L’incendie du site d’Eiffage de Saint-Martin-d’Hères revendiqué par des libertaires

L’incendie du site d’Eiffage de Saint-Martin-d’Hères revendiqué par des libertaires

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

FIL INFO – L’incendie d’un site de la société Eiffage de Saint-Martin-d’Hères dans la nuit du lundi 8 octobre a rapidement été revendiqué sur la plateforme Indymedia Nantes. Les auteurs du texte affirment être à l’origine des flammes au nom de la « guerre » contre le système carcéral et pénitentiaire.

 

 

Une nou­velle action des “liber­taires” gre­no­blois ? Publié sur le site Indymedia Nantes, un texte titré « Un signal de fumée pour les pri­son­niers » reven­dique l’in­cen­die du site d’Eiffage de Saint-Martin-d’Hères, sur­venu dans la nuit du lundi 8 octobre. Cinq poids lourds ont été la cible des flammes, qui se sont ensuite pro­pa­gées à l’en­tre­pôt de l’en­tre­prise en tra­vaux publics pour détruire plu­sieurs véhi­cules et équi­pe­ments. Soixante-dix sala­riés sont aujourd’­hui au chô­mage technique.

 

Des libertaires revendiquent l'incendie du site Eiffage de Saint-Martin-d'Hères au nom de la lutte contre une « société carcérale ».Un camion incendié sur le site d'Eiffage de Saint-Martin d'Hères © Capture d'écran vidéo France 3

Un camion incen­dié sur le site d’Eiffage de Saint-Martin-d’Hères. © Capture d’é­cran vidéo France 3

 

« Nous avons cramé une dizaine de véhi­cules et engins de chan­tier ainsi qu’une par­tie d’un entre­pôt de 2 000 mètres car­rés d’Eifface parce que cette entre­prise occupe une fonc­tion fon­da­men­tale dans notre société car­cé­rale », écrivent les auteurs du texte. L’entreprise est ainsi l’ob­jet de la « haine ven­ge­resse » des acti­vistes pour ses tra­vaux sur des centres de réten­tion ou de déten­tion, des mai­sons d’ar­rêt et autres éta­blis­se­ments pénitentiaires.

 

La « guerre » est déclarée

 

Toutefois, les auteurs poussent leur défi­ni­tion du car­cé­ral au-delà même de la pri­son. Eifface est ainsi accusé de « poser sa griffe sur la plu­part des dis­po­si­tifs de notre grande cage invi­sible ». Et de citer les écoles, les loge­ments, les tri­bu­naux, les hôpi­taux – psy­chia­triques ou non –, les mai­sons de retraite, les stades, les espaces publics… « Autant de bar­reaux qui nous main­tiennent en cap­ti­vité », affirment les pyromanes.

 

Des libertaires revendiquent l'incendie du site Eiffage de Saint-Martin-d'Hères au nom de la lutte contre une « société carcérale ».Le trou dans le grillage et la multiplicité des départs de feu laissaient clairement penser à une action criminelle © Capture d'écran vidéo France 3

Le trou dans le grillage et la mul­ti­pli­cité des départs de feu lais­saient clai­re­ment pen­ser à une action cri­mi­nelle. © Capture d’é­cran vidéo France 3

 

Les auteurs concluent en se décla­rant soli­daires avec toutes les actions s’op­po­sant à l’u­ni­vers car­cé­ral, qu’il s’a­gisse des muti­ne­ries dans les pri­sons, des « agres­sions de matons » ou encore des incen­dies de véhi­cules de gar­diens ou du Service péni­ten­tiaire d’in­ser­tion et de pré­ven­tion (Spip). D’autres flammes en pers­pec­tive ? Les incen­diaires le laissent pen­ser, en écri­vant avoir déclaré la guerre à la société Eiffage, autant qu’à « toutes les pri­sons ».

 

FM

 

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Florent Mathieu

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

Des antennes-relais incendiées autour de Grenoble (photo d'illustration). DR
Revendication des incendies d’antennes-relais autour de Grenoble par l’ultra-gauche libertaire

  FLASH INFO - Suite aux incendies qui ont touché plusieurs antennes-relais autour de Grenoble[mfn]À Seyssinet-Pariset, Jarrie et, ce qui a été révélé plus tard, Lire plus

Les pompiers ont jugulé l'incendie. © Compte Facebook de Patrick Nicole-Williams, le maire de Villefontaine.
Le bâtiment principal de la mairie de Villefontaine partiellement incendié à l’aide d’une voiture bélier enflammée

  EN BREF - Un incendie a provoqué d'importants dégâts dans le bâtiment principal de la mairie de Villefontaine dans la nuit du 16 au Lire plus

S3R incendie campus © Florent Mathieu - Place Gre'net
Nouvel incendie volontaire dans l’agglomération grenobloise : un laboratoire scientifique détruit

  FIL INFO - Nouvel incendie dans l'agglomération grenobloise ce week-end. Un bâtiment abritant un laboratoire scientifique a été détruit par un incendie vraisemblablement d'origine Lire plus

UNE Tribunal d'instance de Grenoble © Joël Kermabon - Place Gre'net
Incendie de Solidarité femmes Milena à Grenoble : l’ex d’une victime de violences reconnaît les faits

  FIL INFO – L'auteur présumé de l'incendie volontaire ayant détruit les locaux de l'association grenobloise Solidarité Femmes Milena passait en comparution immédiate à Grenoble Lire plus

Incendie sur le site d’Enedis : le parquet antiterroriste de Paris refuse de se saisir de l’enquête

  FIL INFO — Le parquet antiterroriste de Paris refuse de se saisir de l'enquête sur l'incendie criminel du local d'Enedis basé à Seyssinet-Pariset. Un Lire plus

L'incendie qui, le 30 septembre, a détruit la salle du conseil municipal de l'Hôtel de ville de Grenoble est d'origine criminelle.
Des militants de la mouvance anarchiste revendiquent l’incendie de l’Hôtel de ville de Grenoble

  EN BREF - Des militants appartenant à la mouvance anarchiste viennent de revendiquer l’incendie de l’Hôtel de ville de Grenoble du 30 septembre dernier Lire plus

Flash Info

|

19/10

19h14

|

|

19/10

18h03

|

|

19/10

15h11

|

|

19/10

10h35

|

|

19/10

9h26

|

|

18/10

18h56

|

|

18/10

11h04

|

|

17/10

22h06

|

|

16/10

22h21

|

|

16/10

14h42

|

Les plus lus

Environnement| Des loups en plein centre-ville de Grenoble à la faveur du confinement ?

Des contrôles pour le respect des consignes de confinement. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Fil info| Confinement : à Grenoble, la police nationale a verbalisé… des policiers municipaux

Manifestation contre la loi de travail, 26 mai 2016. © Yuliya Ruzhechka - Place Gre'Net

Société| Manifestation contre la loi Travail : des licornes et des heurts à Grenoble

Bois Français. © Isère Tourisme

Société| Des points d’eau pour se rafraîchir !

Témoignage d'une ancienne allocataire du RSA en Isère, aujourd'hui sans aide sociale pour avoir voulu se réinsérer en reprenant une formation.

Société| “J’ai perdu mon droit au RSA pour avoir voulu me réinsérer”

SDH - Le futur compte sur nous

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin