L'Université Grenoble-Alpes a été choisie pour accueillir deux chercheurs du programme Make Our Planet Great Again, lancé par Emmanuel Macron en juin 2017.

Des coûts de ren­trée et des frais de vie étu­diante en baisse en 2018, selon Interasso Grenoble Alpes

Des coûts de ren­trée et des frais de vie étu­diante en baisse en 2018, selon Interasso Grenoble Alpes

FIL INFO – Pour la pre­mière fois, Interasso Grenoble Alpes dresse un bilan du coût de la ren­trée uni­ver­si­taire et de la vie étu­diante. L’association pré­sente des chiffres constants ou même en baisse, notam­ment grâce à la sup­pres­sion du régime de Sécurité sociale étu­diante. Mais n’en fait pas moins part de sa « vigi­lance », notam­ment concer­nant l’é­vo­lu­tion des frais de sco­la­rité et des loyers. 

Un coût de ren­trée 2018 et des frais de vie cou­rante équi­va­lents, voire en baisse, com­pa­rés à ceux de 2017 pour les étu­diants ? C’est le bilan que pré­sente Interasso Grenoble Alpes. Pour la pre­mière fois, l’as­so­cia­tion appar­te­nant à la Fédération des asso­cia­tions géné­rales étu­diantes (Fage), majo­ri­taire à l’is­sue des der­nières élec­tions étu­diantes, dresse un tableau du poids finan­cier de la rentrée.

Des frais de vie cou­rante à la baisse ?

Interasso pré­sente son bilan en deux caté­go­ries. Le pre­mier concerne les frais de la vie cou­rante pour les étu­diants. Parmi les chiffres constants ou à la baisse : le prix, gelé, de vingt repas au Restaurant uni­ver­si­taire (65 euros), l’a­bon­ne­ment télé­pho­nique et Internet (envi­ron 49 euros, selon une moyenne éta­blie autour des offres des opé­ra­teurs) et les trans­ports en com­mun (150 euros annuels).

Forum de rentrée Je t'explique sur le campus de Grenoble le mercredi 7 septembre 2018 © Florent Mathieu - Place Gre'net

Forum de ren­trée Je t’ex­plique sur le cam­pus de Grenoble le mer­credi 7 sep­tembre 2018. © Florent Mathieu – Place Gre’net

Pour autant, le tableau ne livre pas de com­pa­ra­tif pour toutes les valeurs. Ainsi, les loyers (de 385 euros pour un petit stu­dio et 476 euros pour un T2) sont four­nis sans indi­ca­tif de valeur en 2017. Un choix conscient, nous explique le vice-pré­sident d’Interasso Thomas Ozenda : l’as­so­cia­tion atten­dra 2019 pour mettre en rela­tion les chiffres obte­nus. Elle indique tou­te­fois que les loyers seraient légè­re­ment en baisse entre 2017 et 2018.

Le repré­sen­tant d’Interasso n’en appelle pas moins à la vigi­lance, alors que le loge­ment repré­sente près de 50 % des frais de vie cou­rante des étu­diants. Et que 70 % d’entre eux se logent dans le parc privé, faute de loge­ments sociaux étu­diants suf­fi­sants. « À ce jour, il y a 60 000 loge­ments Crous ouverts à Grenoble, sachant que 15 % de ces loge­ments sont en réha­bi­li­ta­tion », écrit l’as­so­cia­tion, qui demande une aug­men­ta­tion de leur nombre.

Une ren­trée à 1 100 euros

Autres don­nées four­nies par l’as­so­cia­tion : les frais de ren­trée. Selon les chiffres pré­sen­tés, ceux-ci sont clai­re­ment à la baisse, notam­ment avec la sup­pres­sion du régime de Sécurité sociale étu­diant (RSSE). Une réforme que salue chau­de­ment Interasso : « Ce chan­ge­ment de régime repré­sente pour l’ensemble des étu­diants béné­fi­ciant autre­fois d’une Sécurité sociale étu­diante vacillante un pas­sage à un régime plus effi­cace. »

Si la fin du RSSE repré­sente une coti­sa­tion de 217 euros de moins à ver­ser, les étu­diants non bour­siers doivent cepen­dant s’ac­quit­ter d’une nou­velle « contri­bu­tion à la vie étu­diante et du cam­pus » (CVEC) de 90 euros. Au final, selon Interasso, les frais de ren­trée repré­sentent près de 1 100 euros pour les étu­diants. Un chiffre demeu­rant élevé mal­gré l’an­nu­la­tion des frais de Sécurité sociale et une légère baisse des frais d’ins­crip­tion, du fait de la créa­tion de la CVEC.

Interasso reste vigilante

« Nous res­tons très vigi­lants », insiste Thomas Ozenda. Le vice-pré­sident d’Interasso dit ainsi sur­veiller de près l’é­vo­lu­tion des frais de sco­la­rité à Grenoble, dans la mesure où ceux-ci ont « explosé » dans d’autres villes de France. Et si la CVEC trouve grâce à ses yeux, Interasso demande dans son rap­port l’ins­tau­ra­tion d’une com­mis­sion de suivi de sa mise en place, com­po­sée d’é­tu­diants et d’ac­teurs de la vie étudiante.

Les représentants d'Interasso étaient parfois chahutés lors des assemblées générales d'avril et mai 2018 © Léa Raymond - Place gre'net

Les repré­sen­tants d’Interasso étaient par­fois cha­hu­tés lors des assem­blées géné­rales d’a­vril et mai 2018. © Léa Raymond – Place Gre’net

Reste à savoir si les autres orga­ni­sa­tions étu­diantes pré­sentes à Grenoble par­ta­ge­ront le constat dressé par Interasso. Durant les mou­ve­ments de fin d’an­née uni­ver­si­taire, au sein d’as­sem­blées géné­rales par­fois hou­leuses, les repré­sen­tants de syn­di­cats comme l’Unef ou Solidaires étu­diants se sont sou­vent oppo­sés à ceux d’Interasso… qui s’af­fi­chaient contre les blo­cages des bâti­ments, et bien moins cri­tiques vis-à-vis du gouvernement.

FM

Florent Mathieu

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

La Région Auvergne-Rhône-Alpes débloque 10 millions d'euros pour un "pack sécurité écoles"
La Région Auvergne-Rhône-Alpes débloque 10 mil­lions d’eu­ros pour un « pack sécu­rité écoles »

FLASH INFO - Après le soutien à l'équipement des villes en vidéo-surveillance, la Région Auvergne-Rhône-Alpes annonce adopter un "pack sécurité écoles" doté de 10 millions Lire plus

Les associations de lutte contre le VIH portent un message en faveur de l'égalité à l'occasion du 1er décembre
Lutte contre le VIH : les chiffres de conta­mi­na­tion en baisse depuis 2018 sur l’arc alpin

FOCUS - Comme chaque année, le 1er décembre marque la Journée mondiale de lutte contre le VIH. Un temps que les associations et la Ville Lire plus

Claire Guéville, professeur d'histoire-géographie à Rouen et syndicaliste au Snes-FSU, était jugée pour injure et diffamation, ce lundi 28 novembre 2022, à Grenoble, pour des tweets visant l'enseignant de Sciences Po Grenoble Vincent Tournier, qu'elle nie avoir écrits. © Manuel Pavard - Place Gre'net
Grenoble : une pro­fes­seur de Rouen jugée pour des tweets visant Vincent Tournier, l’un des deux ensei­gnants de l’IEP accu­sés d’islamophobie

FOCUS - Claire Guéville, professeur d'histoire-géographie à Rouen, comparaissait ce lundi 28 novembre 2022 devant le tribunal judiciaire de Grenoble pour des soupçons d'injure et Lire plus

Le Département de l’Isère s’en­gage avec l’EFS pour mobi­li­ser et for­mer des « ambas­sa­deurs du don de sang »

FLASH INFO - "Mobiliser et former des “ambassadeurs du don” pour dynamiser les collectes de sang". Tel est l'objectif de la convention signée le 25 Lire plus

Chronique Place Gre'net - RCF 48: "Le chauffage au cœur des débats à Grenoble"
Chronique Place Gre’net – RCF 48 : « Le chauf­fage au cœur des débats à Grenoble »

CHRONIQUE - Place Gre'net s'associe à la radio RCF Isère chaque lundi midi dans la chronique L'Écho des médias. Notre objectif ? Revenir sur une Lire plus

Affaire Marie-Thérèse Bonfanti : le crâne décou­vert à La Buissière, sur les lieux indi­qués par le sus­pect du meurtre, est bien celui de la mère de famille disparue

FOCUS - Trente-six ans après la disparition de Marie-Thérèse Bonfanti à Pontcharra, un crâne humain a été découvert, ce mercredi 26 octobre 2022, sur la Lire plus

Flash Info

|

29/11

17h12

|

|

29/11

12h00

|

|

28/11

10h48

|

|

26/11

9h37

|

|

24/11

14h16

|

|

24/11

10h16

|

|

23/11

10h07

|

|

22/11

19h39

|

|

22/11

19h30

|

|

22/11

15h46

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 48 : « Le chauf­fage au cœur des débats à Grenoble »

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 47 : « La mise en place de la ZFE en question »

Culture| Art contem­po­rain : le Magasin rouvre (enfin) ses portes au public à Grenoble

Agenda

Je partage !