenoble Alpes a-t-il interféré en 2016 dans le processus d'attribution de l'appel à projets Idex doté de 20 millions Lire plus

Flash Info

|

26/10

15h52

|

|

26/10

10h13

|

|

26/10

9h00

|

|

25/10

19h42

|

|

25/10

11h46

|

|

24/10

9h44

|

|

23/10

15h18

|

|

22/10

8h00

|

|

21/10

19h40

|

|

20/10

18h24

|

Les plus lus

Environnement| Des loups en plein centre-ville de Grenoble à la faveur du confinement ?

Des contrôles pour le respect des consignes de confinement. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Fil info| Confinement : à Grenoble, la police nationale a verbalisé… des policiers municipaux

Manifestation contre la loi de travail, 26 mai 2016. © Yuliya Ruzhechka - Place Gre'Net

Société| Manifestation contre la loi Travail : des licornes et des heurts à Grenoble

Bois Français. © Isère Tourisme

Société| Des points d’eau pour se rafraîchir !

Témoignage d'une ancienne allocataire du RSA en Isère, aujourd'hui sans aide sociale pour avoir voulu se réinsérer en reprenant une formation.

Société| “J’ai perdu mon droit au RSA pour avoir voulu me réinsérer”

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin