Décrochage scolaire : obligée de licencier ses salariés, La Bouture se met en veille jusqu’en janvier 2019

Décrochage scolaire : obligée de licencier ses salariés, La Bouture se met en veille jusqu’en janvier 2019

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

FOCUS – Pionnière dans la lutte contre le décrochage scolaire, La Bouture se trouve aujourd’hui menacée de disparition, vingt-deux ans après sa création. En grosse difficulté financière, en raison notamment d’une baisse globale de subventions de 80 000 euros, l’association grenobloise a ainsi dû licencier ses trois salariés afin d’éviter une liquidation judiciaire. Contrainte de se réorganiser sur une base entièrement bénévole et de suspendre une partie de ses actions, elle s’est mise en veille jusqu’au 6 janvier 2019, espérant pouvoir alors rouvrir ses permanences d’accueil et reprendre ses formations.

 

 

« On ne ferme pas ! » Le cri du cœur de Marie-Cécile Bloch sonne comme une exhor­ta­tion à main­te­nir le cap. Pour la cofon­da­trice de La Bouture, pas ques­tion de lais­ser som­brer le navire, même en pleine tem­pête. Il faut dire qu’en vingt-deux ans d’existence, l’association pion­nière dans la lutte contre le décro­chage sco­laire a déjà subi bien des ava­ries, par­ve­nant tou­jours à col­ma­ter les brèches. Mais aujourd’hui, le nau­frage guette et La Bouture a dû se résoudre à lâcher du lest.

 

L'entrée des locaux de l'association La Bouture, pionnière dans la lutte contre le décrochage scolaire, au 11 cours Jean Jaurès.

L’entrée des locaux de l’as­so­cia­tion La Bouture, pion­nière dans la lutte contre le décro­chage sco­laire, au 11 cours Jean-Jaurès. © Manuel Pavard – Place Gre’net

 

« Il y a deux ans, nous avions déjà connu une baisse de 50 000 euros de sub­ven­tions de la Région », rap­pelle ainsi la pré­si­dente de l’association Laura Noézian. Une somme que La Bouture était qua­si­ment par­ve­nue à « recon­qué­rir grâce à la mobi­li­sa­tion » de ses membres et par­te­naires. Depuis deux ans, ceux-ci ont entre­pris « une stra­té­gie de prise de contact avec la Région, la Métro, la Ville et le minis­tère de l’Éducation natio­nale ».

 

 

« Le jour de présentation du plan pauvreté, le ministère divise par trois notre subvention »

 

Pourtant, tacle la pré­si­dente, « mal­gré tout ce tra­vail et mal­gré des ins­ti­tu­tions qui disent sou­te­nir notre pro­jet – dont ils ont bien besoin pour pal­lier leurs man­que­ments –, nous avons de nou­veau subi une perte de sub­ven­tions de 80 000 euros au total ».

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 78 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Manuel Pavard

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

La Région a été la première à communiquer sur ses masques. A Grenoble, elle a été la dernière à les distribuer. Avec quelques coups de canif dans sa com'.
Accusé d’avoir favorisé les communes de droite, Laurent Wauquiez contre-attaque sur la gestion de son prédécesseur

  FOCUS - Surfant sur un article de Médiapart, Jean-François Debat, le chef de file des socialistes à la Région Auvergne Rhône-Alpes accuse Laurent Wauquiez Lire plus

La charte de la laïcité rejetée par la Métropole de Grenoble mais… examinée par les députés

  EN BREF - Après la Ville de Grenoble, la Métropole a à son tour rejeté la charte de la laïcité proposée par Émilie Chalas Lire plus

A Grenoble, le maire Eric Piolle a finalement annoncé demandé le remboursement des subventions qu'il avait versées au CCIF.
Subventions au CCIF : à Grenoble, Eric Piolle annonce demander leur remboursement

  FLASH INFO - Eric Piolle a annoncé demander le remboursement des subventions que la Ville de Grenoble a versées pendant trois ans au Collectif Lire plus

Subventions aux associations : à Grenoble, le Printemps républicain remonte au créneau

  EN BREF - Faute de charte de la laïcité, le Printemps républicain milite à Grenoble pour la mise en place d'un conseil local des Lire plus

La collecte de textiles de la Métropole récolte 24 tonnes à mi-parcours
Subventions de la Métro au CCIF :  » le symbole ne se substitue pas au droit »

  FLASH INFO - La Métropole de Grenoble ne demandera pas le remboursement des subventions qu'elle avait versées au collectif contre l'islamophobie en France (CCIF), Lire plus

A Grenoble, le Crif réclame à la Ville et à la Métropole le remboursement des subventions versées au CCIF.
À Grenoble, le Crif réclame le remboursement des subventions versées au CCIF… qui s’auto-dissout

  EN BREF - À Grenoble, les subventions versées par la Ville et la Métropole au Collectif contre l'islamophobie en France ont fait réagir le Lire plus

Flash Info

|

01/12

14h28

|

|

01/12

11h39

|

|

30/11

19h38

|

|

30/11

17h09

|

|

30/11

12h42

|

|

30/11

12h10

|

|

30/11

11h46

|

|

30/11

11h01

|

|

30/11

10h04

|

|

29/11

18h12

|

Les plus lus

Environnement| Des loups en plein centre-ville de Grenoble à la faveur du confinement ?

Des contrôles pour le respect des consignes de confinement. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Fil info| Confinement : à Grenoble, la police nationale a verbalisé… des policiers municipaux

Manifestation contre la loi de travail, 26 mai 2016. © Yuliya Ruzhechka - Place Gre'Net

Société| Manifestation contre la loi Travail : des licornes et des heurts à Grenoble

Bois Français. © Isère Tourisme

Société| Des points d’eau pour se rafraîchir !

Témoignage d'une ancienne allocataire du RSA en Isère, aujourd'hui sans aide sociale pour avoir voulu se réinsérer en reprenant une formation.

Société| “J’ai perdu mon droit au RSA pour avoir voulu me réinsérer”

Heureuses... par accident, Les banquettes arrières au Théâtre en Rond de Sassenage le samedi 4 décembre 2021 à 20h30

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin