Quel avenir pour le parc Tarze, pollué ? Les habitants souhaiteraient le dépolluer. La Sem Innovia et la Ville projettent d'y construire trois bâtiments. DR

Quartier Jean-Macé : fronde des habi­tants contre la dis­pa­ri­tion annon­cée du parc Tarze

Quartier Jean-Macé : fronde des habi­tants contre la dis­pa­ri­tion annon­cée du parc Tarze

EN BREF – Le parc Tarze, situé dans le quar­tier Jean-Macé, pour­rait accueillir de nou­velles construc­tions, aux dépens de la qua­lité de vie des habi­tants. Lesquels sont par­ti­cu­liè­re­ment remon­tés contre la Ville qui ne peut igno­rer leur atta­che­ment au parc puis­qu’ils ont à plu­sieurs reprises exprimé leur désir que celui-ci soit entre­tenu et dépollué.

Quel avenir pour le parc Tarze, pollué ? Les habitants souhaiteraient le dépolluer. La Sem Innovia et la Ville projettent d'y construire trois bâtiments. DR

Quel ave­nir pour le parc Tarze, pol­lué ? Les habi­tants sou­hai­te­raient le dépol­luer. La Sem Innovia et la Ville pro­jettent d’y construire trois bâti­ments. DR

À l’angle des rues Villard-de-Lans et Henri-Tarze, le parc Tarze est un espace vert orné de quelques arbres, voi­sin du centre d’ac­cueil inter­com­mu­nal, une struc­ture d’hé­ber­ge­ment d’urgence.

Certes, le parc n’est pas d’une grande uti­lité. Il est même décon­seillé de s’y bala­der car il est pol­lué. Quand le nou­vel équi­pe­ment inter­com­mu­nal a été construit, il y a six ans, des rem­blais pol­lués ont en effet été déga­gés et dépo­sés dans le parc.

Les habi­tants n’ont tou­te­fois jamais douté de pou­voir un jour en avoir de nou­veau l’u­sage. Ils ont par exemple pro­posé de jar­di­ner dans des bacs, hors sol. La pro­po­si­tion a été refu­sée… La décon­ta­mi­na­tion des sols est un pas­sage obligé, leur a expli­qué la Ville, qui leur a laissé miroi­ter un temps une pos­sible dépol­lu­tion à l’aide de plantes. D’où la douche froide quand les habi­tants ont appris que la Société d’é­co­no­mie mixte (Sem) Innovia convoi­tait ce ter­rain pour des pro­jets immobiliers.

« C’est tout de même curieux qu’on laisse depuis des semaines un cam­pe­ment de réfu­giés sur ce parc. s’in­quiète par ailleurs Julien Minet, pré­sident de l’Union de quar­tier Arago-Jean-Macé-Martyrs. Il y a plein d’en­fants qui sont au contact de la terre, et on nous dit que le sol est dan­ge­reux ! » La Ville est, selon lui, au cou­rant mais la situa­tion perdure…

« Le quar­tier se den­si­fie déjà beaucoup »

Informés des pro­jets de l’a­mé­na­geur Innovia par l’Union de quar­tier en sep­tembre der­nier, les habi­tants ont décidé de ne pas se lais­ser faire et de pro­po­ser un pro­jet alternatif.

Réunion d'habitants, le 7 septembre 2018, sur le devenir du parc Tarze, quartier Jean Macé à Grenoble. DR

Réunion d’ha­bi­tants, le 7 sep­tembre 2018, sur le deve­nir du parc Tarze, quar­tier Jean Macé à Grenoble. DR

« Ce que l’on ne com­prend pas, c’est que le quar­tier se den­si­fie déjà beau­coup. Nous n’y sommes pas oppo­sés mais toutes les construc­tions pré­vues sur ce quar­tier ne sont même pas encore sor­ties qu’on veut encore construire sur ce parc, s’é­tonne Julien Minet, pré­sident de l’Union de quar­tier Arago-Jean-Macé-Martyrs.

« Nous sou­hai­tons vrai­ment main­te­nir cet espace vert pour qu’il demeure un lieu convi­vial, de bras­sage entre les popu­la­tions », ajoute le pré­sident. Le direc­teur du centre inter­com­mu­nal d’hébergement tient le même dis­cours. Et pour cause, le parc pour­rait être une res­pi­ra­tion bien­ve­nue pour les usa­gers de son équipement.

