La Chance aux concours sonne le rappel pour préparer les étudiants boursiers aux écoles de journalisme

sep article



FIL INFO — Les étudiants boursiers titulaires d’un Bac + 2 et tentés par les métiers du journalisme ont encore jusqu’au 28 septembre pour postuler au dispositif La Chance aux concours. Dans six villes de France, dont Grenoble, la Chance propose une préparation aux concours d’écoles de journalisme. Avec un but : favoriser la diversité au sein de la profession.

 

 

Les élèves bour­siers de l’Isère ten­tés par le jour­na­lisme ont encore jus­qu’au 28 sep­tembre pour pos­tu­ler au dis­po­si­tif La Chance aux concours et rejoindre la pro­mo­tion gre­no­bloise 2018. Et les trente jour­na­listes locaux qui animent béné­vo­le­ment l’i­ni­tia­tive sur Grenoble tiennent à ce que cela se sache. L’objectif, bien sûr, “recru­ter” un maxi­mum notam­ment au sein des publics éloi­gnés des médias.

 

Une préparation destinée à apporter de la diversité et de la mixité dans la profession © Capture d'écran vidéo La Chance aux concours

Une pré­pa­ra­tion des­ti­née à appor­ter de la diver­sité et de la mixité dans la pro­fes­sion © Capture d’é­cran vidéo La Chance aux concours

 

La Chance aux concours ? Un accom­pa­gne­ment et une pré­pa­ra­tion aux concours des écoles de jour­na­lisme pour les étu­diants bour­siers (titu­laires au mini­mum d’un Bac + 2), d’une durée de sept à huit mois, don­nés entre les mois de novembre à juin. La Chance assure éga­le­ment une aide finan­cière à ses étu­diants pour pou­voir s’ins­crire aux concours, cal­cu­lée en fonc­tion de sa situa­tion sociale.

 

 

Apporter de la diversité aux métiers du journalisme

 

Aujourd’hui, le dis­po­si­tif existe à Paris, Marseille, Strasbourg, Toulouse, Grenoble et (depuis tout récem­ment) à Rennes, pour favo­ri­ser la diver­sité et la mixité dans les métiers du jour­na­lisme. Et per­mettre à des per­sonnes issues de par­cours aty­pique d’ap­por­ter à la pro­fes­sion « un autre regard et une autre sen­si­bi­lité », vantent les tenants de La Chance gre­no­bloise.

 

 

Les résul­tats sont là : « Sur 350 étu­diants sui­vis depuis 2007, près de 2 sur 3 ont inté­gré une for­ma­tion et 8 sur 10 sont deve­nus jour­na­listes », écrivent encore les béné­voles. Ajoutant qu’un tiers des pos­tu­lants étaient ori­gi­naires de quar­tiers prio­ri­taires, et que deux tiers d’entre-eux étaient des étu­diantes.

 

Quid de Grenoble ? Sur les quinze étu­diants sui­vis depuis deux ans, huit d’entre-eux sont actuel­le­ment en for­ma­tion dans une école de jour­na­lisme. Une bonne rai­son de se lais­ser ten­ter par l’a­ven­ture. Le dos­sier d’ins­crip­tion comme la réponse à de nom­breuses ques­tions pra­tiques et les contacts sont à retrou­ver en ligne sur le site de La Chance aux concours.

 

FM

 

commentez lire les commentaires
2058 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.