En Isère, des agents de l’ONF dénoncent l’industrialisation de la forêt et la course à la rentabilité

sep article

FOCUS – La forêt de Tronçay dans l’Allier a été le point d’orgue d’une longue marche des agents forestiers de l’ONF. Ils dénoncent l’industrialisation de la forêt française et la privatisation latente de l’Office national des forêts. Après la fermeture symbolique de domaines aux portes de Grenoble au printemps dernier, ceux-ci pointent une nouvelle fois la course à la rentabilité qui fait passer la protection de la biodiversité par pertes et profits. Mais aussi l’escroquerie du bois-énergie.

 

 

Forêt en Chartreuse. © Patricia Cerinsek

Sur les collines du Nord-Isère, les forêts de feuillus font face à une pression de plus en plus forte. Les forestiers peinent chaque année un peu plus à trouver du gros bois. Car là, comme dans de nombreuses régions de France, les forêts sont surexploitées. « Il y a de moins en moins de volumes. Les cadences sont trop rapides, souligne l’un d’eux. On prélève trop de bois. »

 

Il y a un mois, plusieurs forestiers, dans la foulée d’un mouvement qui dure maintenant depuis plusieurs mois, ont pris leur bâton de pèlerin. Et entrepris une longue marche, à pied, à travers la France. Cette marche les a conduits, ce 25 octobre, jusque dans la forêt de Tronçay dans l’Allier, berceau de la sylviculture en France.

[…]

La suite du contenu est réservé aux abonnés

Connectez vous…

Veuillez vous connecter pour accéder à cette page.
S'inscrire

 

…ou choisissez votre abonnement ci-dessous !

commentez lire les commentaires
1839 visites | 1 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 1
  1. Bonjour, merci pour cet article très intéressant, sur l’ONF et le bois-énergie.
    Cdlt, gd

    sep article