L’association d’accompagnement des personnes atteintes de handicap intellectuel Sainte-Agnès fête ses 150 ans

sep article



FIL INFO – L’association d’accompagnement de personnes en situation de handicap intellectuel Sainte-Agnès fête cette année ses 150 ans. Basée à Saint-Martin-le-Vinoux, au Fontanil-Cornillon, à Saint-Égrève ou encore à Sassenage, elle organise à l’occasion des portes ouvertes, des temps de rencontres et d’échanges et même des concerts, du 8 novembre au 7 décembre.

 

 

Exemple remar­quable de lon­gé­vité, Sainte-Agnès fête ses 150 ans en cette année 2018. Créée à l’o­ri­gine à Saint-Martin-le-Vinoux où elle conserve son siège, l’as­so­cia­tion d’ac­com­pa­gne­ment de per­sonnes atteintes de han­di­caps intel­lec­tuels dis­pose aujourd’­hui de sept struc­tures dif­fé­rentes sur l’ag­glo­mé­ra­tion gre­no­bloise, sur les com­munes de Saint-Égrève, du Fontanil-Cornillon ou encore de Sassenage.

 

Pour ses 150 ans, l'association d'accompagnement de personnes en situation de handicap intellectuel Sainte-Agnès organise de nombreux rendez-vous.L'association Sainte-Agnès accompagne les personnes en situation de handicap intellectuel © Olivier Galea

L’association Sainte-Agnès accom­pagne les per­sonnes en situa­tion de han­di­cap intel­lec­tuel. © Olivier Galea

 

Les actions elles-mêmes se sont diver­si­fiées : foyer, ser­vice d’ac­ti­vité de jour (SAJ), éta­blis­se­ment et ser­vice d’aide par le tra­vail (Esat), mai­son d’ac­cueil de per­sonnes han­di­ca­pées vieillis­santes… Au final, plus de 600 per­sonnes en situa­tion de han­di­cap sont accom­pa­gnées par les 200 sala­riés de l’as­so­cia­tion. Ces der­nières s’emploient à leur appor­ter « bien-être et épa­nouis­se­ment dans le res­pect […] de leur han­di­cap et de leur his­toire », sou­ligne l’as­so­cia­tion.

 

 

Concerts, rencontres et portes ouvertes

 

À l’o­ri­gine de l’as­so­cia­tion, un cha­noine, Pierre Servonnet, qui fonde en 1868 « pour les jeunes filles idiotes* » l’a­sile Sainte-Agnès, du nom d’une sainte consi­dé­rée comme la patronne de la chas­teté et des vierges. Sa mis­sion ? « La pro­tec­tion et l’é­pa­nouis­se­ment des per­sonnes défi­cientes intel­lec­tuelles », écrit Sainte-Agnès. L’association pro­pre­ment dite verra le jour en 1926, soit dix-sept après le décès de l’ecclésiastique.

 

Le Foyer de l'association Sainte-Agnès © Sainte-Agnès

Le Foyer de l’as­so­cia­tion Sainte-Agnès. © Sainte-Agnès

 

Pour fêter les 150 ans de sa nais­sance, Sainte-Agnès a choisi d’ou­vrir ses portes au grand public, du 8 novembre au 7 décembre 2018. « Cet anni­ver­saire est une occa­sion rare de venir ren­con­trer, dans leur vie quo­ti­dienne, les per­sonnes accueillies à Sainte-Agnès […] ainsi que les pro­fes­sion­nels qui les accom­pagnent », se féli­cite ainsi l’as­so­cia­tion. Mais atten­tion ! Certains des ren­dez-vous ont un nombre de places limité et néces­sitent une réser­va­tion.

 

Parmi les moments clés ? Un concert des musi­ciens de Sainte-Agnès au conser­va­toire de Grenoble le 15 novembre, ou encore un théâtre forum « Osez dire, osez être », le 1er décembre, consa­cré aux ten­sions et situa­tions conflic­tuelles de la vie quo­ti­dienne en struc­ture d’ac­cueil. Mais aussi de nom­breuses ren­contres, portes ouvertes et autres bou­tiques éphé­mères tout au long de l’é­vé­ne­ment, dont le pro­gramme détaillé est à retrou­ver en cli­quant sur ce lien.

 

FM

 

 

* Le terme « idio­tie » dési­gnait alors médi­ca­le­ment le han­di­cap men­tal, sans por­ter en l’oc­cur­rence la conno­ta­tion péjo­ra­tive qui lui est depuis attri­bué.

 

commentez lire les commentaires
2259 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.