Le marché des chalets de Noël de Grenoble jugé irrégulier par la CRC : cafouillage sous les lampions ?

sep article

DÉCRYPTAGE – À qui profite le marché des chalets de Noël ? En confiant la gestion de ce dossier à son directeur de la communication et en passant outre le code des marchés publics et la mise en concurrence, la Ville de Grenoble a-t-elle cherché à en faire bénéficier Chalet’Xpo ? La Ville s’en défend, plaidant le manque d’anticipation lors de la reprise en régie de l’organisation du marché de Noël. La société aussi, qui dit n’avoir rien gagné dans l’affaire et notamment depuis que le marché a été écourté de deux ans sur injonction du préfet. Simple cafouillage ?

 

 

© Joël Kermabon - Place Gre'net

© Joël Kermabon – Place Gre’net

Le marché des chalets de Noël aurait-il comme un air de fête des Tuiles ? Tous deux ont été passés sans publicité ni mise en concurrence. Dans les deux cas, la municipalité a passé outre l’avis de ses services pour s’en remettre entièrement à Erwan Lecœur, son directeur de la communication de l’époque.

 

Le marché des chalets de Noël fait partie, avec celui de la fête des Tuiles*, des opérations épinglées par les magistrats financiers dans leur rapport sur les comptes de la Ville entre 2011 et 2016. Mais si le second est sous le coup d’une enquête préliminaire, ouverte pour favoritisme, le premier semble davantage relever du cafouillage le plus complet.

[…]

La suite du contenu est réservé aux abonnés

Connectez vous…

Veuillez vous connecter pour accéder à cette page.
S'inscrire

 

…ou choisissez votre abonnement ci-dessous !

commentez lire les commentaires
5080 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.