Des “cœurs d’écoliers” remis aux patients en attente de greffes du CHU Grenoble-Alpes

sep article

FIL INFO – Le président de l’association nationale Trans-Forme a remis ce mardi 18 septembre le tableau « cœurs d’écoliers » au chef du service de transplantation rénale au Centre hospitalier universitaire Grenoble Alpes (Chuga). Ce message de générosité et de soutien aux transplantés et aux patients en attente de greffes est délivré par les enfants scolarisés de 200 communes traversées par La course du cœur au printemps dernier.

 

 

Sensibiliser le grand public dès le plus jeune âge à la réussite de la transplantation et à la nécessité du don d’organes est un enjeu sociétal dont s’est emparée l’association Trans-Forme. Celle-ci organise en ce sens des actions solidaires, telle l’opération intitulée 10 000 cœurs pour l’hôpital, un appel annuel lancé en direction des scolaires et mené en parallèle de La course du cœur.

 

Remise d'un tableau « cœurs d'écoliers » aux patients en attente de greffe au Chuga. © Chuga

Remise d’un tableau « cœurs d’écoliers » aux patients en attente de greffe au Chuga. © Chuga

Pour clôturer l’opération 2018, le président de l’association, Olivier Coustere, a remis ce mardi 18 septembre à l’hôpital Michallon de Grenoble un tableau intitulé « cœurs d’écoliers » au Pr Lionel Rostaing, chef du service néphrologie hémodialyse transplantation rénale du Centre hospitalier universitaire Grenoble Alpes (Chuga).

 

Ce, afin de transmettre aux greffés et aux patients en attente de transplantation suivis dans ce service le message de soutien et de réconfort des jeunes participants à l’opération cette année. Également présents lors de cette cérémonie, Jean-Marc Baietto, directeur référent au Chuga ainsi que des membres des équipes soignantes.

 

 

Un temps d’information et de sensibilisation au don d’organes

 

Depuis 1999, l’opération 10 000 cœurs pour l’hôpital est menée chaque année en parallèle de La course du cœur dont c’est la 32e édition. De quoi offrir aux professeurs des écoles l’opportunité d’informer et de sensibiliser les enfants à la question du don d’organes et de tissus.

 

Les enfants viennent sur le parcours pour encourager les coureurs transplantés et leur remettre leurs réalisations. © Trans-Forme

Les enfants viennent sur le parcours pour encourager les coureurs transplantés et leur remettre leurs réalisations. © Trans-Forme

L’occasion aussi de permettre aux enfants d’exprimer leur solidarité en allant à la rencontre des coureurs transplantés pour leur remettre les cœurs en papier, en tissu ou carton spécialement créés pour eux. Mais l’opération vise également à sensibiliser toute la sphère familiale. « Un cœur dessiné c’est un enfant sensibilisé et un dialogue qui débute en famille », assure l’association.

 

 

310 classes participantes et une moisson de cœurs

 

La mobilisation ne faiblit pas autour de cette action de sensibilisation du grand public, des jeunes et moins jeunes, aux enjeux du don d’organes. En effet, pas moins de 300 coureurs dont une équipe de quinze transplantés se sont relayés pendant quatre jours et quatre nuits, du 28 mars au 1er avril dernier, pour parcourir les 750 km qui séparent Paris de Bourg-Saint-Maurice Les Arcs.

 

En parallèle de cette « course du cœur », 310 classes de 102 écoles, réparties dans 200 communes de l’Île de France à la Savoie, ont répondu à l’appel des 10 000 cœurs pour l’hôpital. Une véritable aventure humaine pour les élèves et une réussite pour les organisateurs, avec près de six fois plus de cœurs recueillis qu’espérés à l’origine.

 

L'association Trans-Forme a remis ce mardi 18 septembre le tableau « cœurs d’écoliers » au chef du service de transplantation rénale du CHU de Grenoble.Les enfants sont venus sur le parcours pour encourager les coureurs transplantés et leur remettre leurs réalisations. © Trans-Forme

Les enfants sont venus nombreux sur le parcours pour encourager les coureurs transplantés. © Trans-Forme

Laissant libre cours à leur imagination, les 6 250 enfants engagés cette année dans l’opération ont en effet réalisé pas moins de 58 000 cœurs dont quelques-uns s’exposent désormais aux regards dans le service de transplantation du Chuga. Nul doute que tous ces petits gestes de soutien venus tout droit de petits cœurs généreux auront ému greffés et patients en attente de transplantation.

 

 

VM

 

 

commentez lire les commentaires
2055 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.