Le sénateur de l’Isère Michel Savin dénonce la baisse annoncée du budget des Sports

sep article

FIL INFO – Le sénateur Les Républicains Michel Savin, également président du groupe d’études Pratiques sportives et grands événements sportifs du Sénat, dénonce la baisse annoncée d’environ 6 % du budget des Sports 2019. Une coupe budgétaire qui suscite déjà une grogne d’envergure dans le milieu sportif hexagonal.

 

 

Une « dra­ma­tique réduc­tion ». C’est ainsi que le séna­teur de l’Isère Michel Savin qua­li­fie l’an­nonce de la baisse du bud­get des Sports, censé pas­ser de 480 à 450 mil­lions d’eu­ros en 2019. Soit une coupe d’en­vi­ron 6 %, fai­sant suite à une pre­mière dimi­nu­tion bud­gé­taire en 2018. L’annonce a sus­cité une sévère gronde dans le milieu spor­tif fran­çais, avec plu­sieurs mou­ve­ments de grève et la mise en ligne d’une péti­tion déjà signée par plus de 170 000 per­sonnes.

 

Michel Savin dénonce la baisse de 6 % du budget des Sports annoncée par le gouvernenent en 2019.Le sénateur Les Républicains de l'Isère Michel Savin dénonce la baisse de 6 % du budget des Sports annoncée par le gouvernenent en 2019.Le sénateur de l'Isère Michel Savin © Nils Louna - Place Gre'net

Le séna­teur de l’Isère Michel Savin. © Nils Louna – Place Gre’net

 

Dans un com­mu­ni­qué, Michel Savin, pré­sident du groupe d’é­tudes Pratiques spor­tives et grands évé­ne­ments spor­tifs du Sénat, estime ainsi que « le minis­tère des Sports prend l’eau ». Et juge « incom­pré­hen­sible » que, de son côté, la ministre des Sports Roxana Maracineau « annonce la pré­ser­va­tion du bud­get ». Face à la grogne, celle qui a récem­ment suc­cédé à Laura Flessel a en effet voulu se mon­trer ras­su­rante… Contre toutes les évi­dences ?

 

 

Le sénateur se dit prêt au débat sur le budget

 

Des ater­moie­ments qui prouvent que « la réflexion autour de la gou­ver­nance du sport fran­çais n’est tou­jours pas abou­tie », selon Michel Savin. « La ques­tion cen­trale est de savoir ce que l’on veut faire, où l’on veut aller et avec qui, au lieu de faire des coupes bud­gé­taires et humaines », déclare-t-il encore, atten­dant une défi­ni­tion claire des objec­tifs et des ambi­tions du sport fran­çais « pour les pro­chaines décen­nies ».

 

Le sénateur Les Républicains de l'Isère Michel Savin dénonce la baisse de 6 % du budget des Sports annoncée par le gouvernement en 2019.Le sénateur Les Républicains de l'Isère Michel Savin dénonce la baisse de 6 % du budget des Sports annoncée par le gouvernenent en 2019.Le sport français sans ambition claire ni objectifs définis ? DR

Le sport fran­çais sans ambi­tion claire ni objec­tifs défi­nis ? DR

 

Et le séna­teur de conclure en pré­ve­nant par avance : « Le Sénat sera au ren­dez-vous au moment de l’a­dop­tion du bud­get. Espérons que la majo­rité pré­si­den­tielle, qui a annoncé tout l’été sou­te­nir un bud­get des sports ambi­tieux, ne se défi­lera pas comme elle l’a fait lors du bud­get 2018 », écrit-il. Déjà ten­dues sur fond de Commission d’en­quête autour de l’af­faire Benalla, les rela­tions entre le Sénat et le gou­ver­ne­ment ne devraient donc guère s’a­pai­ser avec le vote du bud­get.

 

FM

 

 

Musée de Grenoble et ses artistes du XIXe siècle
commentez lire les commentaires
1361 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.