La Ville de Saint-Martin-d’Hères lance un portail culturel, une première dans la métropole grenobloise

sep article



EN BREF – La Ville de Saint-Martin-d’Hères a officiellement présenté son tout nouveau portail culturel, le 12 octobre dernier. L’objectif de cet agenda numérique ? Répertorier toute l’offre culturelle de la ville, sensibiliser aux démarches artistiques et promouvoir la culture à l’échelle du territoire.

 

 

« L’outil numé­rique est incon­tour­nable dans notre société. L’objectif est de déli­vrer des infor­ma­tions le plus effi­ca­ce­ment et rapi­de­ment à nos usa­gers », a expli­qué le maire David Queiros, lors de la pré­sen­ta­tion du nou­veau por­tail cultu­rel de Saint-Martin-d’Hères, le 12 octobre der­nier.

 

Le portail numérique de Saint-Martin-d'Hères a pour objectif de promouvoir l'art et la culture, en répertoriant tous les événements culturels de la ville.

Le nou­veau por­tail cultu­rel de Saint-Martin-d’Hères est désor­mais en ligne ©culture.saintmartindhères.fr

 

L’équipe muni­ci­pale se dit fière d’introduire cette pla­te­forme numé­rique, qui réper­to­rie l’en­semble des évé­ne­ments cultu­rels et artis­tiques de la ville. Et pour cause, Saint-Martin-d’Hères est la pre­mière com­mune de la métro­pole gre­no­bloise à pro­po­ser un site com­plet et ergo­no­mique entiè­re­ment dédié à la culture. Un pro­jet qui a néces­sité la col­la­bo­ra­tion d’une cin­quan­taine de per­sonnes durant une année.

 

Officiellement inau­guré le 19 sep­tembre der­nier, le por­tail est désor­mais en ligne. « Nous espé­rons avoir le rôle de pion­nier et que d’autres com­munes pour­ront nous suivre sur ce ter­rain-là », explique le maire.

 

Le por­tail cultu­rel de Saint-Martin-d’Hères reflète cer­tains « choix poli­tiques », expliquent David Queiros, le maire, et Cosima Vacca, son adjointe à la culture. © Anaïs Mariotti – Place Gre’net

« Ce pro­jet reflète aussi cer­taines orien­ta­tions poli­tiques », ajoute Cosima Vacca, l’ad­jointe à la culture. La muni­ci­pa­lité a par exemple porté une atten­tion par­ti­cu­lière à l’ac­ces­si­bi­lité. Les pages web com­portent sou­vent un pod­cast audio et cer­tains conte­nus sont tra­duits en langue des signes.

 

La Ville a aussi sou­haité pro­mou­voir la culture pour les jeunes, à tra­vers un agenda Jeune public, qui ras­semble les évé­ne­ments des­ti­nés aux enfants, ado­les­cents, familles, aux sco­laires et aux tout-petits (0−3 ans). 

 

 

Agenda culturel et artistique

 

L’idée de ce por­tail est de « ras­sem­bler sur un même sup­port toute l’offre cultu­relle de la ville », explique David Queiros. Et il y en a pour tous les goûts : théâtre, danse, cirque, concerts, mais aussi lec­ture, confé­rences, patri­moine, visites gui­dées, expo­si­tions, humour etc. Côté cinéma, le site annonce les séances dans une sec­tion Mon ciné, de même que les fes­ti­vals, les ciné-débats ou les avant-pre­mières. 

 

Les acteurs du pro­jet ont pré­senté le nou­veau por­tail cultu­rel de Saint-Martin-d’Hères, le 12 octobre : Cosima Vacca (ajointe à la culture), David Queiros (maire de Saint-Martin-d’Hères), Agnès Villard (char­gée de com­mu­ni­ca­tion) et Rémi Vial (concep­teur web). © Anaïs Mariotti

 

« Ce por­tail est des­tiné aux Martinérois, tout comme aux habi­tants de l’ag­glo­mé­ra­tion gre­no­bloise », pré­cise le maire. Plus inédit, un guide urbain qui réper­to­rie et valo­rise sur une carte inter­ac­tive les œuvres – sculp­tures, fresques, pein­tures, archi­tec­tures etc. – pré­sentes sur le ter­ri­toire peut éga­le­ment s’a­dres­ser aux tou­ristes. Le public peut enfin réser­ver et ache­ter toutes les places de spec­tacle dans la rubrique billet­te­rie.

 

 

Promouvoir et soutenir la culture

 

Plus qu’un agenda, ce site entend être un outil péda­go­gique. Son objec­tif ? Promouvoir et sou­te­nir les ini­tia­tives cultu­relles sur le ter­ri­toire. « Le sup­port numé­rique per­met de mettre en ligne des pho­tos, des vidéos et inter­views liées à toute l’ac­tua­lité cultu­relle », rap­pelle en effet Agnès Villard, la char­gée de com­mu­ni­ca­tion.

 

fresque

Un guide urbain pré­sente les fresques de la ville @ culture.saintmartindhères.fr – GSAF 2018 Fresque « Danse avec la vie » (Snek), façade de l’école Vaillant-Couturier

Une rubrique Portraits pré­sente par exemple cer­tains artistes avant les spec­tacles. Une autre, Retour en images, offre un aperçu des der­niers évé­ne­ments.

 

La muni­ci­pa­lité tient aussi à encou­ra­ger les démarches par­ti­ci­pa­tives. Elle invite donc le public à s’in­ves­tir dans la vie cultu­relle, à tra­vers des ate­liers col­lec­tifs de créa­tion. Enfin, des espaces sont réser­vés aux sco­laires, pro­fes­sion­nels et asso­cia­tions afin de pou­voir « échan­ger et mutua­li­ser les res­sources liées à la culture », pré­cise Agnès Villard. 

 

En asso­ciant numé­rique et culture, la Ville de Saint-Martin-d’Hères a ainsi voulu offrir un « outil pra­tique, péda­go­gique et ludique qui s’ins­crit dans l’ère du temps », concluent les acteurs du pro­jet.

 

Anaïs Mariotti

 

 

Grenoble Finaliste pour le concours de Capitale Verte
commentez lire les commentaires
3111 visites | 1 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 1
  1. Franchement, tout le monde s’en fiche, à part les élus en pré-cam­pagne élec­to­rale.

    sep article