Les syndicalistes organisent une réunion publique à Susville ce lundi 8 janvier pour informer le public sur la situation du Centre courrier de La Mure.

Réorganisation du centre cour­rier de Saint-Marcellin : les syn­di­cats appellent à la grève illimitée

Réorganisation du centre cour­rier de Saint-Marcellin : les syn­di­cats appellent à la grève illimitée

FIL INFO – Les sala­riés du centre cour­rier de Saint-Marcellin, dont dépendent seize com­munes de l’Isère, ont décrété une grève illi­mi­tée à comp­ter du mardi 2 octobre pour dénon­cer le pro­jet de réor­ga­ni­sa­tion des ser­vices. Assignée par le CHSCT ainsi que les syn­di­cats Sud PTT et CGT, La Poste pas­sera lundi 8 octobre devant le tri­bu­nal de grande ins­tance de Grenoble.

Après celui de La Mure, c’est au tour du centre cour­rier de Saint-Marcellin de se mettre en grève contre la réor­ga­ni­sa­tion de ses ser­vices. Dans un com­mu­ni­qué, le syn­di­cat Sud PTT Isère-Savoie annonce un mou­ve­ment d’ar­rêt de tra­vail illi­mité à par­tir du mardi 2 octobre pour s’op­po­ser à la sup­pres­sion de trois tour­nées et à la cou­pure de midi impo­sée au personnel.

Logo de la Poste © Joël Kermabon - Place Gre'net

Logo de La Poste. © Joël Kermabon – Place Gre’net

« Les agents de Saint-Marcellin ne refusent pas le chan­ge­ment mais pas au sacri­fice de leurs condi­tions de tra­vail », écrit ainsi le syn­di­cat. Qui rap­pelle que « cette réor­ga­ni­sa­tion ne peut être mise en œuvre en l’état sans expo­ser les sala­riés à un niveau de risque inac­cep­table », comme l’in­dique un rap­port d’ex­perts sol­li­ci­tés par le CHSCT (Comité d’hy­giène, de sécu­rité et des condi­tions de travail).

Seize com­munes concernées

Malgré la demande du CHSCT d’une remise à plat du pro­jet, La Poste n’en a pas moins réaf­firmé sa volonté de réor­ga­ni­ser le centre cour­rier. C’est pour­quoi le comité, mais aussi Sud PTT et la CGT FAPT Isère ont assi­gné la direc­tion au tri­bu­nal de grande ins­tance de Grenoble. L’audience doit se tenir le lundi 8 octobre à 13 h 45. En attente de ce jour, les deux syn­di­cats lancent un appel à la grève pour exi­ger le res­pect des pré­co­ni­sa­tions et la mise en place d’un dia­logue constructif.

Le Centre courrier de Saint-Marcellin © Google Maps

Le Centre cour­rier de Saint-Marcellin. © Google Maps

Ce sont au total seize com­munes isé­roises qui pour­raient être affec­tées par un arrêt de tra­vail du centre cour­rier : Saint-Marcellin, Saint-Romans, Chatte, Saint-Antoine-l’Abbaye, Saint-Hilaire du Rosier, Saint-Lattier, Varacieux, Cognoin les Gorges, Malvalle, Chantesse, L’Albenc, Saint-Gervais, Royon, Chattelay, Vinay et Saint-Véran.

Une baisse dras­tique des plis en trois ans

Pour répondre aux accu­sa­tions, La Poste met en avant « la forte baisse du volume du cour­rier » : entre 2015 et 2018, ce sont 860 000 à dis­tri­buer en moins qui auraient été enre­gis­trés. La direc­tion indique encore avoir mis en place, depuis plus de dix mois, un tra­vail de concer­ta­tion impli­quant les agents comme les orga­ni­sa­tions syn­di­cales. Et ceci afin de « trou­ver des réponses adap­tées au contexte ».

Pour pal­lier au mou­ve­ment de grève du mardi 2 octobre (voir enca­dré), La Poste affirme avoir mis en œuvre un dis­po­si­tif de conti­nuité « dans le res­pect du droit de grève ». Et assure ainsi que les bureaux de Poste fonc­tionnent nor­ma­le­ment, que les remises et col­lectes du cour­rier pour les entre­prises sont assu­rées, et que les boîtes pos­tales de bureaux de poste sont ali­men­tées et rele­vées comme d’ordinaire.

FM

UNE PARTICIPATION « MASSIVE »… OU NON ?

Quelle par­ti­ci­pa­tion au mou­ve­ment de grève, le mardi 2 octobre ? Dans un nou­veau com­mu­ni­qué, les syn­di­cats évoquent « un mou­ve­ment mas­sif et réussi », sans tou­te­fois don­ner d’in­di­ca­tions chif­frées. Et font savoir que « la mobi­li­sa­tion conti­nue ». Mais la direc­tion de la Poste indique, pour sa part, que 31 employés sur 67 se sont décla­rés gré­vistes, soit moins de la moi­tié des effectifs.

Florent Mathieu

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Dieudonné à Grenoble : un col­lec­tif anti­fas­ciste et anti­ra­ciste s’in­surge contre « ses idées com­plo­tistes et antisémites »

FLASH INFO - Le très controversé humoriste Dieudonné s'arrête à Grenoble, dimanche 27 novembre 2022, dans le cadre de la tournée de son spectacle « Lire plus

Contrôles des établissements touristiques en Isère sur l'été 2020: beaucoup d'anomalies, peu de fermetures
Saint-Laurent-du-Pont : un homme retrouvé mort à son domi­cile, un sus­pect en garde à vue

FLASH INFO - Un homme de 37 ans a été retrouvé mort à son domicile, ce vendredi 25 novembre 2022, à Saint-Laurent-du-Pont (Isère). La piste Lire plus

Rassemblement d'agents des Ehpad du CCAS André Léo et Lucie Pellat, devant la mairie de Grenoble, mardi 22 novembre 2022, à l'appel de la CFDT et la CGT. © Manuel Pavard - Place Gre'net
CCAS de Grenoble : le cri de détresse des agents des Ehpad Lucie-Pellat et André-Léo

ENQUÊTE - En grève du 17 au 24 novembre 2022, des agents des Ehpad du CCAS de Grenoble André-Léo et Lucie-Pellat1à Montbonnot-Saint-Martin se sont rassemblés Lire plus

Journée contre les vio­lences faites aux femmes : une cam­pagne de la Métro signée Petite Poissone

EN BREF - Alors que le vendredi 25 novembre 2022 marque une nouvelle Journée de lutte contre les violences faites aux femmes, la Métropole de Lire plus

De gauche à droite : Sarah Marcato, déléguée départementale aux droits des femmes et à l'égalité, Laurent Prévost, préfet de l'Isère et Éric Vaillant, procureur de la République de Grenoble. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Lutte contre les vio­lences faites aux femmes : un bilan « encou­ra­geant » mal­gré la hausse du phé­no­mène en Isère

FOCUS - En amont de la Journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes qui se tient ce vendredi 25 novembre 2022, Laurent Lire plus

Novembre 2022, les jeunes plants sur le talus du quartier Mistral n'ont pas survécu, à quelques individus près. Ils ont souffert de la sécheresse du printemps et de l'été 2022 © Jean-Paul Merlo
Quartier Mistral à Grenoble : les trois quarts de la jeune « forêt urbaine » n’ont pas survécu

FOCUS - Faux départ pour la forêt urbaine de Mistral, qui devra être en très grande partie replantée cet hiver. Sur les 5 500 jeunes Lire plus

Flash Info

|

26/11

9h37

|

|

25/11

19h40

|

|

24/11

14h16

|

|

24/11

10h16

|

|

23/11

10h07

|

|

22/11

19h39

|

|

22/11

19h30

|

|

22/11

15h46

|

|

22/11

10h23

|

|

21/11

11h31

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 47 : « La mise en place de la ZFE en question »

Culture| Art contem­po­rain : le Magasin rouvre (enfin) ses portes au public à Grenoble

Environnement| Le Smmag, la Métropole et le Grésivaudan annoncent la mise en place de primes (cumu­lables) pour l’a­chat d’un vélo neuf ou d’occasion

Agenda

Je partage !