La Ville, aux abon­nés absents ?

L’implantation de loge­ments et de bureaux à l’en­droit du parc signi­fie­rait pro­ba­ble­ment aussi la des­truc­tion du mur de l’an­cien abat­toir bor­dant l’un des côtés du cadre de ver­dure. Or ce mur est le der­nier ves­tige du patri­moine ouvrier, auquel les habi­tants tiennent particulièrement.

Quel avenir pour le parc Tarze, pollué ? Les habitants souhaiteraient le dépolluer. La Sem Innovia et la Ville projettent d'y construire trois bâtiments. Ici le mur de l'ancien abattoir. DR

Ici le mur de l’an­cien abat­toir du parc Tarze. DR

Le pro­jet que fomente la Sem est-il au moins conforme au Plan local d’ur­ba­nisme inter­com­mu­nal (PLUI) en cours de finalisation ?

Très cer­tai­ne­ment. Mais alors pour­quoi n’a-t-on pas tenu compte du sou­hait des habi­tants de le pré­ser­ver, dans ce PLUI ?

Les habi­tants veulent à pré­sent savoir à quoi s’en tenir.

Depuis l’été der­nier, l’Union de quar­tier demande une entre­vue avec la Ville. Une pre­mier réunion a été annu­lée. Ne voyant tou­jours rien venir, un groupe d’ha­bi­tants a pris la plume pour sol­li­ci­ter une ren­contre… et attend toujours.

Séverine Cattiaux

Séverine Cattiaux

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Auvergne-Rhône-Alpes : élu député, Laurent Wauquiez quitte la Région en lais­sant « ses cas­se­roles », selon l’opposition

FOCUS - Élu député de Haute-Loire le 7 juillet 2024, Laurent Wauquiez devrait quitter la présidence de la Région Auvergne-Rhône-Alpes durant l'été, en vertu du Lire plus

© Joël Kermabon - Place Gre'net
Grenoble : ras­sem­ble­ment contre la trans­pho­bie en hom­mage à Géraldine et Angélina, deux femmes trans assassinées

FLASH INFO - Les associations Déviations et Organisation de solidarité trans’ Grenoble ont organisé, mardi 16 juillet 2024, un rassemblement en mémoire de Géraldine et Lire plus

La stratégie de la Métropole envers les commerçants et l'attractivité commerciale en débat au conseil métropolitain
Attractivité com­mer­ciale : vifs débats autour de la stra­té­gie de la Métropole de Grenoble

FOCUS - Le conseil métropolitain de Grenoble a adopté, le 5 juillet 2024, une délibération-cadre sur la "stratégie d'intervention pour relever les défis d'une attractivité Lire plus

Cyrielle Chatelain réélue pré­si­dente du groupe éco­lo­giste à l’Assemblée natio­nale et « pos­sible » can­di­date au perchoir

FLASH INFO - Cyrielle Chatelain a été réélue, mardi 16 juillet 2024, présidente du groupe parlementaire écologiste. Renommé “groupe écologiste et social”, celui-ci intègre les Lire plus

L’élue isé­roise Sophie Romera quitte LFI et rejoint L’Après : « Je suis tou­jours libre, peut-être encore plus insoumise »

FOCUS - Sophie Romera, conseillère départementale et municipale d'opposition de Fontaine, a annoncé, vendredi 12 juillet 2024, son départ de La France insoumise. Elle rejoint Lire plus

Les adjoints Gilles Namur et Margot Belair, Bertrand Raynaud (Alp’Études), Quentin De Neeff ( directeur de projet en mission d’aménagement des espaces publics), Frédéric Cacciali (pour la Sages) et Nathalie Durand (direction de l’urbanisme et de l’aménagement). © Joël Kermabon - Place Gre'net
Grenoble : de nou­veaux espaces publics quar­tier Flaubert pour le trans­for­mer et l’a­dap­ter au chan­ge­ment climatique

FOCUS - À l'occasion d'une visite guidée organisée sur site, la Ville de Grenoble a présenté, le 10 juillet 2024, ce que va devenir le Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !