L’association Mountain Wilderness démantèle une tonne d’installations obsolètes dans le Parc naturel du Vercors

sep article

FIL INFO – L’association Mountain Wilderness, en lien avec le Syndicat national des guides de montagne, a procédé le dimanche 30 septembre au démantèlement des projecteurs des Trois Pucelles, dans le Parc naturel régional du Vercors. Des installations obsolètes représentant une tonne de matériaux, dont le retrait a nécessité une journée et demie de travail.

 

 

« Un beau geste pour l’environnement dans un site emblé­ma­tique, notam­ment pour les grim­peurs ! » L’association Mountain Wilderness, dédiée à « la sau­ve­garde de la mon­tagne sous tous ses aspects », a pro­cédé le dimanche 30 sep­tembre au déman­tè­le­ment d’ins­tal­la­tions obso­lètes sur le ter­ri­toire de la com­mune de Saint-Nizier-du-Moucherotte, au sein du Parc natu­rel régio­nal du Vercors.

 

Monceaux de projecteurs obsolètes © Mountain Wilderness

Monceaux de pro­jec­teurs obso­lètes. © Mountain Wilderness

 

Les ins­tal­la­tions en ques­tion ? Les pro­jec­teurs des Trois Pucelles, mis en place en 1968 à l’oc­ca­sion des Jeux olym­piques d’hi­ver de Grenoble, et inuti­li­sés depuis les années 80. « L’occasion de l’anniversaire des 50 ans des JO de Grenoble était pro­pice pour pas­ser à l’action », explique l’as­so­cia­tion. Qui pré­cise avoir mené l’o­pé­ra­tion de concert avec la com­mis­sion Éthique et envi­ron­ne­ment du Syndicat natio­nal des guides de mon­tagne.

 

 

Une tonne de matériaux retirée du site

 

Installations obsoletes parc naturel du Un câble de près de 4 centimètres de diamètre, également retiré © Mountain Wildernessprojecteurs (2) © Mountain Wilderness

Un câble de près de 4 cm de dia­mètre, éga­le­ment retiré. © Mountain Wilderness

Et le déman­tè­le­ment ne s’est pas fait sans mal. Dix-huit per­sonnes, parmi les­quelles des guides de haute-mon­tagne, ont été mobi­li­sées pour une jour­née et demie de tra­vail.

 

Suspendus à des cordes à même la falaise, les cou­ra­geux net­toyeurs ont retiré une tonne de maté­riaux : les pro­jec­teurs, mais aussi leurs sup­ports métal­liques, leurs câbles et leurs gaines. « L’ensemble sera trié ou éva­cué en déchet­te­rie », fait savoir Mountain Wilderness.

 

L’association n’en était pas à son coup d’es­sai : le déman­tè­le­ment des ins­tal­la­tions obso­lètes en mon­tagne fait par­tie d’une cam­pagne ini­tiée en 2001, afin d’at­ti­rer l’at­ten­tion sur cette pro­blé­ma­tique.

 

En dix-sept ans, ce sont ainsi 475 tonnes d’a­mé­na­ge­ments à l’a­ban­don qui ont ainsi été extraits grâce aux béné­voles. Mais aussi grâce aux pra­ti­quants des mon­tagnes qui signalent ces ins­tal­la­tions via une Fiche de relevé des ins­tal­la­tions obso­lètes.

 

FM

 

 

commentez lire les commentaires
2648 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.