Le public a un mois pour donner son avis sur l'élargissement de la zone à circulation restreinte autour de Grenoble. Visés : les véhicules de livraison.

Grenoble signe un pacte avec l’État pour renforcer les restrictions de circulation

Grenoble signe un pacte avec l’État pour renforcer les restrictions de circulation

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

FIL INFO – Comme treize autres métropoles françaises, Grenoble vient de signer un pacte d’engagement avec l’État visant à renforcer sa zone faibles émissions, traduction officielle d’un dispositif sur les rails depuis le 1er janvier 2017. Objectif : écarter progressivement de la circulation les véhicules les plus polluants.

 

 

Pollution dans la cuvette grenobloise : pour la première fois, les véhicules les polluants (immatriculés avant 1997) seront interdits de circulation dès samedi 10 décembre. Lundi, avec la persistance du pic de pollution, l'interdiction devrait être élargie. Crédit Patricia Cerinsek

© Patricia Cerinsek

Le dis­po­si­tif était sur les rails, il a été offi­cia­lisé ce 8 octobre. La Métropole et la Ville de Grenoble viennent en effet de signer avec l’État le pacte d’en­ga­ge­ment visant à déployer ou à ren­for­cer les zones à faibles émis­sions (ZFE).

 

Ces zones créées dans la conti­nuité des zones à cir­cu­la­tion res­treinte (ZCR) visent à limi­ter la cir­cu­la­tion des véhi­cules les plus pol­luants afin de jugu­ler les émis­sions de pol­luants issus du tra­fic routier.

 

« Après la géné­ra­li­sa­tion du 30 km/h et la mise en place des cer­ti­fi­cats qua­lité de l’air, Grenoble est à nou­veau pion­nière dans le déve­lop­pe­ment de l’é­co­mo­bi­lité et dans la lutte pour la qua­lité de l’air », s’est féli­cité le maire de Grenoble Eric Piolle dans un com­mu­ni­qué. « La Ville de Grenoble a en effet sou­tenu et encou­ragé très tôt la créa­tion d’une ZFE sur un péri­mètre élargi. »

 

 

Les Villes libres de fixer leurs propres règles dans leur ZFE

 

Le dis­po­si­tif adopté par qua­torze métro­poles fran­çaises* était déjà en place à Paris depuis fin 2015 et à Grenoble depuis 2017. Toutes seront libres de fixer leurs propres règles : caté­go­rie de véhi­cules visés, horaires d’ap­pli­ca­tions, zones concer­nées… À charge pour les auto­mo­bi­listes de pas­sage de s’y retrouver.

 

Camion de livraisons, déménagements. © Léa Raymond - placegrenet.fr

Les livrai­sons sont régle­men­tées dans le centre-ville élargi de Grenoble depuis 2007. © Léa Raymond – pla​ce​gre​net​.fr

Dans la capi­tale du Dauphiné, les véhi­cules de livrai­son les plus pol­luants sont, depuis un an et demi, exclus du centre-ville élargi. Au 1er jan­vier pro­chain, cette inter­dic­tion s’é­ten­dra à dix com­munes autour de Grenoble, dont le domaine uni­ver­si­taire de Saint-Martin-d’Hères. Avec l’ob­jec­tif d’ex­clure en 2025 les véhi­cules de livrai­son estam­pillés Crit’air 3 ou plus.

 

La Ville de Grenoble a même fait part de son sou­hait d’é­tendre ce dis­po­si­tif aux véhi­cules de par­ti­cu­liers. Un dis­po­si­tif pas encore tout à fait au point dans la capi­tale du Dauphiné. Mis en œuvre sur la rive droite du Drac, il exclut pour l’heure la rive gauche. Plus toutes les autres com­munes qui pour­raient poten­tiel­le­ment être inté­res­sées pour ne pas finir en ter­ri­toire de déles­tage par le jeu du report de tra­fics. Quant à son contrôle, au niveau natio­nal là, il est pour le moins limité. Pour l’heure, seule la vignette Crit’air vient régle­men­ter le dispositif.

 

Cet enga­ge­ment, qui vise à favo­ri­ser les alter­na­tives à la voi­ture indi­vi­duelle et doit se tra­duire par un sou­tien logis­tique de l’État, table sur un objec­tif en 2020 de 23 mil­lions de Français concer­nés par ces zones faibles émis­sions. Soit un tiers de la popu­la­tion. Manière d’é­chap­per à des sanc­tions de la jus­tice euro­péenne pour non-res­pect des normes de qua­lité de l’air ? Bruxelles a déferré la France devant la cour de jus­tice en mai dernier.

 

PC

 

 

* Paris, Lyon, Aix-Marseille, Toulouse, Montpellier, Nice, Strasbourg, Toulon, Rouen, Reims, Saint-Étienne, Clermont-Ferrand, Grenoble et Fort-de-France.

 

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Patricia Cerinsek

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

Vue de l'agglomération grenobloise trouée de lumière, du haut du Mont Jalla. ©Muriel Beaudoing
Quel impact ont les mesures sur la qualité de l’air ? La plateforme Air attitude aide à y voir plus clair

  FOCUS - En Auvergne Rhône-Alpes, Atmo lance Air Attitude, la première plateforme collaborative qui permet à chacun de mesurer l'impact des actions, individuelles ou Lire plus

Les réactions se suivent, et se ressemblent un peu, après la lettre ouverte d’Eric Piolle

  FLASH INFO - La lettre ouverte du maire de Grenoble Eric Piolle et de son homologue de Champagnier Florent Cholat, incitant la Métropole et Lire plus

Alors que la Ville de Grenoble se penche sur la qualité de l'air, le président de la Métropole recadre les débats municipaux.
Bataille rangée entre le maire de Grenoble et le président de la Métro sur le front de la pollution de l’air

  FOCUS - À Grenoble, la lutte contre la pollution de l'air tourne, entre autres sujets, à l'affrontement entre le maire EELV Éric Piolle et Lire plus

UNE Véhicule retrofité par Phoenix Mobility, au volant Vincent Fristot, adjoint à la transition énergétique © Séverine Cattiaux – Place Gre’net
Conversion des voitures thermiques en électriques : Phœnix Mobility brigue la place de leader européen

  FOCUS - Pionnière sur le marché du rétrofit, principe qui permet de transformer une voiture thermique en véhicule électrique, la société grenobloise Phœnix Mobility Lire plus

Camion de livraisons, déménagements. © Léa Raymond - placegrenet.fr
Métropole : la zone à faibles émissions sera élargie à 27 communes le 2 février

  FOCUS - Les véhicules utilitaires dotés de vignettes Crit’Air 4 et 5 ne pourront plus circuler dans 27 communes de la Métro. L’entrée en vigueur Lire plus

Les restrictions de circulation se durcissent dans l'agglomération. Premiers concernés, les véhicules de livraison. Mais Grenoble pousse à la roue.
L’agglomération grenobloise veut accélérer les restrictions de circulation mais zappe une partie du territoire

FOCUS - Au 1er janvier 2019, la circulation sera interdite aux véhicules de livraison les plus polluants sur dix communes de l'agglomération autour de Grenoble Lire plus

Flash Info

|

01/12

14h28

|

|

01/12

11h39

|

|

30/11

19h38

|

|

30/11

17h09

|

|

30/11

12h42

|

|

30/11

12h10

|

|

30/11

11h46

|

|

30/11

11h01

|

|

30/11

10h04

|

|

29/11

18h12

|

Les plus lus

Environnement| Des loups en plein centre-ville de Grenoble à la faveur du confinement ?

Des contrôles pour le respect des consignes de confinement. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Fil info| Confinement : à Grenoble, la police nationale a verbalisé… des policiers municipaux

Manifestation contre la loi de travail, 26 mai 2016. © Yuliya Ruzhechka - Place Gre'Net

Société| Manifestation contre la loi Travail : des licornes et des heurts à Grenoble

Bois Français. © Isère Tourisme

Société| Des points d’eau pour se rafraîchir !

Témoignage d'une ancienne allocataire du RSA en Isère, aujourd'hui sans aide sociale pour avoir voulu se réinsérer en reprenant une formation.

Société| “J’ai perdu mon droit au RSA pour avoir voulu me réinsérer”

Heureuses... par accident, Les banquettes arrières au Théâtre en Rond de Sassenage le samedi 4 décembre 2021 à 20h30

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin