© Joël Kermabon - Place Gre-net

Cirques avec ani­maux : dia­logue de sourds entre cir­cas­siens et défen­seurs de la cause ani­male du bas­sin grenoblois

Cirques avec ani­maux : dia­logue de sourds entre cir­cas­siens et défen­seurs de la cause ani­male du bas­sin grenoblois

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

DÉCRYPTAGE - L'installation concomitante de deux cirques avec animaux sur les communes d'Uriage et d'Échirolles, fin août et début septembre, n'a pas manqué de faire réagir l'association Cause animaux libres Isère (Cali). Déterminés à faire bouger les lignes, ses adhérents multiplient les actions pour sensibiliser le public à la cause animale et obtenir de la part des maires l’interdiction des cirques avec animaux sur leurs communes. Des actions qui ne sont pas toujours du goût des circassiens…

 

 

Affiche annonçant le cirque Franco-Belge à Échirolles. DR

Affiche annonçant le cirque Franco-Belge à Échirolles. DR

De fin août à début septembre, les cirques Achille Zavatta fils et Franco-belge ont respectivement installé sur les communes d'Uriage et d'Échirolles leurs chapiteaux avec, dans leur ménagerie, des animaux dits “sauvages”. Une présence totalement rejetée par les défenseurs des animaux dont l'association grenobloise Cause animaux libres Isère (Cali), présidée par Lydie Visona.

 

Tracts, affiches, discussions avec le public… Ses adhérents et sympathisants multiplient les actionsparfois choc – dans la rue et aux abords des cirques pour sensibiliser à la cause animale le public susceptible de se rendre à leurs représentations.

 

Mais pas seulement. L'association fait aussi des pieds et des mains pour que les maires prennent des arrêtés interdisant les cirques avec animaux sur leur territoire.

 

 

Des “cyberactions” pour peser sur les édiles

 

C'est là tout l'objet des “cyberactions" menées ces derniers jours auprès des édiles pour tenter de les faire fléchir. En particulier Renzo Sulli, le maire d'Échirolles. Le cirque Franco-belge, installé jusqu'au 9 septembre sur sa commune, est ainsi devenue la bête noire de l'association qui s'insurge contre les conditions de vie de ses pensionnaires à quatre pattes. Le cirque Zavatta a quant à lui déjà plié le camp pour s'installer dans une autre ville de France.

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 83 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Joël Kermabon

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

CHU de Grenoble : l’é­pée de Damoclès sur les blocs de l’hô­pi­tal Sud levée… pour un temps

  EN BREF - L'épée de Damoclès qui planait au-dessus des blocs opératoires de l'hôpital Sud, menacés de fermeture, à Échirolles est-elle levée ? Le Lire plus

La police municipale veille au grain. © Joël Kermabon - Place Gre'net
« Les rues pié­tonnes aux pié­tons » : la Ville de Grenoble sur le ter­rain pour un « espace public apaisé »

  EN BREF - Maud Tavel, adjointe grenobloise à la tranquillité publique et temps de la ville, l'a répété : l'accès aux voies piétonnes est réservé aux Lire plus

Un acteur s'impose auprès d'une cliente sous le regard surpris des étudiants présents. © Joël Kermabon - Place Gre'net
« Siffler n’est pas jouer » : Grenoble ren­force ses actions de sen­si­bi­li­sa­tion contre le har­cè­le­ment de rue

  FOCUS - Depuis 2015, la Ville de Grenoble combat le harcèlement de rue en organisant chaque année des actions de sensibilisation sur l’espace public. Lire plus

Appel au boycott des cirques avec animaux dans les rues de Villard-de-Lans (Isère). Alors que la prise de conscience grandit, les maires restent démunis.
Cirques avec ani­maux : tan­dis qu’à Villard-de-Lans une cam­pagne appelle au boy­cott, les maires res­tent démunis

  EN BREF - À Villard-de-Lans, la venue du cirque Zavatta n'est pas du goût de tous. Depuis la semaine dernière, une campagne d'affichage sauvage Lire plus

Campagne « Question de bon sens » de la Semitag. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Incivilités dans les trans­ports publics : les bonnes manières, une “ques­tion de bon sens” pour la Sémitag

  REPORTAGE VIDÉO - La Sémitag mène, du 15 mai au 20 juin, une campagne contre les incivilités. Une première phase, s'étendant jusqu'au 17 mai, Lire plus

© Joël Kermabon - Place Gre'net
Climate Friday ver­sus Black Friday : offen­sive citoyenne à Grenoble pour contrer un « ven­dredi noir pour la planète »

FOCUS - Ce vendredi 23 novembre en début de soirée place aux Herbes, Il est encore temps, le mouvement de citoyens pour le climat, participait Lire plus

Flash Info

|

08/08

19h10

|

|

08/08

12h16

|

|

07/08

10h59

|

|

07/08

10h36

|

|

06/08

16h39

|

|

06/08

14h57

|

|

05/08

11h49

|

|

05/08

9h50

|

|

04/08

17h00

|

|

04/08

12h07

|

Les plus lus

Environnement| Sécheresse : Éric Piolle pointe du doigt les « greens » de golf qui conti­nuent d’être arrosés

À voir| Fête médié­vale à Saint-Antoine-L’Abbaye : « le chan­tier des bâtis­seurs » de retour les 6 et 7 août 2022

Abonnement| Sécheresse en mon­tagne : le pas­to­ra­lisme en Belledonne en pre­mière ligne face au dérè­gle­ment climatique

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin